Articles taggés avec ‘long-métrage’

Cannes, ses marches et ses films

Mercredi 19 mai 2010

Quel est le point commun entre le 7ème Art, la plage, Canal +, le rouge, l’Oréal, La Cité de la peur et les paillettes ? Le Festival de Cannes bien sûr.

Nous sommes en plein dedans justement puisqu’a lieu, au moment où j’écris ces mots, la 63ème édition du festival de cinéma le plus célèbre.

Nous sommes nombreux à nous rendre régulièrement dans les salles obscures afin de rire, pleurer, rêver ou encore sursauter devant les films de réalisateurs en tout genre. Pendant 12 jours, Cannes accueille réalisateurs, producteurs, journalistes et surtout acteurs afin de présenter au monde entier une sélection de longs-métrages.

Festival de cinéma le plus international et le plus médiatisé, Cannes semble, pour ceux qui ne s’intéressent pas vraiment au 7ème Art, être avant tout un défilé de stars sur les célèbres marches du Palais des Festivals.

Parce que c’est en partie vrai mais que ça n’est que la partie visible de l’iceberg, je vais tenter de vous décrire 12 jours à Cannes en 12 points. Ce ne sera pas totalement complet ni totalement objectif mais ce sera déjà une première approche ! Lire le reste de cet article »

The Art of Monsters, Inc

Mercredi 28 avril 2010

Après vous avoir parlé des bêtisiers présents dans les films des studios Pixar, j’ai eu envie de me replonger dans l’univers de l’un d’eux.

Aujourd’hui, intéressons-nous à l’univers de Monstres & Cie. Réalisé par Pete Docter, à qui l’on doit les scénarios de la saga Toy story ainsi que Là-haut, il s’agit du 4ème long-métrage des studios.

Pour résumer l’histoire en quelques mots, si jamais l’un d’entre vous n’a jamais eu la chance de voir ce film, l’action se déroule à Monstropolis. Dans cette ville composée de toutes sortes de monstres, l’énergie indispensable à son bon fonctionnement est en train de manquer. L’électricité et le nucléaire n’ont pas leur place ici, non, l’énergie est générée à partir des cris des enfants vivant sur Terre. Pour la récolter, des employés de l’usine de traitements de cris d’enfants, vont effrayer les bambins une fois la nuit venue. Pour se faire, ils passent à travers l’une des 6,2 millions de portes qui donnent accès directement aux chambres d’enfants.

Le héros, aux yeux des habitants, est Sulli, un grand monstre tout bleu qui arrive à effrayer un nombre incroyable d’enfants. Il est coaché par Bob, un cyclope vert, assistant de stress. Mais forcément, quand une petite fille, Bouh, pénètre par accident dans le monde des monstres, c’est la panique. Il serait mortel de toucher un humain, voilà pourquoi en réalité se sont les monstres qui ont peur des enfants ! Lire le reste de cet article »

Le Box-office français

Mercredi 27 janvier 2010

En ce moment, tout le monde parle du succès fulgurant d’Avatar, toujours à l’affiche dans 589 cinémas. Après Titanic, actuellement numéro un au box-office français, le nouveau film de James Cameron est en passe d’atteindre des sommets, aussi bien dans l’hexagone que dans le monde entier. J’en connais un qui n’aura probablement aucun mal à trouver les financements de son prochain film…

Le chiffre, arrêté au mardi 26 janvier 2010, du nombre d’entrées en France est de 11 202 575 spectateurs. Ce qui place déjà ce film en 19ème place du box-office français alors que son exploitation en salle est loin d’être terminée. Avatar a obtenu le Golden Globe du meilleur film et James Cameron celui du meilleur réalisateur. Il y a de fortes chances que cette combinaison gagnante soit la même le 7 mars prochain lors de la soirée des Oscars, distinction ultime du cinéma américain. Attendons les nominations officielles annoncées le 2 février mais je pense que cela laisse peu de doute.  Et puisqu’il y a toujours un effet “après Oscar” où le public retourne de plus belle dans les salles, il y a fort à parier que le film a encore un grand avenir devant lui. Finalement, le film arrivera-t-il dans le top ten du box-office français ? Carrément sur le podium ? L’avenir nous le dira. Rendez-vous dans quelques mois.

En attendant, je vous propose de revenir sur certains chiffres du box-office français. Je vous rassure tout de suite, je ne cherche pas à parodier un cours de comptabilité mais simplement à mettre en lumière certaines choses. Lire le reste de cet article »