Articles taggés avec ‘maquillage’

Roy Lichtenstein

Samedi 20 mars 2010

Lorsque l’on pense aux œuvres de Roy Lichtenstein, on a systématiquement en tête l’image de personnages voyants, façon comics et recouverts de points.

Une certaine légèreté semble transparaître de ses toiles qui pourtant sont assez subversives et surtout, pleines d’ironie. Mais d’où lui vient ce style et cet amour de la culture pop ?

Élevé à New-York dans une famille aisée, Roy Lichtenstein a eu une scolarité assez classique, profitant des vacances pour suivre des cours d’art dont ceux enseignés, en 1939, par la peintre Reginald Marsh à la Art Students League of New York.

Alors qu’il suit des cours à l’Université de l’État de l’Ohio (OSU), le jeune homme est appelé pour servir dans l’armée pendant trois ans. Envoyé en Europe pour participer à la Seconde Guerre Mondiale, il profita, dès que l’occasion se présentait, d’assister à des expositions à Londres et d’apprendre le français à Paris. Il n’en oublia pas pour autant le dessin qu’il pratiqua régulièrement.

À son retour aux États-Unis au tout début de l’année 1946, il reprend ses études et obtient en 1949 son diplôme des Beaux-Arts. La même année, il se marie et devient professeur. Il occupera ce poste épisodiquement pendant dix ans. En parallèle, il continue à créer ses propres œuvres. C’est en 1951, à l’âge de 28 ans, qu’il obtient sa première exposition exclusive (au Canada). Lire le reste de cet article »

Cœur de Pirate

Mardi 19 janvier 2010

Cœur de Pirate est actuellement en tournée en France. Voilà une raison suffisante pour se pencher un instant sur la personnalité de cette jeune québécoise dont tout le monde parle depuis quelques mois.

Elle est jeune, elle est blonde, c’est notre cousine du Québec et surtout elle a écrit des chansons sympa. Mais d’où sort-elle ? Que s’est-il passé pour que Béatrice Martin devienne Cœur de Pirate ?

Avec une mère pianiste, pas étonnant que la miss ait commencé à jouer dès l’âge de 3 ans. Après cinq années passées au Conservatoire de Montréal, Béatrice arrête tout à 14 ans. Marre de travailler son instrument deux heures par jour, marre de faire des concours régulièrement. La demoiselle veut une vie comme tout le monde. Au final, cette pause aura été bénéfique puisque dès l’année suivante, elle est engagée pour jouer du clavier dans le groupe post-hardcore December Strikes First dans lequel joue Francis, son meilleur ami à propos de qui elle a écrit la chanson du même nom. C’est également a cette époque qu’elle commence à se faire tatouer. Lire le reste de cet article »