Articles taggés avec ‘teaser’

Alain Resnais annonce…

Mercredi 20 janvier 2010

Pour un réalisateur qui a travaillé pendant plusieurs années sur un projet, la sortie de son film est cruciale. C’est à la fois une délivrance mais aussi une angoisse terrible. Selon son degré de popularité, la publicité faite autour de son film est plus ou moins importante mais surtout plus ou moins indispensable. Il est des réalisateurs dont le travail est reconnu et pour qui la promotion n’aura finalement qu’une incidence moyenne compte tenu des fans et du buzz qui existe de lui-même autour de chaque nouvelle sortie. C’est le cas de Steven Spielberg, Quentin Tarantino, Woody Allen… Bien sûr, il ne faut pas exclure les potentiels nouveaux spectateurs mais disons que le film fera toujours un minimum d’entrées.

En ce qui concerne la promotion du film, le plan marketing est plus ou moins extravagant. Il faut généralement prévoir une bande-annonce, des teasers (plus court que la bande-annonce), des affiches, des interviews (presse, tv, radio…), des avants-premières, voir plus. Toujours est-il qu’il faut donner envie aux gens de se déplacer au cinéma à partir d’une image (l’affiche), d’un montage réduit de l’intrigue du film (bande-annonce) ou encore d’un résumé présenté par les acteurs. Cela se joue à pas grand chose et les enjeux sont considérables à l’heure du téléchargement de masse qui commence avant même la sortie officielle du film. Lire le reste de cet article »

Cœur de Pirate

Mardi 19 janvier 2010

Cœur de Pirate est actuellement en tournée en France. Voilà une raison suffisante pour se pencher un instant sur la personnalité de cette jeune québécoise dont tout le monde parle depuis quelques mois.

Elle est jeune, elle est blonde, c’est notre cousine du Québec et surtout elle a écrit des chansons sympa. Mais d’où sort-elle ? Que s’est-il passé pour que Béatrice Martin devienne Cœur de Pirate ?

Avec une mère pianiste, pas étonnant que la miss ait commencé à jouer dès l’âge de 3 ans. Après cinq années passées au Conservatoire de Montréal, Béatrice arrête tout à 14 ans. Marre de travailler son instrument deux heures par jour, marre de faire des concours régulièrement. La demoiselle veut une vie comme tout le monde. Au final, cette pause aura été bénéfique puisque dès l’année suivante, elle est engagée pour jouer du clavier dans le groupe post-hardcore December Strikes First dans lequel joue Francis, son meilleur ami à propos de qui elle a écrit la chanson du même nom. C’est également a cette époque qu’elle commence à se faire tatouer. Lire le reste de cet article »