Articles taggés avec ‘Oscar’

Cannes, ses marches et ses films

Mercredi 19 mai 2010

Quel est le point commun entre le 7ème Art, la plage, Canal +, le rouge, l’Oréal, La Cité de la peur et les paillettes ? Le Festival de Cannes bien sûr.

Nous sommes en plein dedans justement puisqu’a lieu, au moment où j’écris ces mots, la 63ème édition du festival de cinéma le plus célèbre.

Nous sommes nombreux à nous rendre régulièrement dans les salles obscures afin de rire, pleurer, rêver ou encore sursauter devant les films de réalisateurs en tout genre. Pendant 12 jours, Cannes accueille réalisateurs, producteurs, journalistes et surtout acteurs afin de présenter au monde entier une sélection de longs-métrages.

Festival de cinéma le plus international et le plus médiatisé, Cannes semble, pour ceux qui ne s’intéressent pas vraiment au 7ème Art, être avant tout un défilé de stars sur les célèbres marches du Palais des Festivals.

Parce que c’est en partie vrai mais que ça n’est que la partie visible de l’iceberg, je vais tenter de vous décrire 12 jours à Cannes en 12 points. Ce ne sera pas totalement complet ni totalement objectif mais ce sera déjà une première approche ! Lire le reste de cet article »

Oscar du court-métrage d’animation

Mercredi 17 mars 2010

Aujourd’hui mercredi, jour des sorties, je vous propose une séance cinéma un peu particulière. Puisqu’il est plus facile de voir les longs-métrages, intéressons-nous aujourd’hui aux films plus courts. Pour être considéré comme des courts-métrages par le CNC, les films ne doivent pas excéder 59 minutes (45 minutes aux États-Unis). Mais le plus souvent, ils durent moins d’une demie-heure.

Quitte à regarder des réalisations moins connues, autant s’intéresser à la crème de la crème à savoir la sélection des court-métrages nommés aux Oscar. Et plus particulièrement ceux de la catégorie animation.

Au programme, cinq courts-métrages dont deux réalisés par des français, et oui c’était cocorico’s touch à Hollywood cette année.

Pour commencer et sans préférence aucune - même si j’ai beaucoup aimé - voici un film bien français.

• FRENCH ROAST (8′17) de Fabrice O. Joubert

L’action se déroule dans un café parisien, le style typique de la brasserie aux décorations Art Nouveau. Nous sommes dans les années 60, un homme d’une certain rang social boit son café tout en lisant le journal. Il demande l’addition… Lire le reste de cet article »

Razzie Awards

Mercredi 10 mars 2010

En cette saison de remises de prix cinématographiques, il est important de parler d’une des cérémonies, moins connue du grand public et pourtant incontournable, les Razzie Awards. Version raccourcie pour Golden Raspberry Awards, cette manifestation a pour but premier de parodier la cérémonie des Oscar. Peu de stars mais beaucoup de catégories pour ce trophée un peu à part. En effet, aux Razzie Awards, on célèbre le “pire” du cinéma.

Depuis 1980, grâce à l’initiative de John Wilson, le cinéma américain est célébré pour le meilleur mais aussi pour le pire. Le choix du nom de la cérémonie fait référence à l’expression anglaise « blowing a raspberry », ce qui signifie faire un bruit de dérision proche de celui d’un pet.

Traditionnellement, les nominations, ainsi que les remises de prix, se font la veille de celles des Oscar. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les célébrités sont loin d’être épargnées de cette distinction.

Certains jugent comme peu objectives les nominations puisque des comédiens ou des films sont parfois nommés dans plusieurs catégories. En 2004, Ben Stiller était nommé comme Pire Acteur pour pas moins de cinq longs-métrages ! Finalement, le prix lui a échappé au profit de George W. Bush dans Fahrenheit 9/11.

Cet évènement est surtout à prendre au 37ème degré. Lire le reste de cet article »

Quand Marion Cotillard pousse la chansonnette

Mardi 9 mars 2010

Un artiste a besoin de faire ressentir ses émotions au travers de son art. Que l’on soit acteur, chanteur ou sculpteur, l’idée première, la base, est la même. Mais ça n’est pas parce que l’on se distingue dans un genre particulier que l’on n’est pas capable de s’exprimer autrement. Même si en France, les étiquettes sont difficiles à décoller, de plus en plus de comédiens diversifient leur talent au travers de la chanson. Vanessa Paradis étant l’une des rares exceptions puisque depuis toujours elle alterne entre comédie et musique. Charlotte Gainsbourg, Claire Keim ou encore Agnès Jaoui ont désormais affirmé leur goût pour la chanson.

Aux États-Unis, c’est plus classique de voir des acteurs être capable de chanter, le temps d’une scène ou d’un spectacle. Scarlett Johansson est passée à l’étape suivante en sortant des albums : Anywhere I Lay my Head, album de reprises des chansons de Tom Waits puis Break Up, composé de chansons enregistrées avec Pete Yorn.

