Articles taggés avec ‘Lost’

Fortune Cookie

Vendredi 19 mars 2010

La semaine dernière je vous ai parlé des cookies américains, moelleux à souhait. Aujourd’hui, intéressons-nous à une autre variété de cookie, complètement différente puisque sans déclinaison et surtout pas hautement gustative. Je dis ça mais ça n’est pas mauvais les fortune cookies, simplement assez basique.

En France, lorsque l’on parle des cookies, on pense forcément aux cookies américains avec les pépites de chocolat. En réalité, aux États-Unis, “cookie” signifie biscuit, c’est-à-dire que cette définition réunit une quantité importante de gâteaux secs.

Ceux qui nous intéressent aujourd’hui sont moins connus mais pour autant très populaires. Contrairement à ce que l’on pense, il ne s’agit pas d’une invention chinoise mais d’une création nord-américaine.

Comme dans la plupart des cas, son origine est controversée. Il semblerait que l’on doive son invention au paysagiste japonais Akoto Higawara qui, en 1915, possédait un salon de thé à San Francisco (Japanese Tea Garden). Afin de remercier ceux qui l’avaient épaulé durant une période de chômage difficile, il créa ces biscuits avec des messages plein de gentillesse. Pour d’autres, il s’agirait d’une création de David Jung, un pâtissier cantonais de Los Angeles qui cherchait à soutenir les sdf de son quartier avec de la nourriture et des messages d’espoir. Par la suite, cette idée fut développée afin de promouvoir son commerce de nouilles, la Hong-Kong Noodle Factory. Lire le reste de cet article »

La Cène, d’hier à aujourd’hui

Samedi 16 janvier 2010

Quelque soit votre position en ce qui concerne la religion, vous êtes forcément amenés à croiser des références au judaïsme, au bouddhisme, au christianisme, à l’islam,… dans votre vie de tout les jours, que ce soit dans un musée, dans la presse ou à la télévision. Pas besoin de croire ou d’être religieux pour comprendre certains codes propres à telles ou telles religions. Ce blog ne se rapporte à aucune foi religieuse mais ça n’est pas une raison pour ne pas parler de certaines œuvres d’arts qui se rapportent à Jésus. On ne compte plus les représentations de la vie du Christ mais s’il est une scène récurrente c’est bien celle de la Cène justement.

En latin, cena signifie le repas du soir. Le repas le plus important pour les chrétiens est le dernier prit par Jésus Christ, la veille de sa crucifixion. C’est le soir du Jeudi Saint, peu avant la Pâque juive et Jésus est entouré de douze apôtres. C’est à cette occasion que Jésus institue l’Eucharistie en disant : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang ».

Maintenant que tout le monde voit ce dont je veux parler, intéressons-nous à la représentation de cette scène. S’il est bien un tableau vu et revu c’est celui de La Cène. Pour certain, il n’existe qu’une version, c’est celle peinte par Léonard de Vinci et que voici. Lire le reste de cet article »

Bent? rigolo

Vendredi 15 janvier 2010

Il y a quelques mois de cela je vous ai parlé du Bent?, cette tradition japonaise qui consiste à préparer son repas à emporter de façon ludique. Il ne faut bien sûr pas oublier l’aspect gustatif de la chose mais c’est réellement le visuel qui est crucial.

Que ce soit pour les grands ou les petits, l’univers de la fiction et des héros a toujours été propice à reproduction. D’ailleurs, une maman expliquait s’être fait prendre au piège par son enfant. En effet, afin d’inciter son petit à avaler des légumes, elle devait les cacher dans les plats ou bien modifier leurs apparences afin de les rendre alléchants et joyeux. Désormais, cette condition est devenue indispensable sous peine de se voir renvoyer en cuisine les fibres et les bonnes vitamines cachées dans ces trucs longs, verts ou oranges qu’on doit manger quotidiennement !

Si vous êtes joueur ou que vous voulez simplement épater vos collègues, voilà des idées bien sympa pour présenter vos Bent?.

Voilà une version basique, pouvant être réalisée par des enfants. C’est tout mignon. Lire le reste de cet article »

Quand Scary Movie se paie l’affiche !

Mercredi 13 janvier 2010

À la fin des années 90, on a assisté à un véritable come-back des films d’horreur. Dès les débuts du cinéma, des réalisateurs ont cherché à titiller les peurs les plus profondes des spectateurs. Méliès, au temps du cinéma muet, est le premier a avoir tenté l’expérience avec Le Manoir du Diable en 1896 ! Il s’agit d’un film d’une durée de deux minutes seulement mais qu’importe, l’idée qu’on pouvait avoir peur au cinéma existait bel et bien. Les premiers films a avoir vraiment marqué les esprits sont les films expressionnistes allemands des années 20 : Le Cabinet du Dr. Caligari et Nosferatu le Vampire. Les mythes et les légendes sont des thèmes que l’on retrouve régulièrement sur pellicule.

Dès lors, la production de ce type de long-métrages - souvent jugés comme étant des films de série B de par des scénarios ou des effets parfois simplistes - n’a cessé. Cependant, les années 70 ont été marqué par une profusion de ce genre de films. Wes Craven, John Carpenter, George Romero… ont remplis leurs scènes (et nos cauchemars) de zombies et de tueurs psychopathes. Même des réalisateurs plus “classiques” comme Steven Spielberg, et ses Dents de la mer, se sont intéressés au genre. Lire le reste de cet article »

Les acteurs de séries US et la pub

Lundi 11 mai 2009

Pas facile, lorsqu’on veut être acteur, de trouver du travail. Surtout dans l’univers impitoyable d’Hollywood. Alors forcément, il faut bien gagner sa vie et donc accepter les jobs dits “alimentaires”. Cela concerne plus généralement la publicité. Sauf qu’une fois célèbre, les acteurs essaient d’oublier les casseroles qu’ils se traînent aux pieds en priant pour qu’on ne leur ressorte pas ces vieilles pubs dans lesquelles ils ont joués, plus jeune.

Forcément, lorsqu’ils ont du succès, ce sont les marques qui viennent directement  vers eux mais dans ce cas, la pub n’est pas dégradante ou stupide. Et le cachet qui va avec pourrait carrément sauver l’usine Continental de la fermeture.

Bref, la liste des pubs avec des célébrités serait beaucoup trop longue à établir alors concentrons nous aujourd’hui sur:

- les acteurs anglo-saxons

- uniquement les acteurs de série

- les publicités d’avant la gloire

Lire le reste de cet article »