Articles taggés avec ‘nazi’

Le Petit Prince

Jeudi 25 février 2010

Je n’ai pas la prétention aujourd’hui de vous faire découvrir un livre mais simplement de vous parler d’une histoire dont tout le monde a entendu parler. Parce que l’on connaît tous la fameuse phrase “Dessine-moi un mouton“, on ne sait pas forcément pour autant ce qui entoure la création et l’histoire de ce livre.

Et pour comprendre d’où vient ce récit, il faut déjà s’intéresser à l’histoire de son auteur, Antoine de Saint-Exupéry.

Très jeune, le petit Antoine perd son père mais malgré ce tragique incident, il vivra une enfance assez heureuse, entouré de ses quatre frères et sœurs. Mais c’est surtout de sa mère qu’il sera le plus proche. Elle lui apportera des valeurs qu’on retrouve tout au long de son œuvre littéraire, comme l’honnêteté et le respect pour autrui. Elle lui offrira surtout une éducation de qualité dans différents établissements. Si bien que très tôt, le jeune homme commence à rédiger des poèmes.

À l’âge de 12 ans, alors qu’il passe des vacances près d’un aérodrome, il s’y rend régulièrement à vélo et pose des centaines de questions aux mécaniciens. Un jour, profitant de la naïveté d’un pilote, il affirmera avoir l’autorisation de sa mère pour effectuer son baptême de l’air. Lire le reste de cet article »

Le joueur d’échecs

Jeudi 2 avril 2009

Je n’aime pas les échecs. Je n’étais donc pas particulièrement ravie d’avoir à étudier Le joueur d’échecs pour l’épreuve de Lettres de mon Bac Littéraire. Mais voilà, le risque lorsque l’on s’arrête au titre, c’est de passer à côté de trésors de la littérature. N’ayons pas peur des mots, j’ai eu l’agréable surprise d’être happée par cette histoire écrite par Stefan Zweig.

L’auteur écrivit que cette histoire était ” trop longue pour une nouvelle et trop courte pour un roman “, qu’importe donc la catégorie dans laquelle on voudrait la ranger, l’essentiel étant d’être transporté sur à peine cent pages.

En guise d’amuse-gueule, voilà ce que vous pouvez lire sur la quatrième de couverture :

Qui est cet inconnu capable d’en remontrer au grand Czentovic, le champion mondial des échecs, véritable prodige aussi fruste qu’antipathique ? Peut-on croire, comme il l’affirme, qu’il n’a pas joué depuis plus de vingt ans ? Voilà un mystère que les passagers oisifs de ce paquebot de luxe aimeraient bien percer. Le narrateur y parviendra. Les circonstances dans lesquelles l’inconnu a acquis cette science sont terribles, elles nous reportent aux expérimentations nazies…

Sans vous dévoiler toute l’histoire, je vais essayer de vous dresser un portrait de l’auteur et de son dernier récit. Lire le reste de cet article »