Articles taggés avec ‘Napoléon Bonaparte’

Les amoureux du Pont des Arts

Samedi 8 mai 2010

Paris, aaaah Paris, ville de lumière et surtout ville de l’amour. À l’étranger, le simple fait d’être français est un atout incroyable de séduction. Et lorsque l’on est amoureux, rien de tel qu’une escapade romantique à Paris.

Attention, il n’est pas indispensable d’être amoureux pour apprécier Paris mais soyons honnête, cette ville a tellement à offrir que les touristes trouveront toujours des choses nouvelles à découvrir. Reste malgré tout quelques “inévitables” : la Tour Eiffel, le musée du Louvre, Notre-Dame, le Sacré-Cœur ou encore les bords de Seine.

C’est justement au niveau de la Seine, en plein cœur de Paris, que se trouve l’un des lieux préférés des amoureux : le Pont des Arts.

Willy Ronis les a immortalisés en 1957 mais depuis, les amoureux n’ont jamais cessé de venir sur ce pont.

Avant d’en arriver au XXIème siècle, revenons sur l’histoire de ce pont.

Sous Napoléon, un chantier est lancé en 1801 par les ingénieurs Louis-Alexandre de Cessart et Jacques Dillon. Au programme, la construction du premier pont métallique (en fonte) de Paris, inspiré d’un projet anglais. Puisqu’il permet de rejoindre le Palais des Arts - nom du Musée du Louvre sous le Premier Empire - on le nomme tout simplement le Pont des Arts.

Lors de son inauguration, en 1804, le pont était une sorte de jardin suspendu sur lequel se trouvait des bancs et des arbustes. Le premier jour, 65 000 parisiens, moyennant finance, traversèrent ce pont. Lire le reste de cet article »

À la découverte de l’art avec “La nuit au musée 2″

Samedi 23 mai 2009

Si vous voulez donner envie aux enfants de découvrir des œuvres d’art du 20ème siècle, je vous incite vivement à les emmener au cinéma voir La nuit au musée 2. Pourquoi passer par le cinéma si le but final est de se rendre au musée ? Et bien pour qu’ils aient des repères, tout simplement. Mais expliquez leur bien qu’il y a une différence entre la fiction et la réalité : la nuit les poupées de cire et les squelettes de dinosaure ne prennent pas vie. Parce que bon, on ne sait jamais ce qui peut se passer dans la tête d’un petit de 7 ans. L’âge de raison je veux bien mais quand même.

Une fois la mise au point effectuée, vous n’avez qu’à leur expliquer que les œuvres présentées dans le film sont accessibles au public - oui oui, pour de vrai - exposées dans des musées. Alors forcément, l’action du film se situe à New-York et à Washington D.C. donc je dois l’admettre, ça n’est pas la porte à côté. Sauf que certaines  œuvres existent en plusieurs exemplaires et sont donc également présentées en Europe, en tant que collection permanente ou bien lors d’expositions temporaires. Lire le reste de cet article »