Articles taggés avec ‘Noël’

26 ans

Dimanche 16 mai 2010

Ça y est, j’ai 26 ans, c’est la fin… je n’ai plus droit aux tarifs réduits ! Je ne suis plus “jeune”.

C’est marrant parce qu’au fur et à mesure qu’on grandit, on obtient des avantages :

- à 12 ans, on ouvre un livret jeune à la banque. Même qu’on a droit à un taux intéressant (enfin ça c’était à l’époque de mes douze ans, en 1996 !)

- à 16 ans, on a le droit de voir les films d’horreur et pour ceux qui ont des parents courageux, on peut apprendre à conduire une voiture.

- à 18 ans, on est en âge de voter, plus aucun film n’est interdit, on a théoriquement le droit de dire merde aux gens (mais si c’est à un agent de police, ce ne sont plus les parents les responsables, attention !), on a “officiellement” le droit de boire un verre et puis on peut enfin passer son permis - mais boire ou conduire, il faut choisir.

- À 20 ans, on n’obtient pas de réels droits en plus. On croit juste qu’on vit le plus bel âge et on a surtout le sentiment de faire enfin partie des “grands”.

- À 25 ans, on fait VRAIMENT partie des grands, on a des relations plus stables, plus constructives tout en assumant d’être encore un enfant au fond de soi.

Et là, c’est le drame, arrive notre anniversaire. En théorie, c’est la plus belle journée de l’année avec Noël mais dans la pratique, on sait bien que c’est la fin. Lire le reste de cet article »

Les chocolats de Pâques

Vendredi 2 avril 2010

Lorsque Noël arrive, on est en droit de faire une orgie de chocolats. Un mois et demi plus tard, certains refont une razzia lors de la Saint-Valentin (boîte offerte par son cher et tendre ou justement dévorée en l’absence d’un Valentin dans sa vie). Et après une période de 40 jours de Carême sans manger d’œufs - pour les catholiques pratiquants - arrive enfin le dimanche de Pâques où l’on a droit à nouveau d’en manger. Lorsqu’ils sont trop vieux ou qu’on a une envie de travail manuel, les œufs sont vidés et décorés pour le plaisir des grands et des petits. Mais si l’on n’est pas catholique et/ou gourmand, on pensera avant tout à la tradition plus récente des œufs en chocolat.

Et voilà, un mois et demi après la Saint-Valentin, c’est reparti pour le chocolat, en forme d’œuf, de lapin, de cloches, fourré, alcoolisé, décoré,… il n’y a pas de limite. Et puis faut en profiter car avec l’arrivée, en parallèle, du Printemps et donc des beaux jours, il n’y aura plus de fête spéciale où l’on est en droit de se goinfrer de sucrerie avant fin Octobre et Halloween. C’est qu’il faut bien quelques semaines après Pâques pour être prête à aller pavaner sur les plages en bikini !

Pour la petite histoire - même si au final ce qui compte c’est le chocolat Lire le reste de cet article »

Les Publicités des Kinder de fêtes et inédits

Lundi 8 mars 2010

Selon les pays, il existe une dizaine voir une vingtaine de Kinder différents. Je vous ai déjà parlé des Kinder classiques (Kinder Chocolat, Kinder Maxi, Kinder Surprise) ainsi que des dérivés, plus gros (Kinder Bueno, Kinder Délice, Kinder Country), les Kinder du rayon frais (Kinder Pingui, Kinder Maxi King, Kinder Choco Fresh…) ou encore les Kinder plus récents (Kinder Schoko-Bons, Kinder Joy). Aujourd’hui concluons ce chapitre gourmandise avec les produits saisonniers ainsi qu’avec ceux que nous n’avons pas (encore) en France.

En France, la plupart des fêtes catholiques sont accompagnées de chocolat. Ainsi Noël et Pâques sont les moments clés de l’année pour en vendre. Raison de plus pour que Kinder (Ferrero) propose une offre différente au moment de ces célébrations.

Depuis quelques années on trouve des Kinder Softy, sorte de mélange entre des Kinder Schoko-Bons et des Ferrero Rocher, un délice. Malheureusement, on n’en trouve pas tout le temps et il s’avère que je n’en ai pas vu à Noël dernier, espérons que le produit n’ait pas disparu. Réponse à Pâques.

C’est de cette façon qu’étaient apparus les Kinder Schokos-Bons. Le succès était tel qu’ils sont, depuis plusieurs années, commercialisés en continu.

Autre produit saisonnier, en toute logique, le calendrier de l’avent Kinder. Lire le reste de cet article »

Dorothée

Mardi 23 février 2010

Dorothée, c’est Récré A2 et le Club Dorothée. Dorothée c’est l’animatrice que tous les enfants des années 80 connaissent. Dorothée c’est plein de choses à la fois.

Pour moi c’est également un souvenir précis : mon tout premier CD, celui de Dorothée. Il s’agissait de l’album Docteur (1987).

Aujourd’hui, parlons musique en ne s’intéressant qu’à la carrière musicale de Dorothée. Pour ceux qui l’ignorent encore, Dorothée s’appelle en réalité Frédérique Hoschedé et même si elle restera toujours l’idole de notre enfance, elle va fêter ses 57 ans cette année. En même temps, ne semblez pas surpris, nous aussi on a vieillit depuis l’époque où on chantait le générique du Club Dorothée.

