Articles taggés avec ‘pseudonymes’

10 scènes d’amour revues par Ludéal

Mercredi 12 mai 2010

Ludéal est un chanteur français. Ludéal, c’est aussi le nom d’une pilule contraceptive mais ça, c’est une autre histoire.

Je sais qu’on est mercredi et que je suis censée vous parler de cinéma mais je vais y venir, n’ayez crainte.

Commençons par parler de Ludéal. Né à Drancy dans les années 70, le jeune Vincent ne grandit pas dans un milieu de mélomane. C’est par hasard qu’il découvre un jour, dans la maigre discothèque de son père, l’album News Of The World de Queen. Dans une interview accordée aux Inrocks, il explique : ” J’avais 12 ou 13 ans, j’ai senti un souffle dans cet album, quelque chose que je n’avais jamais entendu. J’ai bloqué sur ce disque qui me faisait un bien fou. Ça a été mon premier contact avec ce que pouvait m’apporter la musique : le réconfort, le transport dans un monde imaginaire.”

Mais on ne débarque pas comme ça dans le monde merveilleux de l’industrie musicale. En parallèle de boulots qu’il juge “alimentaires” - il est tour à tour maçon, libraire, postier - il compose, tout seul avec sa guitare, chez lui. Il se crée une culture musicale en écoutant The Cure, John Coltrane, Elvis Costello, Robert Wyatt… Alors qu’il est vendeur dans une boutique de disques dans les années 90, il découvre l’album Fantaisie militaire d’Alain Bashung. ” Pour la première fois, j’entendais quelque chose en français qui me bottait (…) j’ai appris à chanter avec Fantaisie militaire, cet album a été ma méthode Assimil. “. C’est à ce moment qu’il se dit qu’il veut vraiment devenir chanteur. Lire le reste de cet article »

Pseudonyme Divers

Dimanche 26 juillet 2009

Dans le monde du striptease burlesque il est une reine en la personne de Dita Von Teese. Ce nom aux consonances germaniques, semble correspondre aux origines de la demoiselle. Mais il n’en est rien. La belle s’appelle en fait Heather Renée Sweet. Sweet ça n’était pourtant pas si mal pour faire rêver les hommes…

© Swind le magazine

Pseudonyme Sorties

Samedi 25 juillet 2009

La muse et épouse du peintre Salvador Dalí, Gala, n’était pas espagnole mais russe. Elle se prénommait en réalité Helena Dmitrievna Delouvina Diakonova.

© Gala Dalí

Pseudonyme Cuisine

Vendredi 24 juillet 2009

The Naked Chef est en fait l’autre nom du jeune chef anglais Jamie Oliver.

© Cultivar

Il faut savoir quand dans le monde des chefs étoilés, il n’y a pas de pseudonyme. Les chefs sont connus sous leurs vrais noms. L’exemple cité ici est un surnom devenu pseudonyme mais qui ne remplace pas le véritable patronyme.

Pseudonyme Lecture

Jeudi 23 juillet 2009

Le célèbre poème Le Pont Mirabeau est signé Guillaume Apollinaire mais en réalité, l’écrivain d’origine polonaise s’appelait Wilhelm Albert W?odzimierz Apolinary de W??-Kostrowicki.

Guillaume Apollinaire, à gauche, aux côtés de son ami André Rouveyre

© wiu.edu

Pseudonyme Cinéma

Mercredi 22 juillet 2009

Avant d’être surnommée “Madame BHL“, Arielle Dombasle s’appelait Arielle Laure Maxime Sonnery de Fromental.

© Voir.ca

Pseudonyme Musique

Mardi 21 juillet 2009

La chanteuse Lio a bien fait de choisir un pseudonyme court et facile à retenir puisqu’elle est née Vanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos.

© Lio