Articles taggés avec ‘Sacha Guitry’

Ça me fait bâiller tout ça…

Dimanche 14 mars 2010

Qui dit dimanche dit grasse matinée, enfin uniquement si tu n’es pas parent / obligé de travailler le week-end / plutôt du matin / entouré de voisins qui font des travaux /…

Mais au final, que l’on soit en manque de sommeil ou pas, il y a fort à parier que si vous croisez quelqu’un qui l’est, lui, et surtout qui bâille, vous aurez alors une irrépressible envie de l’imiter. Rien que de l’écrire ça me fait bâiller, c’est dire !

Selon les dictons populaires «un bon bâilleur en fait bâiller sept ». Je dirais même que vous êtes nombreux à avoir bâillé rien qu’en apercevant l’image ci-contre… Allez, on se sèche les yeux deux minutes histoire de déchiffrer la suite.

Lorsque l’on bâille, cela se déroule en trois phases : on a une longue inspiration puis on se retrouve en apnée environ une seconde - pendant ce temps on n’entend moins à cause de l’ouverture de nos trompes d’Eustache - et pour finir, on expire assez rapidement. Cela s’accompagne, ou non, de quelques larmes au coin des yeux et/ou d’étirements.

Lire le reste de cet article »

Les Champs-Élysées

Samedi 13 juin 2009

Si je vous dis Champs-Élysées vous me répondez soit ” c’est la plus belle avenue du monde ” soit vous vous mettez à chanter ” Aaaaaaaaaaauuuuuuuux Champs-Élysées, padampadamda ” de Joe Dassin !

Maintenant que c’est dit, allons farfouiller un peu plus loin, sous la surface, histoire d’en savoir un peu plus que n’importe quel touriste en visite à Paris.

D’un point de vue géographique, si vous cherchez les Champs - oui, c’est plus rapide à dire et vous vous doutez bien que je ne parle pas de la campagne Normande avec les vaches et les pommiers ! - et bien il suffit d’aller dans le 8ème arrondissement de Paris. Si vous êtes nuls en orientation, rassurez-vous, les Champs s’étendent sur 1 910 mètres de long et 70 mètres de large donc vous pouvez tomber dessus assez facilement. On nous montre souvent, à tort, la place Charles-de-Gaulle (ex place de l’Étoile) avec l’Arc de Triomphe mais ça ne représente que l’extrémité nord de l’avenue. En effet, au Sud, les Champs vont jusqu’à la place de la Concorde où se trouve l’Obélisque.

Remontons dans le passé tel Doc et sa DeLorean. À l’origine, sur ce terrain se trouvait des marécages inhabités. Lire le reste de cet article »