Articles taggés avec ‘Magazines’

Fluide Glamour

Jeudi 6 mai 2010

Vous connaissez probablement Fluide glacial, le journal d’« Umour et bandessinées », créé le 1er avril 1975 - ça ne s’invente pas - par Alexis ainsi que le célèbre Gotlib. Ce maître spirituel a marqué les esprits depuis plus de trente ans avec ses Rubrique-à-brac, Hamster jovial, Gai-Luron, Superdupont ou encore Pervers pépère.

À l’origine, ce mensuel de bandes dessinées humoristiques décalées avait pour but premier d’offrir aux lecteurs les planches d’artistes en tout genre. L’ensemble ne contenant aucune publicité.

Avec le temps et les divers rachats, la direction à la tête du magazine a changé et la ligne éditorial par la même occasion. En 2003, Albert Algoud, plus connu pour ses sketchs sur Canal+, devient le rédacteur en chef. Les BD proposées sont un temps plus trash, tendance Hara-Kiri, le magazine co-fondé par le Professeur Choron. Puis, avec l’arrivée en 2005 de Thierry Tinlot, ancien rédacteur en chef du magazine Spirou, à la tête de Fluide Glacial , le mensuel tente une approche un peu plus enfantine.

Qu’importe les changements d’équipe, le journal continue à proposer des planches d’auteurs aussi variés que talentueux et les lecteurs suivent. Avec une moyenne de 70 000 exemplaires écoulés chaque moi (dont 15 000 abonnés), Fluide Glacial a encore un beau futur devant lui.

Chaque trimestre, le magazine propose un hors-série. Ce mois-ci, il revient avec un projet d’un genre nouveau. Si vous êtes une fille, que vous aimez l’humour de Fluide Glacial mais que vous appréciez aussi de lire des magazines féminins type Glamour, alors procurez-vous le premier numéro de Fluide Glamour.

Lire le reste de cet article »

Mais où est Charlie ?

Jeudi 11 mars 2010

C’est vrai ça, où est-il ? Parce que l’illustrateur Martin Handford l’a si bien caché qu’on le cherche depuis 1987 alors il serait peut-être temps qu’il pointe le bout de son nez.

Avis de recherche :

Charlie / Willy / Wally / Waldo / Walter / Holger / Valli / Effy… l’individu utilise différents prénoms selon les régions qu’il visite. Traqué dans plus d’une trentaine de pays, le bougre sait se faire discret.

Jeune homme brun, à lunette, portant un jean bleu, un t-shirt rayé rouge et blanc ainsi qu’un bonnet assorti. Il est souvent accompagné d’un chien qui répond au doux nom de Ouaf. Et malgré une description qui ne semble pas passer inaperçue, il sait se fondre dans la masse, tel un caméléon.

Je suis prête à parier que vous aussi, êtes déjà parti à sa recherche ! Sachez que derrière Charlie - son prénom français - se cache Martin Handford, un illustrateur britannique spécialisé dans les dessins de foules. Depuis plus de vingt ans, petits et grands se sont amusés, voire énervés, à essayer de mettre la main sur ce voyageur qui, en plus d’aller un peu partout, n’hésite pas à voyager dans le temps, histoire de nous compliquer la tâche. Lire le reste de cet article »

Les stars et leurs bébés

Dimanche 3 mai 2009

Selon Worldometers, il y a plus de 50 000 naissances quotidiennement de par le monde et plus de 46 millions depuis début 2009 ! La plupart des humains ont la chance de pouvoir avoir des enfants. Les “stars” - je mets le mot entre guillemets car le terme ne correspond pas à tous les gens que je vais citer dans cet article mais c’est une façon de regrouper les célébrités, qu’importe les raisons de leurs succès - sont des gens comme vous et moi. À ceci près que leur vie est, plus ou moins malgré eux, exposée aux yeux de tous. La star n’aime pas être épiée, c’est facile à comprendre. Cependant, lorsque la star a un enfant, il lui arrive de s’exposer de son plein gré en couverture des tabloïds. Difficile à comprendre ? Pas vraiment, l’appât du gain y est pour beaucoup. Ce genre de photos, selon le degré de staritude, se vend très cher. Pour d’autres, moins vénaux, il s’agit d’avantage d’une tactique. En effet, montrer son enfant une bonne fois pour toute peut permettre, plus tard, d’éviter d’être trop suivi par des paparazzis en quête de photos volées du p’tit bout.

Seule exception dans ce monde de paillettes : le couple Brad Pitt-Angelina Jolie qui préfère organiser quelques séances photos de toute la petite famille - on dénombre six enfants à l’heure actuelle mais les spéculations vont bon train - histoire d’être plus tranquille plus tard mais surtout afin de profiter du système et de faire payer les journaux à scandales. C’est pas vraiment bon esprit me direz-vous, ils sont déjà riches comme Crésus. Et bien oui, c’est vrai, mais cet argent ne leur est pas destiné. Au contraire, c’est un moyen détourné d’obtenir ouvertement beaucoup d’argents pour offrir à des associations qui leurs tiennent à cœur. Lire le reste de cet article »