Les critiques français n’aiment pas toujours ces artistes qui touchent à tout. Heureusement, cela n’empêche pas les plus motivés à l’instar de Mélanie Laurent qui est actrice avant tout mais aussi réalisatrice - elle a déjà réalisé deux court-métrage et prépare son premier long (octobre 2010). En parallèle, elle s’attaque à la chanson et termine un album avec le chanteur irlandais Damien Rice. Lire le reste de cet article »

Les Grands Moments des César

Mercredi 3 mars 2010

Afin d’offrir à la France une cérémonie digne des Oscar américains, Georges Cravenne créa en 1974 l’Académie des arts et techniques du cinéma.

Cet organisme a, depuis sa création, la vocation de récompenser ceux qui font le cinéma français. C’est en 1976 qu’est organisée la première Cérémonie des César, appelé à cette époque “Nuit des César”. Pour ceux qui l’ignorent encore, le nom César, qui représente aussi bien la cérémonie que la statuette remise aux vainqueurs, vient tout simplement du nom du célèbre sculpteur qui a dessiné ce trophée.

Cette année a eu lieu la 35ème Cérémonie des César. Il s’en est passé des choses en 35 ans. Tout d’abord, le nombre de catégories a augmenté, passant de 13 à 20 tout en faisant disparaître certains comme le César de la meilleure affiche par exemple.

De nos jours, on compte environ 3 500 votants, tous issus du milieu professionnel du cinéma auxquels viennent s’ajouter les vainqueurs des éditions précédentes.

Pour continuer à parler chiffre, sachez que Le Prophète, malgré ses 9 César obtenus samedi dernier, n’a pas battu le record de prix dans une même soirée. Toujours en tête ex-aequo, on trouve Le Dernier Métro et Cyrano de Bergerac avec 10 César chacun. Notons que ces deux films ont pour acteur principal masculin, Gérard Depardieu. Lire le reste de cet article »

Avant les Oscar par Annie Leibovitz

Mercredi 17 février 2010

Pour savoir si l’on est un acteur reconnu aux États-Unis, il ne suffit pas de faire des films et de gagner des prix. Encore faut-il être passé sous l’objectif d’Annie Leibovitz. Ce que je dis paraît un peu extrême mais il n’empêche que certains la surnomment même “la photographe des stars”. Être “shooté” par Annie Leibovitz est une sorte de consécration ultime pour un artiste en devenir. La donne n’est bien sûr pas la même pour les acteurs reconnus comme Clint Eastwood ou Jack Nicholson.

Le 7 mars prochain aura lieu la 82ème cérémonie des Oscar. Chaque année, plusieurs évènements ont lieu quelques jours ou semaines avant la remise des prix :

- La soirée d’annonce des nominations (présentée par Anne Hathaway cette année)

- En parallèle, la soirée d’annonce des nominations aux Razzie Awards, les prix pour les pires prestations de l’année dont la cérémonie a lieu la veille des Oscar (certains acteurs jouent le jeu et acceptent de venir chercher leurs prix comme ce fût le cas d’Halle Berry, un oscar dans la main, le razzie dans l’autre).

- Les séances photos pour le célèbre magazine Vanity Fair. Lire le reste de cet article »

La petite sirène

Mercredi 10 février 2010

Alors que les studios Disney viennent enfin de se remettre à faire du dessin animé dit traditionnel - La Princesse et la Grenouille, en salle depuis le 27 janvier 2010 - j’ai envie de revenir à l’un de ces films qui a marqué mon enfance. Arrivé sur nos écrans il y a bien longtemps, La Petite Sirène (version Disney) fête cette année ses 20 ans. C’est une grande fille maintenant, comme moi, mais comme beaucoup d’autres jeunes gens de ma génération, on retombe facilement en enfance lorsqu’il s’agit des grands classiques.

Ce film a été produit pendant les années 80 mais en réalité, Walt Disney avait déjà pour projet d’adapter le conte d’Andersen dès la fin des années 30. Des croquis furent réalisés par Kay Nielsen mais les premiers jets furent malheureusement mis de côté. Heureusement, Ron Clements, l’un des co-réalisateurs du dessin animé (avec John Musker) retrouva, dans les années 90, ces travaux préparatoires.

La majorité des projets Disney sont tirés de la littérature jeunesse mais La Petite Sirène a été le premier film depuis La Belle au bois dormant, 30 ans auparavant, à être adapté d’un conte populaire. Ce conte d’Andersen, publié en 1836, est parfois appelé La petite Ondine. Cette histoire est tellement populaire au Danemark, pays d’origine de l’auteur, qu’une statue de la petite sirène a été érigée sur le port de Copenhague. Lire le reste de cet article »