Articles taggés avec ‘Walt Disney’

Cannes, ses marches et ses films

Mercredi 19 mai 2010

Quel est le point commun entre le 7ème Art, la plage, Canal +, le rouge, l’Oréal, La Cité de la peur et les paillettes ? Le Festival de Cannes bien sûr.

Nous sommes en plein dedans justement puisqu’a lieu, au moment où j’écris ces mots, la 63ème édition du festival de cinéma le plus célèbre.

Nous sommes nombreux à nous rendre régulièrement dans les salles obscures afin de rire, pleurer, rêver ou encore sursauter devant les films de réalisateurs en tout genre. Pendant 12 jours, Cannes accueille réalisateurs, producteurs, journalistes et surtout acteurs afin de présenter au monde entier une sélection de longs-métrages.

Festival de cinéma le plus international et le plus médiatisé, Cannes semble, pour ceux qui ne s’intéressent pas vraiment au 7ème Art, être avant tout un défilé de stars sur les célèbres marches du Palais des Festivals.

Parce que c’est en partie vrai mais que ça n’est que la partie visible de l’iceberg, je vais tenter de vous décrire 12 jours à Cannes en 12 points. Ce ne sera pas totalement complet ni totalement objectif mais ce sera déjà une première approche ! Lire le reste de cet article »

Le Petit Prince

Jeudi 25 février 2010

Je n’ai pas la prétention aujourd’hui de vous faire découvrir un livre mais simplement de vous parler d’une histoire dont tout le monde a entendu parler. Parce que l’on connaît tous la fameuse phrase “Dessine-moi un mouton“, on ne sait pas forcément pour autant ce qui entoure la création et l’histoire de ce livre.

Et pour comprendre d’où vient ce récit, il faut déjà s’intéresser à l’histoire de son auteur, Antoine de Saint-Exupéry.

Très jeune, le petit Antoine perd son père mais malgré ce tragique incident, il vivra une enfance assez heureuse, entouré de ses quatre frères et sœurs. Mais c’est surtout de sa mère qu’il sera le plus proche. Elle lui apportera des valeurs qu’on retrouve tout au long de son œuvre littéraire, comme l’honnêteté et le respect pour autrui. Elle lui offrira surtout une éducation de qualité dans différents établissements. Si bien que très tôt, le jeune homme commence à rédiger des poèmes.

À l’âge de 12 ans, alors qu’il passe des vacances près d’un aérodrome, il s’y rend régulièrement à vélo et pose des centaines de questions aux mécaniciens. Un jour, profitant de la naïveté d’un pilote, il affirmera avoir l’autorisation de sa mère pour effectuer son baptême de l’air. Lire le reste de cet article »

La petite sirène

Mercredi 10 février 2010

Alors que les studios Disney viennent enfin de se remettre à faire du dessin animé dit traditionnel - La Princesse et la Grenouille, en salle depuis le 27 janvier 2010 - j’ai envie de revenir à l’un de ces films qui a marqué mon enfance. Arrivé sur nos écrans il y a bien longtemps, La Petite Sirène (version Disney) fête cette année ses 20 ans. C’est une grande fille maintenant, comme moi, mais comme beaucoup d’autres jeunes gens de ma génération, on retombe facilement en enfance lorsqu’il s’agit des grands classiques.

Ce film a été produit pendant les années 80 mais en réalité, Walt Disney avait déjà pour projet d’adapter le conte d’Andersen dès la fin des années 30. Des croquis furent réalisés par Kay Nielsen mais les premiers jets furent malheureusement mis de côté. Heureusement, Ron Clements, l’un des co-réalisateurs du dessin animé (avec John Musker) retrouva, dans les années 90, ces travaux préparatoires.

La majorité des projets Disney sont tirés de la littérature jeunesse mais La Petite Sirène a été le premier film depuis La Belle au bois dormant, 30 ans auparavant, à être adapté d’un conte populaire. Ce conte d’Andersen, publié en 1836, est parfois appelé La petite Ondine. Cette histoire est tellement populaire au Danemark, pays d’origine de l’auteur, qu’une statue de la petite sirène a été érigée sur le port de Copenhague. Lire le reste de cet article »

Le Box-office français

Mercredi 27 janvier 2010

En ce moment, tout le monde parle du succès fulgurant d’Avatar, toujours à l’affiche dans 589 cinémas. Après Titanic, actuellement numéro un au box-office français, le nouveau film de James Cameron est en passe d’atteindre des sommets, aussi bien dans l’hexagone que dans le monde entier. J’en connais un qui n’aura probablement aucun mal à trouver les financements de son prochain film…

Le chiffre, arrêté au mardi 26 janvier 2010, du nombre d’entrées en France est de 11 202 575 spectateurs. Ce qui place déjà ce film en 19ème place du box-office français alors que son exploitation en salle est loin d’être terminée. Avatar a obtenu le Golden Globe du meilleur film et James Cameron celui du meilleur réalisateur. Il y a de fortes chances que cette combinaison gagnante soit la même le 7 mars prochain lors de la soirée des Oscars, distinction ultime du cinéma américain. Attendons les nominations officielles annoncées le 2 février mais je pense que cela laisse peu de doute.  Et puisqu’il y a toujours un effet “après Oscar” où le public retourne de plus belle dans les salles, il y a fort à parier que le film a encore un grand avenir devant lui. Finalement, le film arrivera-t-il dans le top ten du box-office français ? Carrément sur le podium ? L’avenir nous le dira. Rendez-vous dans quelques mois.

