Articles taggés avec ‘Pièce montée’

La pièce montée de bonbons (pour un grand enfant de 1980)

Vendredi 11 juin 2010

La pièce montée de bonbons est l’une des choses qui fait aussi bien fantasmer les enfants que les grands. Parce que mon cher et tendre fêtait ses 30 ans, c’était le moment idéal pour marquer le coup et réaliser cette gourmandise.

Je sais que je ne suis pas la seule à avoir déjà bavé devant la vitrine d’un marchand de bonbons : brochettes de bonbons, pièces montées de bonbons… Et pourtant, je ne mange pas beaucoup de bonbons mais que voulez-vous, il est des choses dont on a irrésistiblement envie, juste une fois.

Parce que je suis joueuse, je me suis lancée dans l’aventure de ma première pièce montée de bonbons. En réalité ça n’est pas très compliqué, cela nécessite surtout pas mal de temps. Après, j’étais justement prise par le temps. Sachez donc qu’il s’agit d’une première tentative et qu’il est très facile d’être encore plus méticuleux afin qu’on ne voit plus du tout le socle et qu’aucun millimètre carré ne manque de sucreries.

Les photos ont été Lire le reste de cet article »

Chamallow and co.

Vendredi 7 mai 2010

Je vous avais parlé du test du chamallow, terrible expérience pour un enfant gourmand. Aujourd’hui intéressons-nous de plus près à cette sucrerie qui plaît tant.

En réalité, ce que l’on appelle chamallow ça n’est pas un bonbon mais une marque, déposée par Haribo. Cette gourmandise n’est en fait rien d’autre qu’une guimauve. Après, il existe plusieurs recettes et je suis d’accord pour dire que la guimauve que l’on trouve dans les oursons enrobés de chocolat n’a pas le même goût que les chamallows.

À l’origine, pour faire de la guimauve, on utilisait un extrait de la racine mucilagineuse de la guimauve officinale. En plus d’avoir le même effet que la gélatine, désormais utilisée dans les recettes, elle avait un pouvoir antitussif.

Ça n’est que depuis le XIXème siècle que les guimauves sont commercialisées. C’est en Amérique du Nord que la guimauve, appelée là-bas marshmallow, est la plus populaire. Le nom utilisé par Haribo, chamallow, découle tout simplement du mot anglais mais en réalité, la recette n’est pas exactement la même.

Pour préparer une quarantaine de “chamallows”, comme ceux que l’on trouve de nos jours en France, il vous faudra utiliser Lire le reste de cet article »

Semaine Mariage : Le wedding cake

Vendredi 18 décembre 2009

Pour certains, pas de mariage réussi sans pièce montée. C’est quand même la cerise - enfin le p’tit couple en plastique surtout - sur le gâteau ! En France, ce dessert traditionnellement en forme de pyramide, composé de choux et recouvert de caramel n’est pas exclusivement réservé aux mariages. Mais disons que son aspect imposant et grandiose n’est réservé que pour de grandes célébrations. On l’appelle parfois croquembouche à cause - et ça n’est que mon humble avis - de la quantité de caramel qui risque à tout moment de faire sauter la dent sur pivot de la grand-tante !

Depuis quelques années, la pièce montée de macarons fait concurrence aux choux, plus classiques. À chacun alors de choisir un ou plusieurs parfums selon ses goûts et surtout l’aspect visuel qu’on souhaite lui donner. En plus du fait qu’ils collent moins aux dents ils sont surtout beaucoup plus savoureux. Bon je l’admets, je ne suis pas très objective sur cette question puisque c’est ce que nous avons choisi pour notre mariage. Lire le reste de cet article »

T’es chou mon chou !

Vendredi 15 mai 2009

Demain, samedi 16 mai, sera une fête très importante puisqu’il s’agit de célébrer Saint-Honoré, le patron des boulangers et des pâtissiers. Et moi, j’aime tellement les gâteaux et les viennoiseries que je ne voudrais pas froisser ceux qui les préparent si bien.

J’aime particulièrement les religieuses au chocolat, les chouquettes et les profiteroles. Le point commun ? La pâte à choux !

Facile à cuisiner, moins facile à cuire pour que ce soit parfait, je vous propose de revenir sur la multitude de préparations qui existe à partir des choux.

Saint-Honoré est associé aux boulangers car lorsqu’il annonça  à sa nourrice qu’il voulait devenir prêtre, un miracle se produisit alors qu’elle cuisait son pain. Il est mort le 16 mai 600 lors d’une mission épiscopale et depuis, cette date est associée à la fête du pain et des gâteaux. C’est en son honneur qu’a été créé le Saint-Honoré, cette pâtisserie composée de choux - moitié crème chantilly, moitié crème aromatisée au kirsch - qui reposent sur une pâte feuilletée ou brisée. Lire le reste de cet article »