Articles taggés avec ‘Religion’

André Aubert dit Don Patillo

Lundi 15 mars 2010

Pour ceux qui sont nés avant 1995, vous vous souvenez probablement des célèbres publicités pour les produits Panzani. Niveau ravioli, on a eu droit à ” Reviens Léon, j’ai les mêmes à la maison “. Pour les sachets de pâtes, il fallait compter sur un curé de village pour entendre le slogan ” Des pâtes, oui, mais des Panzani “.

Ce qui a marqué ma génération et les précédentes, ça n’est pas tant la phrase, que l’homme qui la citait : Don Patillo. Cet homme de foi, véritable remake publicitaire du Don Camillo de Fernandel, reprenait tous les codes du célèbre curé des films des années 50. Tenue, accent du sud, vélo… tous les accessoires sont bons à utiliser pour rendre le produit encore plus populaire.

Derrière le personnage se cachait l’acteur André Aubert. Sa disparition il y a quelques jours, à l’âge de 86 ans, est l’occasion de revenir sur son rôle le plus marquant, celui du curé sans cesse attiré par le péché de gourmandise (Oui, mais des Panzani !).

Avant d’être rendu célèbre au travers de ces publicités pour les pâtes Panzani, André Aubert était surtout connu pour ses imitations. Il aurait même été un modèle pour Thierry le Luron et Patrick Sébastien. Lire le reste de cet article »

Hallelujah

Mardi 9 février 2010

Ces dernières années, pas moyen d’échapper à cette chanson, douce et lancinante à la fois. Ce titre a été repris mainte et mainte fois mais généralement, les gens pensent que cette chanson est de Jeff Buckley. Erreur. Ce titre est apparu pour la première fois en 1984 dans l’album Various Positions de Leonard Cohen. Cette chanson de l’auteur et chanteur canadien a fait l’objet de plusieurs centaines de reprises. La plupart, durant des concerts, mais une bonne quantité a malgré tout été enregistré.

Selon les interprètes, l’atmosphère qui se dégage de la chanson n’est pas le même. Chez Leonard Cohen, le ton est moins passionné que chez la chanteuse Allison Crowe. Même le texte connaît des variations. Outre son titre évocateur, la chanson fait référence à la religion, principalement à l’Ancien Testament quand David et Bath-Chéva’ donnent naissance à un enfant, fruit du péché. Mais Hallelujah parle également de relations amoureuses et de sexe. Le texte a été sujet à de nombreuses interprétations. Lire le reste de cet article »

La Cène, d’hier à aujourd’hui

Samedi 16 janvier 2010

Quelque soit votre position en ce qui concerne la religion, vous êtes forcément amenés à croiser des références au judaïsme, au bouddhisme, au christianisme, à l’islam,… dans votre vie de tout les jours, que ce soit dans un musée, dans la presse ou à la télévision. Pas besoin de croire ou d’être religieux pour comprendre certains codes propres à telles ou telles religions. Ce blog ne se rapporte à aucune foi religieuse mais ça n’est pas une raison pour ne pas parler de certaines œuvres d’arts qui se rapportent à Jésus. On ne compte plus les représentations de la vie du Christ mais s’il est une scène récurrente c’est bien celle de la Cène justement.

En latin, cena signifie le repas du soir. Le repas le plus important pour les chrétiens est le dernier prit par Jésus Christ, la veille de sa crucifixion. C’est le soir du Jeudi Saint, peu avant la Pâque juive et Jésus est entouré de douze apôtres. C’est à cette occasion que Jésus institue l’Eucharistie en disant : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang ».

Maintenant que tout le monde voit ce dont je veux parler, intéressons-nous à la représentation de cette scène. S’il est bien un tableau vu et revu c’est celui de La Cène. Pour certain, il n’existe qu’une version, c’est celle peinte par Léonard de Vinci et que voici. Lire le reste de cet article »

Nacho Libre

Mercredi 25 mars 2009

Si vous pensez que religion et lutte ne font pas bon ménage, je vous conseille de regarder sans plus attendre le film Nacho Libre (Super Nacho en vf).

Sorti en France en novembre 2006, cette comédie est menée par Jack Black, acteur et musicien de talent que vous avez peut-être déjà aperçu dans L’amour Extra Large, Rock Academy ou encore Soyez Sympa, Rembobinez. Il est également la voix du fameux panda dans la version originale de Kung-Fu Panda.

Dans le film, Jack Black interprète Nacho, un orphelin ayant grandi dans un monastère mexicain. Une fois adulte, il en est devenu le cuistot. Malheureusement pour les enfants, Nacho n’a pas les moyens de cuisiner de bons aliments et se révèle être un piètre cordon bleu ! Mais Nacho veut aider ces enfants et au passage, impressionner la très jolie novice Encarnación. Afin de trouver de l’argent, il décide de se lancer secrètement, la nuit, dans une carrière de luchador, ces lutteurs masqués et costumés populaires au Mexique. Lire le reste de cet article »