Articles taggés avec ‘The Beatles’

Vendredi spécial semaine Fête de la Musique

Vendredi 25 juin 2010

Journée cuisine le vendredi avec “la tarte au miel” version Beatles : Honey Pie, extraite du White Album.

© wizardari

Les images de 1980

Samedi 12 juin 2010

L’année 1980 a été marquée par de nombreux évènements dont je vous ai fait part tout au long de la semaine. Mais au-delà des faits, il y a les images. Certains clichés ayant fait le tour de la presse nous ont marqué à tout jamais comme celui de cet étudiant inconnu, nommé plus tard par la presse “Tank Man”, faisant face aux chars militaires lors des manifestations de la place Tian’anmen, en 1989 ou encore lorsque les américains ont marché sur la Lune en 1969.

Pour l’année 1980 plus précisément, puisque c’est ce qui nous intéresse cette semaine, voici un aperçu d’images que la population a rencontré dans les journaux et à la télévision.

L’un des évènements dont on parle toujours à propos de cette année-là, c’est l’assassinat de John Lennon, le 8 Décembre 1980. Petite parenthèse pour vous signaler que le 8 Décembre 2010, à l’occasion du 30ème anniversaire de la mort de cet ex-Beatles, le film Nowhere Boy, retraçant l’adolescence de John et sa rencontre avec Paul McCartney, sortira sur les écrans français. Il sera interprété par Aaron Johnson qui vient de se faire remarquer en tant qu’anti-héros dans Kick-Ass. Revenons donc à cet évènement dramatique qu’est l’assassinat, à New York, de John Lennon - également relaté au cinéma dans Chapter 27, avec Jared Leto dans la peau du meurtrier Mark Chapman.

En 1980, John Lennon, accompagné de son épouse Yoko Ono, accorde une interview au magazine Playboy. Voici le cliché qui accompagnait l’article. Lire le reste de cet article »

The International Pillow Fight Day

Samedi 10 avril 2010

Samedi dernier a eu lieu la “Journée Internationale de la Bataille de Polochons”. N’ayez pas l’air surpris, il existe toutes sortes d’évènements de ce genre un peu tout le temps ces dernières années. Vous avez forcément remarqué, en ces temps de crise du début du XXIème siècle, à quel point la jeune génération des 25-35 ans se sentait nostalgique des années 80 et de leur enfance en général.

Cette époque où il faisait bon vivre, où l’on s’amusait avec un bout de bois et quelques gravillons, où il était possible d’aller seul à la boulangerie sans risquer de se faire enlever ou sans avoir un portable sur soi pour être joignable en permanence. Oui, le jeune aime à se remémorer ces petites choses de son enfance, pleine d’innocence et sans grandes conséquences.

Rien de tel, alors, qu’une bonne bataille de polochons. Et pour peu que l’on ait gardé son âme d’enfant, il n’y a pas d’âge pour ça. Cardiaques et allergiques aux plumes s’abstenir, c’est tout. Et puis depuis plusieurs décennies, les plumes ont souvent été remplacées par des rembourrages synthétiques alors plus d’excuses. Lors des batailles, c’est moins esthétique visuellement parlant mais c’est surtout moins cher.

L’International Pillow Fight Day existe depuis quelques années. Au fur et à mesure des manifestations annuelles, de nombreuses villes sont venues s’ajouter à la liste des participants. Lire le reste de cet article »

Abbey Road

Mardi 30 mars 2010

Nombreuses sont les pochettes d’albums à avoir marqué les esprits de plusieurs générations. Parce que certains éléments sont tout de suite parlant, certains groupes n’hésitent pas à parodier, à leurs sauces, les symboles représentant d’autres célébrités.

Les Beatles font partis de ces groupes de légende dont la plupart des pochettes d’albums ont été reprises. L’une des plus célèbres est celle d’Abbey Road, sorti en 1969. Dès l’année suivante, le groupe Booker T. & The M.G.’s a sorti l’album de reprises McLemore Avenue. La pochette est également un clin d’œil à celle d’Abbey Road. Et cela continue, plus de quarante ans après.

L’album Abbey Road, musicalement parlant, est classé 14ème dans la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone. La célèbre photo des membres du groupe traversant Abbey Road (Londres), où se situent les studios d’EMI - renommés depuis Studios Abbey Road - a été prise par Iain MacMilla. Ce photographe britannique s’est posté sur une échelle, au matin du 8 août 1969, le temps de prendre quelques clichés des Beatles traversant la rue. Cela n’a pas pris plus de dix minutes, juste assez pour bloquer la circulation afin d’obtenir le cliché parfait où les jambes forment toutes un V. Lire le reste de cet article »

OK Go

Mardi 16 mars 2010

Il y a des groupes qui marquent les esprits pour leur musique. D’autres qui réussissent des coups de buzz via leurs clips. Je vous ai parlé l’autre jour du clip 70 million par Hold Your Horses ! et bien aujourd’hui, intéressons-nous au groupe OK Go, en passe de réussir un énième buzz avec la sortie de leur nouveau clip, This Too Shall Pass.