Petite, la demoiselle a pris des cours de piano et a même obtenu, à onze ans, le troisième prix du concours Nerini. Pendant son adolescence, elle part en vacances en Angleterre et découvre le monde merveilleux du Rock’n'roll, des Beatles mais aussi des comédies musicales.

À 18 ans, elle se fait remarquer par Jacqueline Joubert qui assiste à un concours de théâtre amateur pour lequel elle obtient le premier prix du jury. Deux ans plus tard, Dorothée débute à la télévision dans Les mercredis de la jeunesse. Mais le vrai tournant dans la carrière de la jeune femme arrive en 1978 lorsque Jacqueline Joubert, fraîchement nommée à la tête des émissions jeunesse d’Antenne 2, l’engage pour la nouvelle émission Récré A2. Alors que ce programme ne devait durer que le temps d’un été, Dorothée l’anime pendant dix ans. Lire le reste de cet article »

Huuuum… Donuts !

Vendredi 19 février 2010

S’il est une gourmandise qui symbolise bien les États-Unis, c’est le donut (ou doughnut, c’est selon). En Amérique du Nord, on peut en acheter à tous les coins de rue. Cette pâtisserie est tellement populaire que les américains en ingurgiteraient quelques 10 milliards chaque année !

Avec 450kcal les 100g, il y a de quoi expliquer en partie le problème de surpoids dans le pays. Mais ça n’est pas parce que c’est cuit dans l’huile et roulé dans du sucre qu’il ne faut pas y goûter. Il ne faut pas non plus se priver de tout sous prétexte que c’est gras. Il suffit de rester raisonnable.

Cette pâtisserie est, en réalité, d’origine néerlandaise. Là-bas, ce qui s’en rapproche le plus s’appelle oliebol (boule dans l’huile) et on la trouve un peu partout au moment de la Saint-Sylvestre. Elle débarqua dans le nouveau monde en même temps que les immigrés issus de la Nouvelle-Amsterdam. Assez proche de l’aspect du beignet que l’on trouve en France, le donut n’en reste pas moins différent. Au Canada ils les nomment joliment “beignes”. J’en connais qui seraient contents, pour une fois, de s’en prendre une ! Mais ce qu’ils appellent “beignes à l’ancienne” diffère légèrement des donuts industriels vendus en masse. Pas de glaçage fondant mais un donut simplement roulé chaud dans le sucre et dégusté ensuite avec du thé ou un verre de lait.

Lire le reste de cet article »

Le Kiwi est mon ami

Vendredi 29 janvier 2010

Histoire de se la jouer un peu scientifique sur ce site, sachez que les kiwis sont les fruits de lianes robustes de la famille des Actinidia. Maintenant que c’est dit, on peu s’intéresser au plus important : sa chair de couleur verte, juteuse et légèrement acidulée.

Le kiwi est un fruit d’hiver, enfin question de point de vue et d’hémisphère. Ça l’est pour la France, beaucoup moins pour la Nouvelle-Zélande, l’un des principaux producteur. Toujours est-il que c’est le moment idéal pour profiter de ses bienfaits naturels.

En plus d’être bon, le kiwi est peu calorique  - 47 k calories/100g - c’est-à-dire autant que l’abricot, le melon ou la clémentine, à peu de choses près. Mais le plus important, c’est qu’il est bourré de vitamines : A, B, C (plus que dans une orange), E (dans les graines)… Les vitamines A et E ont des vertus anti-oxydantes, les vitamines B9 des vertus anti-anémique. Je ne parle pas de solution miracle mais d’un coup de pouce pour lutter contre le vieillissement des cellules, l’apparition de cancers ou de maladies cardio-vasculaires.

À cela s’ajoute plein de minéraux, du potassium (encore plus que dans une banane), du fer, du phosphore… Seul détail négatif, le kiwi peut être allergène, il est donc déconseillé de faire manger du kiwi à un enfant en bas âge, pas avant 1 an tout du moins. Quoi qu’il en soit, la liste des vertus positives est longue et cet article n’est pas une campagne du Ministère de la Santé donc je vais résumer simplement en quelques mots : le kiwi est l’un des fruits les plus recommandés si vous voulez faire le plein de vitamine sans vous coltiner quotidiennement une pastille de Juvamine. Lire le reste de cet article »

Bent? rigolo

Vendredi 15 janvier 2010

Il y a quelques mois de cela je vous ai parlé du Bent?, cette tradition japonaise qui consiste à préparer son repas à emporter de façon ludique. Il ne faut bien sûr pas oublier l’aspect gustatif de la chose mais c’est réellement le visuel qui est crucial.

Que ce soit pour les grands ou les petits, l’univers de la fiction et des héros a toujours été propice à reproduction. D’ailleurs, une maman expliquait s’être fait prendre au piège par son enfant. En effet, afin d’inciter son petit à avaler des légumes, elle devait les cacher dans les plats ou bien modifier leurs apparences afin de les rendre alléchants et joyeux. Désormais, cette condition est devenue indispensable sous peine de se voir renvoyer en cuisine les fibres et les bonnes vitamines cachées dans ces trucs longs, verts ou oranges qu’on doit manger quotidiennement !

Si vous êtes joueur ou que vous voulez simplement épater vos collègues, voilà des idées bien sympa pour présenter vos Bent?.

Voilà une version basique, pouvant être réalisée par des enfants. C’est tout mignon. Lire le reste de cet article »