Articles taggés avec ‘Musées’

26 ans

Dimanche 16 mai 2010

Ça y est, j’ai 26 ans, c’est la fin… je n’ai plus droit aux tarifs réduits ! Je ne suis plus “jeune”.

C’est marrant parce qu’au fur et à mesure qu’on grandit, on obtient des avantages :

- à 12 ans, on ouvre un livret jeune à la banque. Même qu’on a droit à un taux intéressant (enfin ça c’était à l’époque de mes douze ans, en 1996 !)

- à 16 ans, on a le droit de voir les films d’horreur et pour ceux qui ont des parents courageux, on peut apprendre à conduire une voiture.

- à 18 ans, on est en âge de voter, plus aucun film n’est interdit, on a théoriquement le droit de dire merde aux gens (mais si c’est à un agent de police, ce ne sont plus les parents les responsables, attention !), on a “officiellement” le droit de boire un verre et puis on peut enfin passer son permis - mais boire ou conduire, il faut choisir.

- À 20 ans, on n’obtient pas de réels droits en plus. On croit juste qu’on vit le plus bel âge et on a surtout le sentiment de faire enfin partie des “grands”.

- À 25 ans, on fait VRAIMENT partie des grands, on a des relations plus stables, plus constructives tout en assumant d’être encore un enfant au fond de soi.

Et là, c’est le drame, arrive notre anniversaire. En théorie, c’est la plus belle journée de l’année avec Noël mais dans la pratique, on sait bien que c’est la fin. Lire le reste de cet article »

Histoire de l’Art avec “Hold Your Horses !”

Samedi 13 mars 2010

Pour se faire remarquer, outre le talent, un groupe de musique a parfois besoin d’un petit coup de pouce, d’une idée de génie, d’un concept afin qu’on s’intéresse quelques instants, sans zapper.

La vidéo qui fait le buzz en ce moment est celle du nouveau clip d’Hold Your Horses !. Ce groupe franco-anglophones, composé de sept musiciens, est né à Londres et grandit actuellement à Paris. Mélange de pop polyphonique, agrémentée de trompette, violon et violoncelle, ils sont en train de faire leur trou et vous entendrez encore plus parler d’eux dans les mois à venir.

Pour l’heure, intéressons-nous au petit court d’histoire de l’art que les Hold Your Horses ! nous offrent via le clip de leur nouveau titre 70 million.

Afin d’illustrer cette chanson, les membres du groupe, aidé par la société L’ogre Productions, ont pris ciseaux, colle et perruques afin de reproduire en tableaux vivants les plus grandes toiles des maîtres. Pas d’époque précise mais un voyage à travers le temps. Lire le reste de cet article »

The Guinness Book of Records

Jeudi 9 juillet 2009

Qui ne connaît pas le livre Guinness des Records ?

Qui ne s’est jamais amusé à lire ces listes de records, des plus sérieux aux plus fous ?

Qui n’a jamais rêvé de tenter de battre un record afin d’apparaître dans ces  pages prestigieuses ?

Mais qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école ce recueil plein de records ?

Il faut remonter en Irlande durant l’année 1951. Le 4 Mai pour être plus précis. Le gérant de Guinness Brewery, Hugh Beaver, s’est retrouvé impliqué dans un débat concernant l’espèce d’oiseau la plus rapide que l’on pouvait chasser. Après avoir longuement discuté, notre homme remarqua qu’aucun livre ne faisait référence à cette question qui animait la soirée de cette bande de gaillards. Mais il existait probablement tout un tas de questions auxquelles aucun livre ne faisait référence. Sachant qu’il y a 81 400 pubs rien qu’en Grande-Bretagne et en Irlande, le public intéressé par ce genre d’informations était nombreux.

Le premier exemplaire, composé de 198 pages, a été élaboré grâce aux informations des jumeaux Rose et Norris McWhirter qui avaient une agence de documentation. La première publication a eu lieu le 27 Août 1955. Le livre était également vendu dans les pubs. Lire le reste de cet article »

Paris gratuit : les musées 2

Samedi 6 juin 2009

Suite de notre promo sur les sorties culturelles à petits prix !

Après avoir parlé de tous les musées parisiens gratuits, passons aux musées de plus grande importance, non pas en terme d’intérêt ou de qualité mais de quantité de grandes œuvres proposées. Cible numéro un des touristes japonais qui veulent découvrir ce que conserve nos musées, ces lieux sont payants et pas toujours bon marché lorsque l’on souhaite revenir à plusieurs reprises - bah oui, il n’y a pas que La Joconde qui mérite qu’on lui rende visite. Parce que pour certains lieux il est difficile de tout découvrir en une seule visite, au risque d’avoir mal au pied et/ou de faire une intoxication, il est préférable de ne payer un tarif trop élevé à chaque fois.

La solution la voici : le premier dimanche de chaque mois est tout simplement GRATUIT ! Moins de 13 ans, moins de 26 ans, plus de 65 ans, demandeur d’emploi, artiste, enseignant mais aussi employé de bureau, chauffeur de bus, agriculteur, caissière, pharmacien… tout le monde bénéficie de ce tarif, ou plutôt de cette absence de tarif. Lire le reste de cet article »

Paris gratuit : les musées

Samedi 30 mai 2009

Lorsque l’on vient visiter Paris le temps d’un week-end (ou plus idéalement) il faut prévoir un budget important : Transport + Logement + Repas + Visites. Forcément pour peu que l’on ait un ami ou une grande tante sur place on peut déduire les frais de logement. Pour le transport, le covoiturage ou les billets Prem’s de la SNCF permettent des économies. Sur place, l’utilisation du métro ou du vélib’ voire carrément mieux de ses pieds, réduit les frais. Et puis si l’on décide de se nourrir de bananes achetées chez Franprix et de sandwichs venant d’une boulangerie éloignée des lieux touristiques, alors là l’économie est considérable. Oui mais voilà, on est aussi là pour profiter. À chacun d’adapter le séjour en fonction de ses envies et surtout de ses priorités.

Je vous propose donc aujourd’hui, qui que vous soyez, de faire des économies sur les visites. Parce qu’on n’a pas tous moins de 13 ou 26 ans pour bénéficier des supers réducs, voilà quelques adresses pour profiter de lieux d’exposition gratuits. Oui, oui, j’ai bien dis GRATUIT ! Ainsi vous pourrez choisir de faire ou non des restrictions budgétaires sur le logement/le transport/le repas sans pour autant négliger la culture. Lire le reste de cet article »