Articles taggés avec ‘recette’

Les chocolats de Pâques

Vendredi 2 avril 2010

Lorsque Noël arrive, on est en droit de faire une orgie de chocolats. Un mois et demi plus tard, certains refont une razzia lors de la Saint-Valentin (boîte offerte par son cher et tendre ou justement dévorée en l’absence d’un Valentin dans sa vie). Et après une période de 40 jours de Carême sans manger d’œufs - pour les catholiques pratiquants - arrive enfin le dimanche de Pâques où l’on a droit à nouveau d’en manger. Lorsqu’ils sont trop vieux ou qu’on a une envie de travail manuel, les œufs sont vidés et décorés pour le plaisir des grands et des petits. Mais si l’on n’est pas catholique et/ou gourmand, on pensera avant tout à la tradition plus récente des œufs en chocolat.

Et voilà, un mois et demi après la Saint-Valentin, c’est reparti pour le chocolat, en forme d’œuf, de lapin, de cloches, fourré, alcoolisé, décoré,… il n’y a pas de limite. Et puis faut en profiter car avec l’arrivée, en parallèle, du Printemps et donc des beaux jours, il n’y aura plus de fête spéciale où l’on est en droit de se goinfrer de sucrerie avant fin Octobre et Halloween. C’est qu’il faut bien quelques semaines après Pâques pour être prête à aller pavaner sur les plages en bikini !

Pour la petite histoire - même si au final ce qui compte c’est le chocolat Lire le reste de cet article »

Fortune Cookie

Vendredi 19 mars 2010

La semaine dernière je vous ai parlé des cookies américains, moelleux à souhait. Aujourd’hui, intéressons-nous à une autre variété de cookie, complètement différente puisque sans déclinaison et surtout pas hautement gustative. Je dis ça mais ça n’est pas mauvais les fortune cookies, simplement assez basique.

En France, lorsque l’on parle des cookies, on pense forcément aux cookies américains avec les pépites de chocolat. En réalité, aux États-Unis, “cookie” signifie biscuit, c’est-à-dire que cette définition réunit une quantité importante de gâteaux secs.

Ceux qui nous intéressent aujourd’hui sont moins connus mais pour autant très populaires. Contrairement à ce que l’on pense, il ne s’agit pas d’une invention chinoise mais d’une création nord-américaine.

Comme dans la plupart des cas, son origine est controversée. Il semblerait que l’on doive son invention au paysagiste japonais Akoto Higawara qui, en 1915, possédait un salon de thé à San Francisco (Japanese Tea Garden). Afin de remercier ceux qui l’avaient épaulé durant une période de chômage difficile, il créa ces biscuits avec des messages plein de gentillesse. Pour d’autres, il s’agirait d’une création de David Jung, un pâtissier cantonais de Los Angeles qui cherchait à soutenir les sdf de son quartier avec de la nourriture et des messages d’espoir. Par la suite, cette idée fut développée afin de promouvoir son commerce de nouilles, la Hong-Kong Noodle Factory. Lire le reste de cet article »

Cookies

Vendredi 12 mars 2010

Pour commencer, vous noterez que j’ai mis d’office un “s” au mot cookie. Parce que les cookies, ça ne se mange jamais à l’unité, non, non, non, c’est au moins par deux.

Pour les geeks, les cookies dont je parle sont autre chose qu’une suite d’informations envoyées par un serveur HTTP à un client HTTP. C’est aussi un biscuit américain extrêmement populaire.

Le problème c’est que les cookies que l’on trouve le plus souvent, dans le commerce, ne ressemblent en rien aux “vrais” cookies américains. Un cookie n’est pas censé être dur et sec. C’est un biscuit, certes, mais en réalité c’est à mi-chemin entre le croquant de l’extérieur et le moelleux de la texture intérieure.

Assez facile à cuisiner, ces gâteaux feront le régal de tous. Y a pas de régime qui tienne face aux cookies ! Et oui, même si c’est plein de beurre, c’est pas grave, c’est ça qui est bon. Ça et les pépites de chocolat à la fois fondantes mais pas fondues.

Comme pour tout, il existe une multitude de recettes différentes : tout chocolat, aux noix, au beurre de cacahuète, au chocolat blanc, à la nougatine, aux amandes, aux noix de macadamia, de pécan, aux fruits… Je vous invite à aller piocher plein d’idées sur le site de partage de recettes Les Foodies. Lire le reste de cet article »

Une petite crêpe Suzette ?

Vendredi 26 février 2010

Mardi gras ne t’en va pas ! Je ferai des crêpes et t’en mangera

Il y a 10 jours, certains d’entre vous ont fêté Mardi-Gras en préparant ou en mangeant des crêpes. À mon avis, vous êtes plus nombreux à avoir hoché la tête en lisant la seconde option. Du point de vue d’un gourmand, Mardi-Gras c’est comme la Chandeleur, on mange des crêpes sauf qu’en plus, on se déguise !

“Chandeleur sans chaleur, crêpes sans odeur “

Aujourd’hui, intéressons-nous aux crêpes sucrées. Je sais qu’il y a plusieurs façon de procéder et que l’on peut mettre des ingrédients salés dans une crêpe mais je préfère associer ça à la galette de sarrasin (au blé noir). Mais soyez-rassurés chers lecteurs, la galette fera également l’objet d’un article.

Chacun a sa recette préférée pour faire des crêpes mais ça n’est pas suffisant. Encore faut-il savoir la faire sauter correctement. Lire le reste de cet article »

Le Kiwi est mon ami

Vendredi 29 janvier 2010

Histoire de se la jouer un peu scientifique sur ce site, sachez que les kiwis sont les fruits de lianes robustes de la famille des Actinidia. Maintenant que c’est dit, on peu s’intéresser au plus important : sa chair de couleur verte, juteuse et légèrement acidulée.

Le kiwi est un fruit d’hiver, enfin question de point de vue et d’hémisphère. Ça l’est pour la France, beaucoup moins pour la Nouvelle-Zélande, l’un des principaux producteur. Toujours est-il que c’est le moment idéal pour profiter de ses bienfaits naturels.

En plus d’être bon, le kiwi est peu calorique  - 47 k calories/100g - c’est-à-dire autant que l’abricot, le melon ou la clémentine, à peu de choses près. Mais le plus important, c’est qu’il est bourré de vitamines : A, B, C (plus que dans une orange), E (dans les graines)… Les vitamines A et E ont des vertus anti-oxydantes, les vitamines B9 des vertus anti-anémique. Je ne parle pas de solution miracle mais d’un coup de pouce pour lutter contre le vieillissement des cellules, l’apparition de cancers ou de maladies cardio-vasculaires.

À cela s’ajoute plein de minéraux, du potassium (encore plus que dans une banane), du fer, du phosphore… Seul détail négatif, le kiwi peut être allergène, il est donc déconseillé de faire manger du kiwi à un enfant en bas âge, pas avant 1 an tout du moins. Quoi qu’il en soit, la liste des vertus positives est longue et cet article n’est pas une campagne du Ministère de la Santé donc je vais résumer simplement en quelques mots : le kiwi est l’un des fruits les plus recommandés si vous voulez faire le plein de vitamine sans vous coltiner quotidiennement une pastille de Juvamine. Lire le reste de cet article »