Articles taggés avec ‘Sophie Hunger’

Un mois déjà…

Mercredi 25 août 2010

Voilà un mois déjà que toi, cher lecteur, tu n’as pu croquer ta vitamine culturelle quotidienne. Tu m’en vois sincèrement désolé mais comme beaucoup, j’ai un peu déserté la toile ce mois-ci. Et pourtant je ne suis pas partie passer un mois au soleil non. Je suis bien partie mais simplement un grand week-end et sous la pluie qui plus est - je précise, sait-on jamais, si cela peut faire plaisir à ceux qui n’ont toujours pas eu de vacances à l’heure où la rentrée approche avec ses grands sabots.

Quoi qu’il en soit, ce mois a été chargé en émotion et en nouveauté. La rentrée s’annonce différente mais je reviendrai t’en dire plus un de ces quatre.

D’ici là, n’hésite pas à voyager dans Ma Culture Confiture, il y a forcément un article ou deux que tu ne connais pas encore. Voici une petite sélection tirée au sort pour chaque jour de la semaine :

Lundi (série tv) : Les petits malins

Mardi (musique) : Sophie Hunger

Mercredi (cinéma) : Harold & Maude

Jeudi (lecture) : Julie & Julia

Vendredi (cuisine) : Le Cheesecake

Samedi (sorties) : Les festivités hors du commun

Dimanche (divers) : Le Bed Jump

A très vite chers lecteurs,

Culturellement votre, miss Culture Confiture

Hallelujah

Mardi 9 février 2010

Ces dernières années, pas moyen d’échapper à cette chanson, douce et lancinante à la fois. Ce titre a été repris mainte et mainte fois mais généralement, les gens pensent que cette chanson est de Jeff Buckley. Erreur. Ce titre est apparu pour la première fois en 1984 dans l’album Various Positions de Leonard Cohen. Cette chanson de l’auteur et chanteur canadien a fait l’objet de plusieurs centaines de reprises. La plupart, durant des concerts, mais une bonne quantité a malgré tout été enregistré.

Selon les interprètes, l’atmosphère qui se dégage de la chanson n’est pas le même. Chez Leonard Cohen, le ton est moins passionné que chez la chanteuse Allison Crowe. Même le texte connaît des variations. Outre son titre évocateur, la chanson fait référence à la religion, principalement à l’Ancien Testament quand David et Bath-Chéva’ donnent naissance à un enfant, fruit du péché. Mais Hallelujah parle également de relations amoureuses et de sexe. Le texte a été sujet à de nombreuses interprétations. Lire le reste de cet article »

Ne me quitte pas

Mardi 2 juin 2009

Quel est le point commun entre Sting, Johnny Hallyday, Nina Simone, Julio Iglesias et Nana Mouskouri ?

La célébrité ? Oui, c’est exact mais pas seulement. Ils ont tous chanté la célèbre chanson de Jacques Brel, Ne me quitte pas.

Bien que d’origine flamande, Jacques Brel est le chanteur belge francophone le plus célèbre  de l’hexagone. Figurez-vous qu’au début des années 50, il chantait pour son entourage et dans quelques cabarets bruxellois. Cependant, sa famille n’appréciait pas sa puissance lyrique et l’encouragea à stopper. Heureusement pour nous, Jacques Brel persévéra et alla à Paris, sans le sou - sa famille lui coupant les vivres.

Comme pour beaucoup de vedettes, le hasard des rencontres lui ouvrit des portes : celle de Jacques Canetti, découvreur de talents chez Philips et propriétaire du cabaret Les Trois Baudets, ainsi que Bruno Coquatrix, le directeur et propriétaire de la salle de l’Olympia.

Suite à quelques années de galère, il sort en 1955 son premier 33 tours. Mais c’est surtout avec le second - pour lequel il reçoit le grand prix de l’Académie Charles-Cros - qu’il rencontre son public. Le succès arrive e 1958 alors qu’il est en première partie à l’Olympia. Dès l’année suivante il chante en tête d’affiche.

Le 11 Septembre 1959 il enregistre le titre qui fera le tour du monde, Ne me quitte pas. Lire le reste de cet article »

Sophie Hunger

Mardi 26 mai 2009

On peut dire que cette jeune chanteuse suisse a faim de musique pop et folk ! Bon, ok, je l’admets, mon jeu de mot était assez naze (Hunger = Faim en allemand).

De son vrai nom Émilie Jeanne-Sophie Welti Hunger, la jeune fille parle au moins autant de langues qu’elle a de prénoms ! Son père étant diplomate, elle a passé son enfance dans différentes grandes villes européennes comme Londres et Bonn. Elle est retournée depuis dans son pays d’origine et vit actuellement à Zurich. Durant son enfance, la petite Sophie apprend le piano. Mais son amour pour la musique naît plus tard lorsqu’elle intègre, à même pas 20 ans, le groupe pop-rock intitulé Fisher. Pour compléter le chant elle va se mettre à la guitare et commencer à écrire ses premières chansons quelques mois plus tard. En 2006, elle autoproduit et enregistre chez elle - oui oui, carrément dans le salon - son premier album Sketches On Sea dont voici un titre live, The Sad Fisherman (qui commence à 0′50).

Lire le reste de cet article »