Articles taggés avec ‘Riad Sattouf’

Fluide Glamour

Jeudi 6 mai 2010

Vous connaissez probablement Fluide glacial, le journal d’« Umour et bandessinées », créé le 1er avril 1975 - ça ne s’invente pas - par Alexis ainsi que le célèbre Gotlib. Ce maître spirituel a marqué les esprits depuis plus de trente ans avec ses Rubrique-à-brac, Hamster jovial, Gai-Luron, Superdupont ou encore Pervers pépère.

À l’origine, ce mensuel de bandes dessinées humoristiques décalées avait pour but premier d’offrir aux lecteurs les planches d’artistes en tout genre. L’ensemble ne contenant aucune publicité.

Avec le temps et les divers rachats, la direction à la tête du magazine a changé et la ligne éditorial par la même occasion. En 2003, Albert Algoud, plus connu pour ses sketchs sur Canal+, devient le rédacteur en chef. Les BD proposées sont un temps plus trash, tendance Hara-Kiri, le magazine co-fondé par le Professeur Choron. Puis, avec l’arrivée en 2005 de Thierry Tinlot, ancien rédacteur en chef du magazine Spirou, à la tête de Fluide Glacial , le mensuel tente une approche un peu plus enfantine.

Qu’importe les changements d’équipe, le journal continue à proposer des planches d’auteurs aussi variés que talentueux et les lecteurs suivent. Avec une moyenne de 70 000 exemplaires écoulés chaque moi (dont 15 000 abonnés), Fluide Glacial a encore un beau futur devant lui.

Chaque trimestre, le magazine propose un hors-série. Ce mois-ci, il revient avec un projet d’un genre nouveau. Si vous êtes une fille, que vous aimez l’humour de Fluide Glacial mais que vous appréciez aussi de lire des magazines féminins type Glamour, alors procurez-vous le premier numéro de Fluide Glamour.

Lire le reste de cet article »

Le “retour au collège” de Riad Sattouf

Jeudi 30 juillet 2009

Tout le monde parle du Bac mais n’oublions pas qu’à son niveau, le Brevet est déjà une étape décisive dans la vie d’un élève. Je ne parle pas de l’examen mais de la porte que ça ouvre pour passer dans un autre monde, le lycée. Tel le boss que l’on vient de réussir dans un jeu vidéo et qui nous permet de passer au niveau suivant, le Brevet marque la fin de notre vie de collégiens. Et lorsque le collège et le lycée ne sont pas dans le même bâtiment, c’est l’occasion de changer d’univers en allant chez les “grands”. Bon c’est toujours la même histoire, de la maternelle vers le primaire, du collège vers le lycée, de la fac vers le premier emploi…

Une chose est certaine lorsqu’on grandit, c’est que l’on est bien content de laisser derrière nous l’âge ingrat de l’adolescence. Enfin ça n’est pas le cas de tout le monde apparemment. C’est du haut de ses 27 printemps que Riad Sattouf a eu l’envie - le besoin ? - de se replonger dans l’époque Biactol®.

Riad Sattouf a passé son enfance entre la Lybie, la Syrie et l’Algérie. Changement de décor pour ses années collèges, direction Rennes. Le Bac en poche, il s’en va à Paris pour suivre les cours d’animation de l’École des Gobelins. Vous avez peut-être vu ses illustrations dans le jeu vidéo Practise English ! sur Nintendo DS. Surtout, il écrit et dessine des bande dessinées avec pour sujet central de la plupart d’entre elles, l’adolescence, ses joies mais aussi sa cruauté. Chaque semaine, il dessine pour Charlie-Hebdo une série intitulée La vie secrète des jeunes.

Lire le reste de cet article »