Articles taggés avec ‘Le prince de Motordu’

Le Tag Lecture

Jeudi 10 septembre 2009

Aujourd’hui n’est pas coutume, je ne vais pas vous parler d’un livre en particulier mais de mon rapport à la lecture via un questionnaire. Bah oui, je me suis fait taguer par LiliMP, une imminente blogueuse. À mon tour, donc, de répondre à cette vingtaine de questions.

Alors c’est parti :

1 - Plutôt corné ou marque page ?

Marque page ! Je n’aime pas abîmer un livre - exception faite de l’exemplaire qui a “mangé” de la confiture de framboise pour faire la jolie bannière, mais pour ma défense il était vieux et pas intéressant.

Bien sûr, quand je prends un livre dans  mon sac pour prendre le métro, ça n’est pas la meilleure solution car ça corne un peu les bords mais je ne peux pas plier une page avant de fermer un livre (uniquement avec les catalogues !).

Pour ce qui est du marque page, j’en utilise un différent pour chaque livre : ticket de caisse, billet de train, photo, étiquette sympa, autocollant (pas encore décollé hein !)… chaque élément que je choisis correspond a une anecdote. Et à chaque histoire son histoire !

Il y a peu, j’ai lu une bande-dessinée sans marque page et à chaque fois j’essayais de mémoriser le numéro de la page (mais ça ne fonctionne que parce qu’il y a des images).

2 - As-tu déjà reçu un livre en cadeau ? Lire le reste de cet article »

La belle lisse poire du prince de Motordu

Jeudi 16 avril 2009

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une belle histoire mais pas de n’importe laquelle, non, de la plus belle lisse poire que je connaisse : celle du prince de Motordu !

Euh, connais pas, ça se trouve où Motordu, dans le Rhône ? ” Pas tout à fait mais presque. Motordu existe dans les livres de Pef, originaire de cette région mais avant tout célèbre auteur et illustrateur de livres jeunesse.

Mais Pef je croyais que c’était le pseudo de Pierre-François Martin-Laval, comédien rigolo qui s’est illustré dans la troupe des Robins des Bois ? ” C’est vrai mais avant lui est apparu, dans le monde de la littérature, un autre Pef, diminutif de Pierre Elie Ferrier. Selon l’auteur, ça pourrait également signifier “Petit Écrivain Francophone, Parfait Enfant Fou ou encore Pélican Ému Fragile“. Mais qu’importe.

Né au sein d’une famille d’instituteurs en 1939, Pef a passé son enfance dans une école puisqu’ils habitaient le logement de fonction attenant (ouah, ça fait bizarre, j’ai l’impression de faire mon autobiographie…. sauf que je suis une fille et je ne suis pas née en 1939. Bref, fermons cette parenthèse nostalgique). Lire le reste de cet article »