Articles taggés avec ‘trentenaire’

Les Pintades

Jeudi 22 avril 2010

La pintade est un oiseau de la famille des gallinacés. Mais d’un point de vue symbolique, la pintade représente, dans de nombreux pays, la femme émancipée.

C’est en se basant sur cette idée que deux journalistes françaises, Layla Demay et Laure Watrin, ont décidé de faire le portrait de la femme d’aujourd’hui, “légère et sérieuse, féminine et féministe”.

Parce que c’est un sujet qui intéresse et qui forcément, a été souvent traité, les deux jeunes femmes ont décidé de parler des femmes des grandes villes via l’intermédiaire d’un pseudo guide touristique. Pour résumer, elles se sont intéressées à une grande ville et à toutes ces personnalités qui la compose au travers de portraits, de bons plans, d’adresses…

Quelques mots sur les co-auteurs :

Layla Demay, la trentaine, est journaliste et maman. C’est en 1997 qu’elle décide de quitter la France pour s’installer à New York. Depuis, elle y travaille en tant que journaliste free-lance. Elle réalise, pour des émissions de télévision françaises - Des racines et des ailes, ARTE Info, Envoyé Spécial - des reportages sur la société américaine.

Laure Watrin, la trentaine, est journaliste et maman (jusque-là c’est pareil). Après avoir été reporter radio à RTL pendant 12 ans, elle est partie vivre quatre ans à New York.

C’est en toute logique que le premier ouvrage de la collection s’intitule Les Pintades à New York. Lire le reste de cet article »

Les tribulations d’une caissière

Jeudi 28 janvier 2010

Lorsque j’étais à la fac, j’ai passé plusieurs vacances d’été comme caissière dans un supermarché. Nous sommes des milliers à avoir été dans cette situation. Je ne me plains pas, j’ai apprécié qu’on m’engage du haut de mes 18 ans. Et puis il y a bien plus ingrat, la tâche est répétitive mais contrairement à un travail à la chaîne, il y a un rapport humain.

Justement, qui dit contact dit anecdotes parce qu’on en voit passer des vertes et des pas mûres. Caissière - on doit dire hôtesse de caisse mais je préfère caissière - c’est un métier idéal pour faire une étude sociologique de la population. Pratiquement tout le monde fait des courses dans un supermarché alors on croise de tout : il y a aussi bien le mec qui compte emballer ce soir - bouteille de vin + bougies parfumées + boîte de préservatifs, évidemment cachée sous un programme télé quelconque - mais aussi le bobo écolo qui achète tout bio ou encore la famille qui remplit son caddie de cochonneries premiers prix - des chips aux bonbons - plutôt que d’acheter des choses un tant soit peu nourrissantes. Mais je ne suis pas là pour juger. Je ne suis pas non plus là pour écrire mes mémoires donc je vais plutôt vous parler de celles d’Anna Sam. Lire le reste de cet article »