En attendant, je vous propose de revenir sur certains chiffres du box-office français. Je vous rassure tout de suite, je ne cherche pas à parodier un cours de comptabilité mais simplement à mettre en lumière certaines choses. Lire le reste de cet article »

Semaine Mariage : un mariage de star !

Samedi 19 décembre 2009

Très souvent les mariages sont célébrés le samedi : la plupart des gens sont disponibles et on peut faire la fête jusqu’au bout de la nuit puisque le dimanche, c’est grasse mat’ ! Aujourd’hui samedi 19 décembre vous n’êtes peut-être pas à la noce alors suivez-moi, je vais vous parler des mariages de “stars”.

Jean Anouilh disait “Le mariage, ma petite, c’est la robe. Après évidemment, on a le mari !“. Alors si vous voulez faire comme les célébrités, il faut suivre certaines règles tout de même.

C’est vrai que pour toutes les futures mariées élevées aux contes de fée et aux films de princesses Disney, le choix de la robe fait partie des moments clés du mariage, autant que le moment où le futur époux découvre enfin sa belle.

Si vous voulez jouer à la princesse - y a pas de honte - sachez qu’il y a plusieurs codes à respecter : Lire le reste de cet article »

Semaine Mariage : une impression de “déjà-vu”

Mercredi 16 décembre 2009

Pour certains, le métier d’acteur est l’occasion d’interpréter toute une multitude de personnages, de varier les plaisirs. En fonction des rôles, ils doivent aller chercher au plus profond d’eux des émotions connues ou plus généralement à l’opposé de leurs personnalités.

Lorsqu’un film fonctionne bien, certains acteurs acceptent de reprendre un rôle. C’est assez courant avec les blockbusters sur les super-héros. Mais comme pour Batman et encore plus avec James Bond, les comédiens changent avec le temps. Parfois l’interprète reste le même. Cela se passe plus ou moins facilement comme c’est le cas pour Renée Zellweger qui doit reprendre 20 kilos à chaque nouveau film de Bridget Jones - un troisième volet est d’ailleurs actuellement en préparation. Toujours est-il qu’en dehors de ce qui lui arrive dans le scénario, le personnage ne lui est pas inconnu.

Parce que le mariage est une étape courante dans la vie de chacun - que l’on soit l’invité ou le principal intéressé - le cinéma a très fréquemment illustré cette institution à l’écran. Pas étonnant que beaucoup d’acteurs se soient retrouvés dans le rôle du ou de la mariée. Dans le film  Just Married (ou presque), Julia Roberts passe plusieurs robes sans jamais réussir à dire “oui” au moment fatidique. Sauf que pour certains, les scènes de mariage reviennent régulièrement dans leurs filmographies. Lire le reste de cet article »

La ratatouille

Vendredi 1 mai 2009

Spécialité niçoise par excellence, mondialement connue grâce à un rat des studios Pixar et Disney, ce plat simple et sans chichi mérite malgré tout que l’on s’y intéresse.

À la fin du XVIIIème siècle, le terme ratatouille désignait une sorte de ragoût (et non pas rat d’égouts, ah ah, je me fais rire toute seule). La recette telle que nous la connaissons actuellement date du XXème siècle. Le mot ratatouille vient de l’occitan ratatolha. Il n’y a pas de traduction pour les autres langues. Vous aurez simplement remarqué que pour s’approcher de la prononciation française, les américains ont écrits une version phonéthique sous le titre du long-métrage d’animation (ra-ta-too-ee).

Cuisinée avec des “légumes du soleil”, comme certains aiment à le dire, la ratatouille fait partie des recettes locales de la ville de Nice. Ce plat populaire n’est tout bonnement qu’une mijotée de légumes plus ou moins confits. Traditionnellement elle est composée de tomates, poivrons, courgettes, oignons et aubergines. À cela s’ajoute sel, poivre et herbes de Provence (thym, laurier, basilic, romarin…) sans oublier l’indispensable huile d’olive. Là je ne vous parle que de la base, à chacun, ensuite, d’interpréter cette recette selon ses goûts et ses envies (olives, raisins secs…). Ainsi, il existe des variantes dans les autres pays européens : à Malte elle s’acompagne de poissons grillés (Kapunata), en Grèce elle contient également des pommes de terre (Briami), en Croatie et en Serbie il y a du riz et des haricots verts (?uve?)… Lire le reste de cet article »