Articles taggés avec ‘voisin’

Ça me fait bâiller tout ça…

Dimanche 14 mars 2010

Qui dit dimanche dit grasse matinée, enfin uniquement si tu n’es pas parent / obligé de travailler le week-end / plutôt du matin / entouré de voisins qui font des travaux /…

Mais au final, que l’on soit en manque de sommeil ou pas, il y a fort à parier que si vous croisez quelqu’un qui l’est, lui, et surtout qui bâille, vous aurez alors une irrépressible envie de l’imiter. Rien que de l’écrire ça me fait bâiller, c’est dire !

Selon les dictons populaires «un bon bâilleur en fait bâiller sept ». Je dirais même que vous êtes nombreux à avoir bâillé rien qu’en apercevant l’image ci-contre… Allez, on se sèche les yeux deux minutes histoire de déchiffrer la suite.

Lorsque l’on bâille, cela se déroule en trois phases : on a une longue inspiration puis on se retrouve en apnée environ une seconde - pendant ce temps on n’entend moins à cause de l’ouverture de nos trompes d’Eustache - et pour finir, on expire assez rapidement. Cela s’accompagne, ou non, de quelques larmes au coin des yeux et/ou d’étirements.

Lire le reste de cet article »

Le Glamping

Samedi 30 janvier 2010

Nous sommes beaucoup à avoir un jour pris notre sac à dos et planté notre tente dans un camping histoire de passer quelques jours de vacances entre amis ou en famille, le tout dans une ambiance bon enfant et surtout pour un budget acceptable. Forcément, en matière d’argent, tout est relatif et chacun fixe ses propres limites mais disons que le camping fait parti des lieux de résidences les moins chers. Dans l’histoire, le confort n’est pas l’argument prioritaire mais certains aiment se retrouver dans la nature, au grand air, au contact des éléments (hum, le soleil à 8h du matin qui transforme ma tente en fournaise ou encore le petit ruisseau en contrebas qui donne envie d’aller aux toilettes toutes les 10 minutes).

Je plaisante, enfin pas tellement mais disons que certains préfèrent profiter des grands espaces, avant toute chose. Le soucis c’est qu’il faut parfois choisir entre grand air et confort. Les toilettes dans un trou et le dos en compote à cause du matelas pneumatique qui se dégonfle trois fois par nuit c’est de l’histoire ancienne.

Toujours est-il que ça n’est pas parce qu’on fait du camping qu’on n’a pas le droit de se faire plaisir. Allier le glamour et le camping c’est possible et ça s’appelle le Glamping ! Lire le reste de cet article »