Articles taggés avec ‘Super Mario Bros’

Semaine Mariage : le mariage 1.0

Dimanche 20 décembre 2009

Finalement la station Mir ne nous est pas tombée sur la tête et il n’y a pas eu de bug de l’an 2000 mais quand même, le XXIème siècle a apporté son lot de changements. Parmi lesquels une modernisation des traditions, entre autre en ce qui concerne le mariage, cette institution généralement assez classique. Heureusement chacun y apporte sa touche personnelle afin que cette union représente réellement la vie de ce couple qui décide de célébrer son amour aux yeux de tous.

Trêve de blabla, revenons aujourd’hui sur les différentes étapes d’un mariage, vues et revues de façon insolite par des inconnus imaginatifs.

- La demande

Si vous cherchez une idée incroyable mais que vous ne vous sentez pas capable de gérer la “mise en scène”, plusieurs sites proposent des formules à adapter en fonction de votre caractère et/ou des passions de votre chère et tendre. Lire le reste de cet article »

Semaine Mariage : Le wedding cake

Vendredi 18 décembre 2009

Pour certains, pas de mariage réussi sans pièce montée. C’est quand même la cerise - enfin le p’tit couple en plastique surtout - sur le gâteau ! En France, ce dessert traditionnellement en forme de pyramide, composé de choux et recouvert de caramel n’est pas exclusivement réservé aux mariages. Mais disons que son aspect imposant et grandiose n’est réservé que pour de grandes célébrations. On l’appelle parfois croquembouche à cause - et ça n’est que mon humble avis - de la quantité de caramel qui risque à tout moment de faire sauter la dent sur pivot de la grand-tante !

Depuis quelques années, la pièce montée de macarons fait concurrence aux choux, plus classiques. À chacun alors de choisir un ou plusieurs parfums selon ses goûts et surtout l’aspect visuel qu’on souhaite lui donner. En plus du fait qu’ils collent moins aux dents ils sont surtout beaucoup plus savoureux. Bon je l’admets, je ne suis pas très objective sur cette question puisque c’est ce que nous avons choisi pour notre mariage. Lire le reste de cet article »

Semaine Vidéo : Divers

Dimanche 9 août 2009

Haruna Anno est la nana la plus geek de la Terre ! En tout cas, rayon jeux vidéo, elle maitrise. Au Japon, elle est surnommée “Queen of Game Idol“. La chambre de cette mannequin est pleine à ras bord de jeux. Mais le plus incroyable, c’est qu’elle est capable de réussir le premier niveau de Super Mario (sur Super Nintendo)… de dos ! Oui, oui, de dos, simplement de mémoire et à l’aide du son. Sa prestation commence à 1′25″ !

© lordaborigine

Super Mario World

Dimanche 17 mai 2009

Je crois que Super Mario World mérite sa place dans le podium de mes jeux vidéos préférés. Même si les consoles vont continuer à évoluer, ce jeu reste mythique !

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai été élevée à la sauce Nintendo. Je l’avoue, j’ai touché pour la première fois une Playstation il y a seulement quelques mois (et encore, directement la PS3). Pour moi, les jeux Mario et Zelda seront toujours un gage de qualité, c’est comme ça.

Alors pourquoi Super Mario World ? Tout simplement parce que c’est le jeu qui était vendu dans le coffret de la console Super Nintendo. J’avais déjà essayé chez une amie les jeux de Mario sur la NES, la console précédente, mais là c’était la première fois qu’une vraie console de salon rentrait dans la maison… C’est le passage émotion et nostalgie, les âmes sensibles ont le droit de sortir un mouchoir. Bref, c’est le premier jeu que j’ai fait sérieusement en essayant d’aller au bout pour dégommer ce foutu Bowser de mes c*****es. Pardon, je m’égare. Surtout que depuis le temps, je maîtrise et je l’ai eu plus d’une fois mais que voulez-vous, j’en palpite encore d’émotion ! Lire le reste de cet article »

Alice au pays des Merveilles

Jeudi 26 février 2009

Œuvre de Lewis Carroll figurant parmi les classiques de la littérature enfantine, l’histoire d’Alice a su plaire à la fois aux petits et aux grands.

Je ne reviendrai pas ici sur l’importance du monde de l’imaginaire et de l’absurde ou encore sur la critique de la société victorienne de l’époque à travers une remise en cause de l’ordre établi. Non, chacun ayant déjà probablement lu ce livre (ou vu une des nombreuses adaptations cinématographiques), je laisse chacun interpréter l’ouvrage à sa manière.

Revenons à la genèse de l’œuvre, pour cela retournons en 1856 auprès de Lewis Carroll (de son véritable patronyme Charles Lutwidge Dodgson).

Londres, Mars 1856 : L. Carroll vient d’acquérir son premier appareil photographique. Il deviendra ensuite un photographe réputé pour ses portraits de scientifiques, d’artistes mais surtout de petites filles. C’est lors d’une promenade au Christ Church College qu’il rencontre trois des enfants Liddell (dont le père est doyen des lieux). Parmi eux, Alice, alors âgée de quatre ans. Lire le reste de cet article »