Articles taggés avec ‘semaine 7ème art’

Semaine 7ème Art : Divers

Dimanche 23 août 2009

Sacré Robin des Bois de Mel Brooks - 1993

Aujourd’hui pas de thème en particulier alors j’en profite pour vous parler de l’un de mes films cultes d’enfance.

Imaginez les classiques aventures de Robin des Bois revues et corrigées par Mel Brooks, le spécialiste de la parodie à qui l’on doit Frankenstein Junior ou encore La Folle Histoire de l’espace.

Ici vous retrouverez les personnages que vous connaissez : Robin, le Prince Jean, le Shérif de Rotingham, Richard Cœur de Lion… Sauf que le pote de Robin est un jeune black nommé Atchoo qui danse et qui rap - interprété par l’humoriste Dave Chapelle - que Petit Jean est un grand benêt et qu’un rabbin vendeur de vin propose des circoncisions aux gens qu’il croise sur son chemin !

Mel Brooks, en cinéphile averti, truffe son film de références en tout genre, n’hésitant pas à glisser des clins d’œil à d’autres réalisateurs ou acteurs voire même à lui-même comme lorsqu’il dit “ C’est bon d’être le roi ! “. Il fait référence à sa propre chanson “ It’s Good To Be The King ” qui a fait un véritable tabac, aux USA, dans les années 80.

Forcément, je ne vais pas vous balancer toutes les bonnes blagues mais disons que si ça vous fait marrer d’imaginer une bande de mecs en collant alors je dirais qu’il n’y a pas à hésiter une seule seconde, ce film est fait pour vous. À voir et à revoir même. Lire le reste de cet article »

Semaine 7ème Art : Sorties

Samedi 22 août 2009

Frida de Julie Taymor - 2002

Qu’il s’agisse de peinture, de sculpture ou encore de photographies, rien de tel qu’une exposition pour apprécier en vrai les œuvres d’un artiste. Mais puisqu’on n’a pas tous accès aux musées et aux galeries, rien de tel que les documentaires pour en savoir davantage sur quelqu’un qui a marqué le monde de l’art.

Très régulièrement, le cinéma s’intéresse à des célébrités afin de faire un film, plus ou moins romancé, sur leurs vies.  Certains choisissent de ne traiter qu’un aspect de la personnalité ou qu’une période de la vie de la “célébrité” tandis que d’autres préfèrent dresser un portrait assez complet du personnage afin de mieux saisir son œuvre.

En ce moment c’est vraiment la folie des biopics, surtout pour les chanteurs comme Édith Piaf, Ray Charles, Johnny Cash… Dans le domaine de la peinture et de la sculpture, de grands films ont marqué l’histoire du cinéma comme Camille Claudel, Van Gogh, Séraphine. Mais il n’y a pas que les artistes français qui soient dignes d’intérêt. Heureusement pour nous, l’actrice et productrice Salma Hayek s’est battu bec et ongles pour adapter sur grand écran la vie de sa compatriote, la mexicaine Frida Kahlo. Lire le reste de cet article »

Semaine 7ème Art : Cuisine

Vendredi 21 août 2009

Le Chocolat de Lasse Hallström - 2001

Voilà enfin un film qui permet d’allier deux plaisirs, le cinéma ET le chocolat. Au moins, tout le chocolat que vous ingurgitez virtuellement pendant deux heures ne vous fait pas prendre le moindre gramme… à moins de foncer dans la première chocolaterie que vous croisez sitôt la fin du film.

Ce film est adapté du livre éponyme de l’anglaise Joanne Harris. Il raconte un moment dans la vie du petit village français de Lansquenet. Cette bourgade paisible et surtout traditionnelle voit sa vie transformée avec l’arrivée et Vianne Rocher et de sa petite fille Anouk.

Cette mystérieuse jeune femme ouvre une confiserie pleine de friandises irrésistibles. Mais le plus étrange, c’est qu’elle semble capable de lire à travers les clients comme dans un livre ouvert. Elle sait, rien qu’en les voyant, ce qu’ils vont aimer et surtout, quels chocolats ils doivent manger pour satisfaire leurs désirs cachés. Très vite le succès est au rendez-vous mais cela n’est pas du goût de tous.

Même s’il s’agit d’une fiction, l’auteur du roman s’est quelque peu inspirée de sa vie privée puisqu’elle a vécu, un temps, dans une confiserie et elle serait l’arrière-petite-fille d’une française qui était connue comme étant guérisseuse, un peu sorcière sur les bords ! Lire le reste de cet article »

Semaine 7ème Art : Lecture

Jeudi 20 août 2009

The Hours de Stephen Daldry - 2003

Bien des romans sont adaptés au cinéma. Mais peu de films parlent de littérature et de l’élaboration d’une œuvre au travers de son auteur. The Hours réunit ces deux critères : il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de Michael Cunningham - récompensé par le Prix Pulitzer en 1999 - qui parle de la vie de l’auteur Virginia Woolf et de l’effet qu’a son roman le plus célèbre, Mrs. Dalloway, sur d’autres femmes, à d’autres époques.

