Articles taggés avec ‘nouvelle-zélande’

Réponse de la Carte Postale du Samedi

Samedi 10 juillet 2010

NOUVELLE-ZÉLANDE

Cette photo a été prise à Te Mata, situé sur l’île du Nord.

© Dim et cetera

Les indices “artistes” étaient les suivants :

- Louise Henderson

- Peter Jackson

- Jane Campion

© Dim et cetera, drapeau, louise, peter, jane

Carte Postale du Samedi

Samedi 3 juillet 2010

© Dim et cetera

Indices “artistes” pour trouver le pays :

- Louise Henderson

- Peter Jackson

- Jane Campion

Lattè Art

Vendredi 28 mai 2010

Si vous êtes comme une grande majorité de la population active, le matin, au réveil, vous avez désespérément besoin de votre dose de caféine. Personnellement, pour moi, ce serait plutôt de la théine mais disons que l’idée est la même.

J’ai beau faire, je n’aime toujours pas le café. En général, ça ne me pose pas vraiment de problème. Seulement, parfois, j’en arrive à regretter de ne pas aimer, surtout lorsque je vois quelqu’un se délecter d’un caffè latte. Du café et du lait, c’est du café au lait. En théorie oui, mais en pratique, pas tout à fait. En effet, le traitement offert au lait lui permet d’être d’une onctuosité incroyable et ça, ça me fait baver d’envie.

Franchement, j’ai failli embrasser les pieds du serveur qui, un jour, alors que je me trouvais en Nouvelle-Zélande, m’a apporté un chocolat chaud dont le lait avait été émulsionné. Malheureusement, ça n’est pas monnaie courante dans les cafés français.

Encore faut-il être un véritable barista, équivalent italien du mot barman. Mais la comparaison s’arrête là car leur rôle n’est pas tout à fait le même. En effet, le barista est un spécialiste du café. Cela va de la préparation de l’expresso aux autres dérivés comme le caffè latte. Certains, même, ont une véritable connaissance du produit un peu à la manière d’un sommelier.

Toujours est-il qu’un barista saura vous préparer le meilleur des caffè latte : bon choix de café, préparation  de l’expresso, émulsion du lait et enfin mélange des deux ingrédients.

Dis comme ça, ça paraît simple mais c’est un peu plus complexe en réalité. Lire le reste de cet article »

The International Pillow Fight Day

Samedi 10 avril 2010

Samedi dernier a eu lieu la “Journée Internationale de la Bataille de Polochons”. N’ayez pas l’air surpris, il existe toutes sortes d’évènements de ce genre un peu tout le temps ces dernières années. Vous avez forcément remarqué, en ces temps de crise du début du XXIème siècle, à quel point la jeune génération des 25-35 ans se sentait nostalgique des années 80 et de leur enfance en général.

Cette époque où il faisait bon vivre, où l’on s’amusait avec un bout de bois et quelques gravillons, où il était possible d’aller seul à la boulangerie sans risquer de se faire enlever ou sans avoir un portable sur soi pour être joignable en permanence. Oui, le jeune aime à se remémorer ces petites choses de son enfance, pleine d’innocence et sans grandes conséquences.

Rien de tel, alors, qu’une bonne bataille de polochons. Et pour peu que l’on ait gardé son âme d’enfant, il n’y a pas d’âge pour ça. Cardiaques et allergiques aux plumes s’abstenir, c’est tout. Et puis depuis plusieurs décennies, les plumes ont souvent été remplacées par des rembourrages synthétiques alors plus d’excuses. Lors des batailles, c’est moins esthétique visuellement parlant mais c’est surtout moins cher.

L’International Pillow Fight Day existe depuis quelques années. Au fur et à mesure des manifestations annuelles, de nombreuses villes sont venues s’ajouter à la liste des participants. Lire le reste de cet article »

Mais où est Charlie ?

Jeudi 11 mars 2010

C’est vrai ça, où est-il ? Parce que l’illustrateur Martin Handford l’a si bien caché qu’on le cherche depuis 1987 alors il serait peut-être temps qu’il pointe le bout de son nez.

