Articles taggés avec ‘Mireille Mathieu’

Les acteurs de séries TV font lalala

Mardi 28 juillet 2009

Aux États-Unis, les acteurs sont généralement polyvalents. Surtout, ils ont moins à souffrir des étiquettes comme en France. Ainsi, un acteur de série peut aussi chanter et danser. C’est normal puisque c’est un artiste.

Certains acteurs de séries, célèbres pour leurs rôles, ont aussi eu l’opportunité, avant ou après le succès sur petit écran, de pousser la chansonnette. D’ailleurs, le tout récent groupe Band From TV n’est composé que d’acteurs de séries télé américaine (le fameux Dr House, Mike de Desperate Housewives, Matt de Heroes…). Créé à l’origine afin de soulever des fonds pour une association, le groupe continue régulièrement de se produire. Ils ont même sorti un album, Hoggin’ all the covers. Mais précisons que ce cas est unique dans l’histoire des séries télévisées.

Il arrive régulièrement qu’un des acteurs d’une série chante sur le titre lié au show. C’est le cas de Will Smith dans Le prince de Bel Air. Alors en France, dans un autre style, il y a par exemple Hélène, l’héroïne d’Hélène et les Garçons qui a eu l’opportunité de tenter une carrière musicale via la chanson Pour l’amour d’un garçon qui est utilisée dans le générique. La plupart des séries AB ont permis à des acteurs de chanter. Lire le reste de cet article »

Ne me quitte pas

Mardi 2 juin 2009

Quel est le point commun entre Sting, Johnny Hallyday, Nina Simone, Julio Iglesias et Nana Mouskouri ?

La célébrité ? Oui, c’est exact mais pas seulement. Ils ont tous chanté la célèbre chanson de Jacques Brel, Ne me quitte pas.

Bien que d’origine flamande, Jacques Brel est le chanteur belge francophone le plus célèbre  de l’hexagone. Figurez-vous qu’au début des années 50, il chantait pour son entourage et dans quelques cabarets bruxellois. Cependant, sa famille n’appréciait pas sa puissance lyrique et l’encouragea à stopper. Heureusement pour nous, Jacques Brel persévéra et alla à Paris, sans le sou - sa famille lui coupant les vivres.

Comme pour beaucoup de vedettes, le hasard des rencontres lui ouvrit des portes : celle de Jacques Canetti, découvreur de talents chez Philips et propriétaire du cabaret Les Trois Baudets, ainsi que Bruno Coquatrix, le directeur et propriétaire de la salle de l’Olympia.

Suite à quelques années de galère, il sort en 1955 son premier 33 tours. Mais c’est surtout avec le second - pour lequel il reçoit le grand prix de l’Académie Charles-Cros - qu’il rencontre son public. Le succès arrive e 1958 alors qu’il est en première partie à l’Olympia. Dès l’année suivante il chante en tête d’affiche.

Le 11 Septembre 1959 il enregistre le titre qui fera le tour du monde, Ne me quitte pas. Lire le reste de cet article »