Articles taggés avec ‘Sophie Marceau’

Les Films de 1980

Mercredi 9 juin 2010

Difficile de faire une sélection tant le nombre de bons films en 1980 a été important. Avec 4 378 430 spectateurs, c’est un film français qui caracole à la première place pour cette année-là. Le box-office n’est pas toujours lié à la qualité d’un film mais dans le cas présent, j’ai adoré celui qui s’est hissé en tête des films les plus vus en France en 1980. Il s’agit de La Boum qui a marqué le début de la carrière de Sophie Marceau mais qui reste, surtout, le film d’une génération toute entière d’adolescentes.

Autre film extrêmement marquant mais pour un public légèrement différent, L’empire contre-attaque, le second volet (à l’époque) de la trilogie de George Lucas, Star Wars.

Les films Kramer contre Kramer et All That Jazz, sortis l’année précédente, sont récompensés aux Oscar. Dans l’hexagone, la cérémonie des César célèbre Tess de Polanski et, pour le meilleur film étranger, Manhattan de Woody Allen.

Cette année est également marquée par la disparition de deux stars du cinéma américain : le comédien Steve McQueen et le oh combien génialissime réalisateur Alfred Hitchcock. Lire le reste de cet article »

Cannes, ses marches et ses films

Mercredi 19 mai 2010

Quel est le point commun entre le 7ème Art, la plage, Canal +, le rouge, l’Oréal, La Cité de la peur et les paillettes ? Le Festival de Cannes bien sûr.

Nous sommes en plein dedans justement puisqu’a lieu, au moment où j’écris ces mots, la 63ème édition du festival de cinéma le plus célèbre.

Nous sommes nombreux à nous rendre régulièrement dans les salles obscures afin de rire, pleurer, rêver ou encore sursauter devant les films de réalisateurs en tout genre. Pendant 12 jours, Cannes accueille réalisateurs, producteurs, journalistes et surtout acteurs afin de présenter au monde entier une sélection de longs-métrages.

Festival de cinéma le plus international et le plus médiatisé, Cannes semble, pour ceux qui ne s’intéressent pas vraiment au 7ème Art, être avant tout un défilé de stars sur les célèbres marches du Palais des Festivals.

Parce que c’est en partie vrai mais que ça n’est que la partie visible de l’iceberg, je vais tenter de vous décrire 12 jours à Cannes en 12 points. Ce ne sera pas totalement complet ni totalement objectif mais ce sera déjà une première approche ! Lire le reste de cet article »

Les Fleming Girls

Mercredi 29 avril 2009

Connaissez-vous le point commun entre Claudine Auger, Corinne Cléry, Carole Bouquet, Sophie Marceau et Eva Green…? Oui, elles sont toutes actrices et françaises qui plus est. Ok, je vous accorde la moyenne. Mais ce qu’il faut préciser c’est que ces cinq femmes ont incarné des James Bond Girls !

Évidemment ça ne signifie pas qu’elles ont joué le rôle de James Bond, no way, ça ne peut être qu’un homme d’une quarantaine d’année, au charme indéniable et qui plus est, originaire de Grande-Bretagne - exception faite de George Lazenby, acteur australien qui n’interprète l’agent 007 que le temps de Au service secret de Sa Majesté.

Dans la majorité des romans de Ian Flemning il est question de personnages féminins : parfois dans le rôle de la demoiselle en détresse, de la femme fatale ou à l’inverse en tant qu’espionne.

Dans son roman, Les diamants sont éternels, l’auteur décrit la partenaire parfaite « La femme idéale doit savoir faire la sauce béarnaise aussi bien que l’amour. Il faut aussi qu’elle soit douée de tous les petits talents de société habituels. Des cheveux d’or. Des yeux gris. Une bouche à damner un saint. Un corps parfait. Et naturellement un grand sens de l’humour, de l’élégance, et une dextérité convenable aux cartes. Il attend d’elle, encore, qu’elle ne commette pas d’erreur de parfums comme la plupart des Anglaises. Qu’elle sache s’habiller : il adore les robes noires surtout sur une peau bronzée, pas trop de bijoux et des ongles exempts de vernis ». Lire le reste de cet article »

Stars sans fards

Mercredi 15 avril 2009

Les actrices nous font rêver. Elles sont belles, elles sont bien coiffées, bien maquillées. Elles n’ont pas nos petits bourrelets, nos cicatrices de vergetures et je suis certaine qu’au réveil, elles n’ont pas mauvaise haleine… Je plaisante bien sûr, je ne suis pas si naïve !

Forcément, les actrices sont avant tout des femmes, comme quelques autres millions d’individus sur cette terre. Forcément, lorsqu’elles gagnent bien leurs vies, elles ont des revenus suffisants pour acheter de bons produits de cosmétique et pour s’offrir des soins en instituts. Forcément, lorsqu’elles sont photographiées pour apparaître dans un magazine, elles sont sur-coiffées, sur-maquillées et sur-photoshopées ! Pour preuves, jetez un œil à l’article Photoshop.

À travers les magazines féminins, les actrices nous vendent du rêve. Ainsi, les marques de cosmétiques qui remplissent de publicités les pages de papier glacé s’en mettent plein les poches. Mais pour une fois, le magazine ELLE a décidé, pour son édition du 11 avril 2009,  de mettre en avant la féminité naturelle au travers de portraits non retouchés. Bon ça s’appelle surtout un coup marketing mais félicitons au moins un instant cette initiative. Lire le reste de cet article »