Articles taggés avec ‘Rome’

Les amoureux du Pont des Arts

Samedi 8 mai 2010

Paris, aaaah Paris, ville de lumière et surtout ville de l’amour. À l’étranger, le simple fait d’être français est un atout incroyable de séduction. Et lorsque l’on est amoureux, rien de tel qu’une escapade romantique à Paris.

Attention, il n’est pas indispensable d’être amoureux pour apprécier Paris mais soyons honnête, cette ville a tellement à offrir que les touristes trouveront toujours des choses nouvelles à découvrir. Reste malgré tout quelques “inévitables” : la Tour Eiffel, le musée du Louvre, Notre-Dame, le Sacré-Cœur ou encore les bords de Seine.

C’est justement au niveau de la Seine, en plein cœur de Paris, que se trouve l’un des lieux préférés des amoureux : le Pont des Arts.

Willy Ronis les a immortalisés en 1957 mais depuis, les amoureux n’ont jamais cessé de venir sur ce pont.

Avant d’en arriver au XXIème siècle, revenons sur l’histoire de ce pont.

Sous Napoléon, un chantier est lancé en 1801 par les ingénieurs Louis-Alexandre de Cessart et Jacques Dillon. Au programme, la construction du premier pont métallique (en fonte) de Paris, inspiré d’un projet anglais. Puisqu’il permet de rejoindre le Palais des Arts - nom du Musée du Louvre sous le Premier Empire - on le nomme tout simplement le Pont des Arts.

Lors de son inauguration, en 1804, le pont était une sorte de jardin suspendu sur lequel se trouvait des bancs et des arbustes. Le premier jour, 65 000 parisiens, moyennant finance, traversèrent ce pont. Lire le reste de cet article »

Les chocolats de Pâques

Vendredi 2 avril 2010

Lorsque Noël arrive, on est en droit de faire une orgie de chocolats. Un mois et demi plus tard, certains refont une razzia lors de la Saint-Valentin (boîte offerte par son cher et tendre ou justement dévorée en l’absence d’un Valentin dans sa vie). Et après une période de 40 jours de Carême sans manger d’œufs - pour les catholiques pratiquants - arrive enfin le dimanche de Pâques où l’on a droit à nouveau d’en manger. Lorsqu’ils sont trop vieux ou qu’on a une envie de travail manuel, les œufs sont vidés et décorés pour le plaisir des grands et des petits. Mais si l’on n’est pas catholique et/ou gourmand, on pensera avant tout à la tradition plus récente des œufs en chocolat.

Et voilà, un mois et demi après la Saint-Valentin, c’est reparti pour le chocolat, en forme d’œuf, de lapin, de cloches, fourré, alcoolisé, décoré,… il n’y a pas de limite. Et puis faut en profiter car avec l’arrivée, en parallèle, du Printemps et donc des beaux jours, il n’y aura plus de fête spéciale où l’on est en droit de se goinfrer de sucrerie avant fin Octobre et Halloween. C’est qu’il faut bien quelques semaines après Pâques pour être prête à aller pavaner sur les plages en bikini !

Pour la petite histoire - même si au final ce qui compte c’est le chocolat Lire le reste de cet article »