Articles taggés avec ‘pique nique’

Les amoureux du Pont des Arts

Samedi 8 mai 2010

Paris, aaaah Paris, ville de lumière et surtout ville de l’amour. À l’étranger, le simple fait d’être français est un atout incroyable de séduction. Et lorsque l’on est amoureux, rien de tel qu’une escapade romantique à Paris.

Attention, il n’est pas indispensable d’être amoureux pour apprécier Paris mais soyons honnête, cette ville a tellement à offrir que les touristes trouveront toujours des choses nouvelles à découvrir. Reste malgré tout quelques “inévitables” : la Tour Eiffel, le musée du Louvre, Notre-Dame, le Sacré-Cœur ou encore les bords de Seine.

C’est justement au niveau de la Seine, en plein cœur de Paris, que se trouve l’un des lieux préférés des amoureux : le Pont des Arts.

Willy Ronis les a immortalisés en 1957 mais depuis, les amoureux n’ont jamais cessé de venir sur ce pont.

Avant d’en arriver au XXIème siècle, revenons sur l’histoire de ce pont.

Sous Napoléon, un chantier est lancé en 1801 par les ingénieurs Louis-Alexandre de Cessart et Jacques Dillon. Au programme, la construction du premier pont métallique (en fonte) de Paris, inspiré d’un projet anglais. Puisqu’il permet de rejoindre le Palais des Arts - nom du Musée du Louvre sous le Premier Empire - on le nomme tout simplement le Pont des Arts.

Lors de son inauguration, en 1804, le pont était une sorte de jardin suspendu sur lequel se trouvait des bancs et des arbustes. Le premier jour, 65 000 parisiens, moyennant finance, traversèrent ce pont. Lire le reste de cet article »

La Vache Qui Rit à la télévision

Lundi 26 avril 2010

Vendredi dernier, je vous ai longuement parlé de La Vache Qui Rit. Depuis sa création, en 1921, elle a bien évolué. D’un point de vue marketing, la fromagerie Bel a toujours cherché a avoir une visibilité importante, aussi bien auprès des enfants - via les buvards et les protèges cahiers publicitaires - mais aussi des adultes - en tant que sponsor du Tour de France, de la La Transat Jacques Vabre, de la Coupe d’Afrique des Nations de Football

La publicité a toujours joué un rôle important dans le succès et surtout la longévité du produit. Dans les années 50, La Vache Qui Rit a fait parler d’elle en parrainant des émissions de radio sur Radio Luxembourg (les Mots croisés de La vache qui rit®, La vache qui rit® au pays des animaux,…). Plus tard elle s’est associée - de 1989 à 1991 - au jeu télévisé Intervilles.

Au début des années 70, La Vache Qui Rit se met debout. C’est l’agence Norman, Craig & Kummel qui propose, pour la première fois, de la représenter en pied.

Plusieurs publicités papier ont marqué nos esprits. Certains visuels sont même encore utilisés de nos jour.

La marque La Vache Qui Rit vient de sortir une toute nouvelle publicité destinée à la télévision.Je vous propose de revenir aujourd’hui sur l’évolution des publicités de La Vache Qui Rit à la télévision. Lire le reste de cet article »

Bent?

Vendredi 11 septembre 2009

En France, lorsque l’on apporte sa gamelle au boulot, c’est généralement du genre salade, cornichon et rôti froid dans une boîte Tupperware. Aux États-Unis, il faut compter sur la lunch box pour transporter le traditionnel sandwich de pain de mie au beurre de cacahuète. Mais la version que je trouve la plus sympa, aussi bien d’un point de vue culinaire qu’esthétique, c’est le bent? qui nous vient du Japon.

Là-bas, la préparation du repas de midi est une véritable institution. Les enfants n’ont pas de cantine et les parents travaillent à l’extérieur si bien que la tradition familiale japonaise veut que l’épouse prépare le bent? du midi pour son mari et ses enfants.

Ces préparations sont variées et ce qui caractérise le bent? ça n’est pas tant le repas mais la présentation minutieuse de celui-ci. Le repas est réparti dans un bent?bako, un coffret compartimenté. Il en existe plusieurs sortes, du traditionnel en bois laqué au moderne en plastique dur.

Vient ensuite le contenu. Il faut avant tout harmoniser les plats mais sans jamais perdre de vue l’identité visuelle du bent?. On retrouve le plus souvent une portion de riz, une portion de viande ou de poisson, quelques légumes marinés dans le sel ou le vinaigre et pour finir quelques petits bouts de fruits. D’un point de vue nutritionnel, le bent? constitue un vrai repas complet.

Parlons du visuel maintenant puisque c’est finalement ce qui importe le plus avec le bent? ! Lire le reste de cet article »

Dîner en blanc

Samedi 1 août 2009

Lorsque les beaux jours arrivent, les gens aiment manger dehors, sur leurs balcons ou dans leurs jardins. D’autres préfèrent les abords d’un lac ou d’une clairière. Un saucisson, du melon et un nappe à carreaux plus tard, vous voilà réunies en famille et/ou entre amis pour profiter des joies du pique-nique.

Mais si vous êtes du genre joueur avec une pointe d’Eddie Barclay’s touch- pour ses soirées blanches, pas pour le nombre d’épouses - alors je vous conseille de participer au “White Diner ou Dîner en Blanc” parisien.

Depuis 1988, chaque année au mois de juin, des centaines et parfois des milliers de gens se réunissent autour d’un dîner aussi surprise qu’exceptionnel. Exceptionnel de par le nombre de gens qu’il réunit, l’endroit où il se déroule et le charme qu’il dégage.

C’est un peu comme la fête des voisins, mais en plus glamour. Selon une participante, ” c’est un rendez-vous élégant pour retrouver l’art de vivre à la française “.

Malheureusement pour nous, les gens qui n’y avons jamais participé, cette soirée est secrète et difficile d’accès. Déjà la date change selon les années. Bon ça n’est pas forcément le plus compliqué à deviner puisqu’il s’agit toujours d’un jeudi du mois de juin. Par contre pour découvrir le lieu, c’est une autre histoire ! Lire le reste de cet article »

Le Sandwich

Vendredi 10 avril 2009

Voilà LE repas international par excellence ! À la portée de toutes les bourses et de toutes les classes sociales, on a tous déjà mangé un sandwich. Le plus, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être un cordon bleu pour se préparer cet en-cas.

Mais d’où vient ce casse-croûte qui représente, en France, plusieurs millions de repas quotidiens ?

Une chose est sûre, il n’a pas été réalisé sur les îles Sandwich, non. Mais il tient son nom du 4ème comte de Sandwich, le britannique John Montagu, amiral de la flotte du roi de Grande-Bretagne George III. Les circonstances de sa conception ne sont pas très claires mais l’idée la plus probable reste qu’en 1765, occupant alors des fonctions gouvernementales,  le comte passait le plus clair de son temps dans son bureau et n’avait donc pas le temps de rester de longues heures à table. Il aurait pu mettre au point le sandwich pour lui permettre de manger rapidement et suffisamment sans interrompre son travail. Le sandwich contenait à l’origine du boeuf salé, dont John Montagu était friand. Lire le reste de cet article »