Articles taggés avec ‘lapin’

Téléchat

Lundi 12 avril 2010

Y a qu’une télé, c’est Téléchat !

Aujourd’hui c’est “lourdi” et je viens vous annoncer une bonne nouvelle : Téléchat est de retour à la télévision. Depuis le 4 Avril dernier, les épisodes de ce journal télévisé pour enfants sont programmés tous les dimanche matin, sur Arte, dans la case junior.

Pour ceux qui n’ont pas connus Récré A2 dans les années 80, vous ne voyez peut-être pas de quel monument de la télévision je veux parler. Téléchat a marqué toute une génération. Pas uniquement en bien en fait. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce programme avait un effet double sur les enfants. Tout en ayant irrésistiblement envie de le regarder, ils étaient assez effrayés par les marionnettes de l’émission. Beaucoup d’adultes parlent aujourd’hui de cette époque avec un trémolo dans la voix, doublé d’un frisson.

Alors qu’il trouvait les émissions pour enfant ennuyeuses, le scénariste-réalisateur Henri Xhonneux a eu envie, dès la fin des années 70, de proposer un programme jeunesse au ton décalé. Cinq ans plus tard et grâce à la collaboration de l’artiste-romancier Roland Topor, ils proposèrent à Antenne2, avec l’aval de la directrice des programmes jeunesse Jacqueline Joubert, un journal télévisé d’un genre nouveau.

Téléchat arrive sur les antennes à 18h10, le 3 octobre 1983. Le succès est immédiat et environ 8 millions de spectateurs suivent chaque soir, en France, ce journal de cinq minutes. Présenté par un couple de marionnettes atypiques, un chat et une autruche, le journal propose des reportages à propos de la vie des objets qui nous entourent, au quotidien. Lire le reste de cet article »

Les chocolats de Pâques

Vendredi 2 avril 2010

Lorsque Noël arrive, on est en droit de faire une orgie de chocolats. Un mois et demi plus tard, certains refont une razzia lors de la Saint-Valentin (boîte offerte par son cher et tendre ou justement dévorée en l’absence d’un Valentin dans sa vie). Et après une période de 40 jours de Carême sans manger d’œufs - pour les catholiques pratiquants - arrive enfin le dimanche de Pâques où l’on a droit à nouveau d’en manger. Lorsqu’ils sont trop vieux ou qu’on a une envie de travail manuel, les œufs sont vidés et décorés pour le plaisir des grands et des petits. Mais si l’on n’est pas catholique et/ou gourmand, on pensera avant tout à la tradition plus récente des œufs en chocolat.

Et voilà, un mois et demi après la Saint-Valentin, c’est reparti pour le chocolat, en forme d’œuf, de lapin, de cloches, fourré, alcoolisé, décoré,… il n’y a pas de limite. Et puis faut en profiter car avec l’arrivée, en parallèle, du Printemps et donc des beaux jours, il n’y aura plus de fête spéciale où l’on est en droit de se goinfrer de sucrerie avant fin Octobre et Halloween. C’est qu’il faut bien quelques semaines après Pâques pour être prête à aller pavaner sur les plages en bikini !

Pour la petite histoire - même si au final ce qui compte c’est le chocolat Lire le reste de cet article »

Pets Model

Dimanche 31 janvier 2010

Beaucoup de vêtements et d’accessoires sont faits à partir de la peau d’animaux : chaussure, ceinture, sac à main, manteau… Mais bon, ça n’est pas une raison pour tuer les animaux. Est-ce que les animaux portent des vêtements en peau d’homme ? Non bien sûr. Je ne vais pas rentrer dans ce débat “pour ou contre la fourrure” parce qu’aujourd’hui, j’ai décidé de m’intéresser à ce que portent nos amis les bêtes. Enfin ce que sont obligés de subir nos amis les bêtes.

Chacun fait ce qu’il veut et on peut rigoler 2 minutes en déguisant son animal de compagnie genre on joue aux poupées mais je pense qu’il faut savoir poser quelques limites. En matière de déguisement, je vous avais proposé un bel éventail dans l’article Il a du chien ce chien.

Cette fois, intéressons-nous aux “vraies” tenues de la vie de tous les jours de trois de nos amis à quatre pattes : le chien, le chat et le lapin.

On ne compte plus le nombre de boutiques et de sites internet qui vendent tenues, chapeaux et autres accessoires en tout genre afin de faire de nos animaux de compagnie de véritables clones à notre image. Ne dit-on pas tel maître, tel chien ? C’est d’ailleurs l’argument qui avait été utilisé dans ces publicités pour les pâtés pour chiens César. Lire le reste de cet article »

Bent?

Vendredi 11 septembre 2009

En France, lorsque l’on apporte sa gamelle au boulot, c’est généralement du genre salade, cornichon et rôti froid dans une boîte Tupperware. Aux États-Unis, il faut compter sur la lunch box pour transporter le traditionnel sandwich de pain de mie au beurre de cacahuète. Mais la version que je trouve la plus sympa, aussi bien d’un point de vue culinaire qu’esthétique, c’est le bent? qui nous vient du Japon.

Là-bas, la préparation du repas de midi est une véritable institution. Les enfants n’ont pas de cantine et les parents travaillent à l’extérieur si bien que la tradition familiale japonaise veut que l’épouse prépare le bent? du midi pour son mari et ses enfants.

Ces préparations sont variées et ce qui caractérise le bent? ça n’est pas tant le repas mais la présentation minutieuse de celui-ci. Le repas est réparti dans un bent?bako, un coffret compartimenté. Il en existe plusieurs sortes, du traditionnel en bois laqué au moderne en plastique dur.

Vient ensuite le contenu. Il faut avant tout harmoniser les plats mais sans jamais perdre de vue l’identité visuelle du bent?. On retrouve le plus souvent une portion de riz, une portion de viande ou de poisson, quelques légumes marinés dans le sel ou le vinaigre et pour finir quelques petits bouts de fruits. D’un point de vue nutritionnel, le bent? constitue un vrai repas complet.

Parlons du visuel maintenant puisque c’est finalement ce qui importe le plus avec le bent? ! Lire le reste de cet article »