Articles taggés avec ‘pleurer’

Awkward Family Pictures

Dimanche 9 mai 2010

Qui n’a pas, un jour, en farfouillant dans un tas de vieilles photos, trouvé des preuves d’une coupe de cheveux, d’une paire de lunettes ou d’un jogging affreux que l’on aurait préféré oublier à tout jamais ?

Pas besoin de faire un portrait de famille pour connaître la dure épreuve de la photo officielle. C’est tous les ans la même chose lorsque l’on est à l’école. En primaire, on est content, mais au collège et au lycée, c’est une autre histoire. L’acné, les appareils dentaires, la coupe au bol, la mode des pulls larges et les montures géantes, rien ne nous a été épargné. Pour peu que l’on ne soit pas photogénique et là on est sur de traîner ces photos avec honte pour le restant de nos jours.

Mais puisque nous sommes relativement tous logés à la même enseigne - et de toute façon on maudit la nana du deuxième rang, super mignonne, sans problème ni de dents ni de vue - une fois passée la gêne devant les potes et le possible amour de notre vie, on est le premier à rire de ces clichés qui finalement, avec le temps, nous rendent nostalgiques.

Le site américain Awkward Family Pictures propose depuis quelques temps des trésors, plus ou moins anciens, de photos de couples ou de familles. Nous ne sommes pas là pour nous moquer, non, mais ça ne fait pas de mal de sourire ! Voici une sélection de vingt clichés. Il y en a pour tous les goûts, du déguisement à la coupe de cheveux hard core sans oublier les faux pas vestimentaires. Lire le reste de cet article »

Ça me fait bâiller tout ça…

Dimanche 14 mars 2010

Qui dit dimanche dit grasse matinée, enfin uniquement si tu n’es pas parent / obligé de travailler le week-end / plutôt du matin / entouré de voisins qui font des travaux /…

Mais au final, que l’on soit en manque de sommeil ou pas, il y a fort à parier que si vous croisez quelqu’un qui l’est, lui, et surtout qui bâille, vous aurez alors une irrépressible envie de l’imiter. Rien que de l’écrire ça me fait bâiller, c’est dire !

Selon les dictons populaires «un bon bâilleur en fait bâiller sept ». Je dirais même que vous êtes nombreux à avoir bâillé rien qu’en apercevant l’image ci-contre… Allez, on se sèche les yeux deux minutes histoire de déchiffrer la suite.

Lorsque l’on bâille, cela se déroule en trois phases : on a une longue inspiration puis on se retrouve en apnée environ une seconde - pendant ce temps on n’entend moins à cause de l’ouverture de nos trompes d’Eustache - et pour finir, on expire assez rapidement. Cela s’accompagne, ou non, de quelques larmes au coin des yeux et/ou d’étirements.

Lire le reste de cet article »

Résolutions 2010 : Télévision

Lundi 4 janvier 2010

“Ne plus pleurer pour un rien devant des séries mielleuses ou pire encore, devant les émissions pleines de voyeurismes où le montage montre des inconnus parlant aussi bien de leurs joies que de leurs malheurs avec en fond, une musique qui ponctue le propos.”

Bon après ça risque de ne pas être si facile parce que :

- Je suis une fille

- J’ai des antécédents familiaux de larmes faciles

- Je suis bon public

- Je suis comme ça depuis 25 ans

- J’aime bien en fait, mais faut pas le dire !

© aufeminin