Articles taggés avec ‘Ratatouille (film)’

Les bêtisiers des films Pixar

Mercredi 21 avril 2010

Je n’ai pas besoin de vous prouver par x+y au carré de l’hypoténuse du diamètre d’une boule d’un mètre cube à quel point les films Pixar sont incroyablement réussis. Ils plaisent à tous, aux enfants, les vrais et ceux qui sommeillent encore en nous et même aux grands-parents. Tout public, ils ciblent tous un thème différent : les jouets (Toy Story), les mondes marins (Le Monde de Nemo), les insectes (1001 pattes), les courses de voiture (Cars), les super-héros (Les Indestructibles), la gastronomie et les rongeurs (Ratatouille), les extra-terrestres (WALL-E), les rêves et la vieillesse (Là-haut)…

En plus de proposer des histoires originales illustrées par une 3D de qualité au rendu incroyable, les studios Pixar ont beaucoup d’humour.

En septembre dernier, je vous avais parlé des références que Pixar plaçait systématiquement dans ses films. Aujourd’hui, je veux vous parler d’une autre habitude des studios : les bêtisiers.

Afin d’offrir au spectateur encore plus de plaisir, Pixar a été le premier studio d’animation à proposer des séquences que l’on ne trouve que dans les films de fiction. Puisque le documentaire est tourné en prise directe, il n’y a pas de scène ratée. Et puisque les dessins-animés sont par définition des dessins, les dessinateurs ne dessinent que ce dont ils ont besoin pour le scénario.

Partant du principe que ça n’est pas parce que les acteurs ne sont pas réels, qu’ils n’ont pas le droit d’oublier leur texte, de trébucher… les studios ont réalisé des bonus. Lire le reste de cet article »

Oscar du court-métrage d’animation

Mercredi 17 mars 2010

Aujourd’hui mercredi, jour des sorties, je vous propose une séance cinéma un peu particulière. Puisqu’il est plus facile de voir les longs-métrages, intéressons-nous aujourd’hui aux films plus courts. Pour être considéré comme des courts-métrages par le CNC, les films ne doivent pas excéder 59 minutes (45 minutes aux États-Unis). Mais le plus souvent, ils durent moins d’une demie-heure.

Quitte à regarder des réalisations moins connues, autant s’intéresser à la crème de la crème à savoir la sélection des court-métrages nommés aux Oscar. Et plus particulièrement ceux de la catégorie animation.

Au programme, cinq courts-métrages dont deux réalisés par des français, et oui c’était cocorico’s touch à Hollywood cette année.

Pour commencer et sans préférence aucune - même si j’ai beaucoup aimé - voici un film bien français.

• FRENCH ROAST (8′17) de Fabrice O. Joubert

L’action se déroule dans un café parisien, le style typique de la brasserie aux décorations Art Nouveau. Nous sommes dans les années 60, un homme d’une certain rang social boit son café tout en lisant le journal. Il demande l’addition… Lire le reste de cet article »

Les Publicités des Kinder de fêtes et inédits

Lundi 8 mars 2010

Selon les pays, il existe une dizaine voir une vingtaine de Kinder différents. Je vous ai déjà parlé des Kinder classiques (Kinder Chocolat, Kinder Maxi, Kinder Surprise) ainsi que des dérivés, plus gros (Kinder Bueno, Kinder Délice, Kinder Country), les Kinder du rayon frais (Kinder Pingui, Kinder Maxi King, Kinder Choco Fresh…) ou encore les Kinder plus récents (Kinder Schoko-Bons, Kinder Joy). Aujourd’hui concluons ce chapitre gourmandise avec les produits saisonniers ainsi qu’avec ceux que nous n’avons pas (encore) en France.

En France, la plupart des fêtes catholiques sont accompagnées de chocolat. Ainsi Noël et Pâques sont les moments clés de l’année pour en vendre. Raison de plus pour que Kinder (Ferrero) propose une offre différente au moment de ces célébrations.

Depuis quelques années on trouve des Kinder Softy, sorte de mélange entre des Kinder Schoko-Bons et des Ferrero Rocher, un délice. Malheureusement, on n’en trouve pas tout le temps et il s’avère que je n’en ai pas vu à Noël dernier, espérons que le produit n’ait pas disparu. Réponse à Pâques.

C’est de cette façon qu’étaient apparus les Kinder Schokos-Bons. Le succès était tel qu’ils sont, depuis plusieurs années, commercialisés en continu.

Autre produit saisonnier, en toute logique, le calendrier de l’avent Kinder. Lire le reste de cet article »

Les clins d’œil de Pixar à… Pixar !

Mercredi 16 septembre 2009

Les studios Pixar nous ont déjà régalé de dix longs-métrages ainsi que d’une quinzaine de courts-métrages. Plébiscités par le public et la critique, certains films ont même obtenus des Oscar.

Depuis Toy Story, les spectateurs sont toujours au rendez-vous. En France, le plus gros succès est Le Monde de Nemo avec un compteur qui affiche 7 892 247. Ratatouille - dont l’action se déroule dans l’hexagone - le suit de très près avec seulement 200 000 entrées en moins.

John Lasseter, co-fondateur de Pixar, l’avoue lui-même, les équipes aiment faire des clins d’œils aux spectateurs. Ainsi, les plus observateurs auront sans doute remarqués que le numéro A113 était présent dans tous les longs-métrages du studio ou encore que les véhicules de livraison de Pizza Planet revenaient régulièrement dans les films - en jaune sur la gauche de cette image.

Revenons, preuve à l’appuie, sur quelques références d’un film placées dans un autre de leurs films. Et puisque plusieurs projets sont développés en parallèle, il est possible de trouver un personnage dont le film  qui le rendra célèbre n’est pas encore sur grand écran. Lire le reste de cet article »