Articles taggés avec ‘Thriller’

Les chansons de 1980

Mardi 8 juin 2010

L’année 1980 a été particulièrement importante dans le monde de la musique internationale (et je ne parle pas seulement de l’arrivée en puissance du synthétiseur). Riche en bon comme en mauvais, voici un petit rappel des faits marquant de cette année là.

Commençons par le positif : c’est en 1980 qu’AC/DC sort son album Back in Black. Celui-ci deviendra l’album le plus vendu au monde avant d’être détrôné en 1983 par Thriller, de Michael Jackson. Queen sortait la même année le titre Another One Bites The Dust, extrait de l’album The Game. À noter que c’est à partir de cette époque que Freddie Mercury porta la moustache ! Quand au groupe Pink Floyd, ils étaient en tournée pour promouvoir l’album The Wall.

Également sur scène, Grateful Dead, The Beach Boys et Jefferson Airplane, tous réunis en Californie pour un concert rock au bénéfice du Cambodge.

Bien que Diane Tell n’ait jamais été un homme, elle a été sacrée Révélation de l’Année au Québec.

Même s’il s’agit de cinéma, citons tout de même deux films, sortis cette année-là, qui parlent de musique. Rude Boy tout d’abord est un film basé sur la vie du groupe The Clash. Blues Brothers, ensuite, suit les aventures du duo de blues composé de Dan Aykroyd et John Belushi. Lire le reste de cet article »

Single Ladies (put a ring on it)

Mardi 1 juin 2010

Est-il encore utile de présenter Beyoncé Knowles, l’une des divas qui fait le plus bouger la scène musicale américaine ?

Cette jeune femme de même pas 30 ans a déjà vendu 75 millions d’album avec son groupe de Pop-Soul-R’n'B, les Destiny’s Child. En 2003, elle sort son premier album solo, Dangerously In Love. Le succès est immédiat : 14 millions d’albums vendus et cinq Grammy Awards à la clé. Elle est alors couronnée d’un BRIT Awards de l’Artiste Féminine Internationale de l’année.

À cela s’ajoute le tournage de plusieurs films dont la comédie musicale Dreamgirls - dans lequel elle interprète le rôle vedette - des nominations aux Oscar et aux Golden Globes mais aussi des tournées et la signature de contrats publicitaires juteux (Pepsi, L’Oréal…). Bref, on ne s’inquiète pas pour les fins de mois de Beyoncé qui est l’artiste de moins de trente ayant perçu le plus de revenus en 2009.

Revenons à sa carrière musicale. En parallèle de toutes ces activités, deux autres albums ont vu le jour, B’Day en 2006 et I Am…Sasha Fierce, en 2008. Ce dernier album a la particularité d’être double. Il comprend (sur la version Deluxe Edition), huit titres pour le CD I Am… qui représente la personnalité de Beyoncé avec des chansons douces parlant d’amour. L’autre CD, Sacha Fierce, est beaucoup plus rythmé et les huit titres sont chantés par l’alter ego sexy de la chanteuse, Sacha Fierce.

Le titre Single Ladies (Put A Ring On It) est Lire le reste de cet article »

Les clips du “King of the Pop”

Mardi 7 juillet 2009

Michael Jackson n’est plus, nous le savons tous.

Aujourd’hui a lieu l’office en mémoire du Roi de la pop alors pas de mots, simplement de la musique et des images afin d’illustrer le talent et le génie de cet artiste hors du commun.

Impossible de parler des clips de Michael Jackson et même carrément de l’histoire des clips sans parler de celui de la chanson Thriller.

Depuis 1981 et la création de la chaîne MTV (= Music Television), les maisons de disque dépensent de grosses sommes d’argent pour que les clips de leurs artistes soient diffusés sur la chaîne, véritable podium pour faire exploser les ventes d’un album.

Mais le véritable tournant concernant les clips arrive en 1984 avec Thriller, le clip de l’album éponyme de Michael Jackson. Déjà que l’album est le plus vendu de tout les temps mais là les spectateurs sont époustouflés par ce qu’ils découvrent à la télévision.

Le clip est réalisé par John Landis, un réalisateur de long métrage reconnu (The Blues Brothers), tourné sur une pellicule 35mm (utilisé au cinéma) et surtout il dure quasiment 14 minutes alors que le titre fait moins de six minutes. Lire le reste de cet article »

Le “Bad Tour” de Michael Jackson

Mardi 9 juin 2009

Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter Michael Jackson. Comment pourrait-on ne pas connaître « The King of Pop » ? C’est bien simple, le Livre Guiness des Records le déclare homme de spectacle le plus célèbre au monde du XXème siècle. Que rajouter après ça ?

Aujourd’hui, intéressons-nous à la première tournée solo de Michael Jackson à savoir le Bad Tour.

Après avoir chanté, dès l’âge de 11 ans, avec ses frères au sein des Jackson Five, Michael a entamé une carrière solo en 1971 (23 ans). Pour autant, il reste encore dans le groupe d’origine.

En 1987, il sort Bad. Cet album est un succès. Il en vendra 32 millions dans le monde. Ok, c’est moins bien que pour l’album précédent puisque Thriller avait été vendu à plus de 65 millions d’exemplaires (selon le Livre Guinness des records parce que pour d’autres, le chiffre monte carrément à 109 millions de copies !). Du coup, à cette époque, Bad a été le deuxième album le plus vendu de tous les temps - 10 millions aux États-Unis et 5 en Angleterre). Mais que Michael se rassure, avec Bad, il a obtenu plus de titres en première place du hit (d’ailleurs, sur les onze titres de l’album, Michael est le compositeur de neuf morceaux). Rien qu’avec ça, il a pu placer quelques économies sur son Livret A ! Lire le reste de cet article »