Revenons aux origines d’OK Go afin de comprendre d’où sortent ces énergumènes.

Nous sommes en 1998, il y a un peu plus de dix ans, lorsque le groupe OK Go pousse son premier cri. Un peu comme les Beatles qui étaient en partie des copains d’école, Damian Kulash (chanteur et guitariste) et Tim Nordwind (basse), à la base du groupe, sont amis depuis une colonie de vacances, l’été de leurs 11 ans. Même le choix du nom trouve sa source à cette époque. L’un des adultes qui encadrait le camp passait son temps à crier « Ok, ok, ok,…go ! ». Parfois, il ne faut pas chercher plus loin que le bout de son nez !

Andy Duncan (guitare et clavier) et Dan Konopka (batterie), des amis de lycée, sont venus compléter la formation. Lire le reste de cet article »

Dorothée

Mardi 23 février 2010

Dorothée, c’est Récré A2 et le Club Dorothée. Dorothée c’est l’animatrice que tous les enfants des années 80 connaissent. Dorothée c’est plein de choses à la fois.

Pour moi c’est également un souvenir précis : mon tout premier CD, celui de Dorothée. Il s’agissait de l’album Docteur (1987).

Aujourd’hui, parlons musique en ne s’intéressant qu’à la carrière musicale de Dorothée. Pour ceux qui l’ignorent encore, Dorothée s’appelle en réalité Frédérique Hoschedé et même si elle restera toujours l’idole de notre enfance, elle va fêter ses 57 ans cette année. En même temps, ne semblez pas surpris, nous aussi on a vieillit depuis l’époque où on chantait le générique du Club Dorothée.

Petite, la demoiselle a pris des cours de piano et a même obtenu, à onze ans, le troisième prix du concours Nerini. Pendant son adolescence, elle part en vacances en Angleterre et découvre le monde merveilleux du Rock’n'roll, des Beatles mais aussi des comédies musicales.

À 18 ans, elle se fait remarquer par Jacqueline Joubert qui assiste à un concours de théâtre amateur pour lequel elle obtient le premier prix du jury. Deux ans plus tard, Dorothée débute à la télévision dans Les mercredis de la jeunesse. Mais le vrai tournant dans la carrière de la jeune femme arrive en 1978 lorsque Jacqueline Joubert, fraîchement nommée à la tête des émissions jeunesse d’Antenne 2, l’engage pour la nouvelle émission Récré A2. Alors que ce programme ne devait durer que le temps d’un été, Dorothée l’anime pendant dix ans. Lire le reste de cet article »

Le logo Apple

Dimanche 13 septembre 2009

Apple Inc. est célèbre dans le monde entier pour ses ordinateurs Macintosh, ses iPod et plus récemment ses iPhone. La marque a son propre système d’exploitation. Elle est moins vendue que les ordinateurs qui tournent sous Windows mais sa vraie force réside dans un tout autre aspect : le design. Simple et épuré, les objets Apple sont extrêmement bien pensés pour être beaux et pratiques à la fois - comment ça je manque d’objectivité en écrivant cet article depuis mon MacBook Pro ?

Lorsque Steve Jobs et Steve Wozniak ont créé le premier ordinateur Apple en 1976, il s’agissait d’une grosse boîte. Bien évidemment, au fur et à mesure des décennies, le design a été pensé et adapté afin de séduire le public.

Mais ce qui fait l’image de l’entreprise c’est également son logo ? qui représente une pomme du nom de la compagnie “Apple”. L’origine du choix de l’appellation est sujet à controverse. Certains disent qu’à ses débuts, Steve Jobs n’avait pas beaucoup d’argent et se nourrissait énormément de pomme McIntosh, une variété de pommes rouges du Canada. D’autres racontent que Steve Jobs avait demandé à ses collègues de trouver un nom pour l’entreprise avant la fin de la journée sous peine de l’appeler bêtement et simplement “Apple Computer”. Certains invoqueront même le fruit de l’arbre de la connaissance du mythe d’Adam et Ève. Mais à aucun moment il ne s’agirait d’une référence au label Apple des Beatles puisqu’ici la pomme est croquée. Lire le reste de cet article »