Articles taggés avec ‘Malabar’

Les pubs animées

Lundi 1 juin 2009

Selon le Petit Robert, est considéré comme publicité l’ “ensemble des moyens de communication destinés à faire connaître un bien, un produit ou un service, et d’inciter le public à l’acquérir, par un moyen de communication de masse“.

À la télévision, la publicité est le poste le plus important d’un budget média. Il est donc indispensable d’en diffuser le plus possible, aussi bien pour les annonceurs que pour les patrons de chaîne. La difficulté, dans ce domaine, c’est bien d’être à la fois original et efficace. Idéalement, le visionnage de la publicité doit susciter plusieurs effets chez le téléspectateur : il doit retenir le produit dont il est question, en parler autour de lui et l’acheter.

Depuis les années 70, la publicité est considérée comme un phénomène culturel. Elle est devenue omniprésente ce qui a suscité l’intérêt du public. D’ailleurs, l’émission Culture Pub est née de cette vague d’enthousiasme pour ces spots de promotion.

Il existe une multitude de types de pubs différentes : courtes, longues, humoristiques, faisant rêver… Aujourd’hui je ne m’intéresse qu’aux publicités animées c’est-à-dire constituées d’éléments dessinés, découpés, peints, en volumes etc. et plus précisément celles en 2D. Lire le reste de cet article »

La barbe à papa

Vendredi 22 mai 2009

Mais non, rassurez-vous, je ne vous parle pas de la pilosité de mon père mais bien de la confiserie qui colle aux doigts.

Je me souviens encore de ma première barbe à papa, c’était dans un parc d’attraction, on m’avait mis entre les mains ce drôle de coton géant. J’avoue que j’avais toujours été très curieuse de ce machin dont raffolait tous les enfants. Après avoir imité mes amies, j’ai attrapé un bout de cette substance bizarre et je l’ai flanqué dans ma bouche. Impression étrange… Mes doigts étaient collant et ce que je venais de poser sur ma langue avait fondu comme neige au soleil. Jusque là je ne comprenais pas trop pourquoi il y avait un tel engouement autour de ce truc.

Mais voilà, la première fois c’est toujours surprenant. Depuis, je sais apprécier une bonne barbe à papa. Peut être aussi parce que c’est une gourmandise extrêmement rare. Et puis c’est tellement magique de faire disparaître cette grosse boule de sucre en seulement quelques gouttes de salive. Le seul défaut ? Une fois terminée, nos mains sont comme recouvertes de glue et accrochent tout ce qui traine.

Mais qui a bien pu inventer cette sucrerie populaire devenue indissociable des fêtes foraines ? Lire le reste de cet article »