Le film raconte un moment crucial dans la vie de trois femmes. Nous les suivons le temps d’une journée, toutes trois à des époques différentes  (1923, 1951 et 2001). L’histoire s’attache à relier le destin de ces femmes qui ne se connaissent pas au travers du roman de Virginia Woolf, Mrs Dalloway. Chacune à leurs manières, ces femmes ne sont pas bien dans leurs peaux et le roman saura faire écho en elles et peut-être les aider à trouver le bonheur qu’elles recherchent tant.

Dans le rôle de Virginia Woolf, l’oscarisée pour ce rôle, Nicole Kidman, méconnaissable en raison d’un faux nez en latex. Pour interpréter la ménagère des années 50, Julianne Moore. Et c’est Meryl Streep qui campe la femme du XXIème siècle. Lire le reste de cet article »

Semaine 7ème Art : Cinéma

Mercredi 19 août 2009

Ed Wood de Tim Burton - 1994

Comment parler du cinéma alors que vous êtes assis dans un cinéma à regarder un film ? Et bien en s’intéressant à une époque, un style ou même un réalisateur.

C’est ce dernier aspect que Tim Burton a choisi pour thème central de l’un de ses films.

Si je vous parle d’Edward D. Wood Junior, il est peu probable, en France, que l’on puisse citer l’un de ses films. Seuls certains passionnés de films dits de série Z sauront répondre.

Ed Woood aimait le cinéma, plus que tout. Mais malheureusement pour lui, il a été qualifié de « plus mauvais cinéaste de l’histoire du cinéma ».

Son autre passion concernait les habits féminins. Dès son plus jeune âge, sa mère lui faisait porter des tenues de petites filles si bien qu’il continua, même adulte. L’une de ses plus grandes fiertés, en dehors de son œuvre pour le 7ème art, vient du fait qu’il ait combattu au sein des Marines avec, sous son treillis, des dessous féminins de coton rose.

Cela n’a pas toujours influencé son travail de cinéaste mais ça a considérablement renforcé l’idée qu’il n’était pas un réalisateur “académique”. Ses échecs commerciaux le firent plonger dans l’alcool et la dépression. Lire le reste de cet article »

Semaine 7ème Art : Musique

Mardi 18 août 2009

The Blues Brothers de John Landis - 1980

À l’origine de ce groupe de musiciens aussi exubérants que talentueux, il y John Belushi - qui joue le chanteur Jake Blues - et Dan Aykroyd - son frère Elwood Blues, le joueur d’harmonica. Le nom des personnages n’est pas innocent, il correspond à deux villes situées au sud-est de Chicago, là où sera tourné, plus tard, le film.

Tous deux ont créé ces personnages en 1976 pour l’émission Saturday Night Live, diffusée aux États-Unis sur la chaîne NBC. Enfin disons plutôt pour chauffer le public de l’émission. Très vite, la mayonnaise a pris et les deux compères ont décidé de développer le concept si bien qu’ils ont commencé à apparaître régulièrement dans le show.

Leur aspect mafieux pas commode en costume noir est très vite contrasté par leur musique et leur danse !

Le duo sera par la suite accompagné par des musiciens de talents. L’album Briefcase Full of Blues est enregistré en 1978. Mais le succès international a lieu en 1980 avec la sortie au cinéma d’une fiction autour des personnages. Le film n’est pas une comédie musicale, le chant et la danse ne sont présents à l’écran que pour des raisons logiques (à l’église, en concert etc.).

Et maintenant, place aux images et surtout à la musique Lire le reste de cet article »

Semaine 7ème Art : Télévision

Lundi 17 août 2009

The Truman Show de Peter Weir - 1998

Quelques années avant que la télé-réalité ne débarque en France sur nos petits écrans - la première du genre, Loft Story, date de 2001 - Peter Weir a réalisé un film mettant en scène la vie de Truman Burbank. Cet homme marié qui mène une vie tranquille est en réalité, à son insu, le sujet principal du Truman Show, une célèbre émission de télé-réalité.

Adopté à sa naissance par une société audiovisuelle, il est depuis filmé en permanence pour les besoins de l’émission. Son meilleur ami, sa femme, ses voisins, tous sont des comédiens. Et sa ville idyllique n’existe pas, c’est un gigantesque studio de télévision construit de toute pièce.

Désormais nous ne sommes plus surpris de voir des gens se faire filmer volontairement pendant plusieurs semaines afin d’être observé au microscope, scruté par les téléspectateurs en quête de scènes croustillantes ou rigolotes. Mais pourquoi s’exposent-ils ainsi ? Dans le but, à peine caché, de devenir célèbre en commençant par faire la une des tabloïds. Lire le reste de cet article »