Avis de recherche :

Charlie / Willy / Wally / Waldo / Walter / Holger / Valli / Effy… l’individu utilise différents prénoms selon les régions qu’il visite. Traqué dans plus d’une trentaine de pays, le bougre sait se faire discret.

Jeune homme brun, à lunette, portant un jean bleu, un t-shirt rayé rouge et blanc ainsi qu’un bonnet assorti. Il est souvent accompagné d’un chien qui répond au doux nom de Ouaf. Et malgré une description qui ne semble pas passer inaperçue, il sait se fondre dans la masse, tel un caméléon.

Je suis prête à parier que vous aussi, êtes déjà parti à sa recherche ! Sachez que derrière Charlie - son prénom français - se cache Martin Handford, un illustrateur britannique spécialisé dans les dessins de foules. Depuis plus de vingt ans, petits et grands se sont amusés, voire énervés, à essayer de mettre la main sur ce voyageur qui, en plus d’aller un peu partout, n’hésite pas à voyager dans le temps, histoire de nous compliquer la tâche. Lire le reste de cet article »

Le Kiwi est mon ami

Vendredi 29 janvier 2010

Histoire de se la jouer un peu scientifique sur ce site, sachez que les kiwis sont les fruits de lianes robustes de la famille des Actinidia. Maintenant que c’est dit, on peu s’intéresser au plus important : sa chair de couleur verte, juteuse et légèrement acidulée.

Le kiwi est un fruit d’hiver, enfin question de point de vue et d’hémisphère. Ça l’est pour la France, beaucoup moins pour la Nouvelle-Zélande, l’un des principaux producteur. Toujours est-il que c’est le moment idéal pour profiter de ses bienfaits naturels.

En plus d’être bon, le kiwi est peu calorique  - 47 k calories/100g - c’est-à-dire autant que l’abricot, le melon ou la clémentine, à peu de choses près. Mais le plus important, c’est qu’il est bourré de vitamines : A, B, C (plus que dans une orange), E (dans les graines)… Les vitamines A et E ont des vertus anti-oxydantes, les vitamines B9 des vertus anti-anémique. Je ne parle pas de solution miracle mais d’un coup de pouce pour lutter contre le vieillissement des cellules, l’apparition de cancers ou de maladies cardio-vasculaires.

À cela s’ajoute plein de minéraux, du potassium (encore plus que dans une banane), du fer, du phosphore… Seul détail négatif, le kiwi peut être allergène, il est donc déconseillé de faire manger du kiwi à un enfant en bas âge, pas avant 1 an tout du moins. Quoi qu’il en soit, la liste des vertus positives est longue et cet article n’est pas une campagne du Ministère de la Santé donc je vais résumer simplement en quelques mots : le kiwi est l’un des fruits les plus recommandés si vous voulez faire le plein de vitamine sans vous coltiner quotidiennement une pastille de Juvamine. Lire le reste de cet article »

Father & Son

Mardi 12 janvier 2010

Peu de gens savent qui est Steven Demetre Georgiou, ce britannique d’origine grecque et suédoise. C’est en se présentant à 18 ans devant le producteur Mike Hurst qu’il expliqua « My name is Steven but they call me Cat ». Il n’en fallait pas plus pour devenir le célèbre Cat Stevens. Outre ses yeux de chat, ce sont ses chansons folk qui lui ont permis de conquérir le cœur des gens.

Son premier titre I love my dog (1966) lui offre succès et estime. Durant une dizaine d’années il conquiert le monde avec une multitude de hits. Il a également marqué le 7ème art en composant la bande-originale du film Harold & Maude. Mais c’est en 1970, avec l’album Tea for the Tillerman, qu’il marque le plus les esprits.

Cette année, la chanson Father & Son fête son 40ème anniversaire. Afin de célébrer comme il se doit ce morceau qui a marqué plusieurs générations, revenons sur l’origine de ce titre ainsi que sur son évolution.

Pour bien faire, petit leçon de rattrapage avec le clip. Lire le reste de cet article »