Articles taggés avec ‘Joann Sfar’

Les Deschiens

Lundi 12 juillet 2010

Avant de devenir les pastilles télévisées diffusées sur Canal + que l’on connaît, les Deschiens ont grandi au théâtre. Créée en 1978 par le comédien et metteur en scène Jérôme Deschamps et sa compagne, la comédienne Macha Makeïeff, la troupe des Deschiens prend vie sur les planches en 1979 lors du spectacle La Famille Deschiens.

Tout au long des années 80, les deux comparses écrivent et mettent en scène des spectacles (Lapin Chasseur,…) où l’humain est au cœur du récit, avec ses défauts, ses doutes et sa fragilité. Mais c’est avant tout l’humour qui ponctue l’ensemble. Cette troupe, cette famille même, grandit au fil des pièces. Il n’y a pas de comédiens permanents mais une distribution complétée ou réduite en fonction des projets.

Les plus chanceux d’entre vous ont peut-être vu certains de leurs spectacles, au théâtre ou à la télévision. Un coffret comprenant les spectacles les plus connus - Les Frères Zénith / C’est magnifique / Les Pieds dans l’eau - a été édité en VHS au début des années 2000 mais malheureusement, aucun DVD n’est actuellement disponible sur le marché. Lire le reste de cet article »

Le Petit Prince

Jeudi 25 février 2010

Je n’ai pas la prétention aujourd’hui de vous faire découvrir un livre mais simplement de vous parler d’une histoire dont tout le monde a entendu parler. Parce que l’on connaît tous la fameuse phrase “Dessine-moi un mouton“, on ne sait pas forcément pour autant ce qui entoure la création et l’histoire de ce livre.

Et pour comprendre d’où vient ce récit, il faut déjà s’intéresser à l’histoire de son auteur, Antoine de Saint-Exupéry.

Très jeune, le petit Antoine perd son père mais malgré ce tragique incident, il vivra une enfance assez heureuse, entouré de ses quatre frères et sœurs. Mais c’est surtout de sa mère qu’il sera le plus proche. Elle lui apportera des valeurs qu’on retrouve tout au long de son œuvre littéraire, comme l’honnêteté et le respect pour autrui. Elle lui offrira surtout une éducation de qualité dans différents établissements. Si bien que très tôt, le jeune homme commence à rédiger des poèmes.

À l’âge de 12 ans, alors qu’il passe des vacances près d’un aérodrome, il s’y rend régulièrement à vélo et pose des centaines de questions aux mécaniciens. Un jour, profitant de la naïveté d’un pilote, il affirmera avoir l’autorisation de sa mère pour effectuer son baptême de l’air. Lire le reste de cet article »

Boulet

Jeudi 11 février 2010

Il existe un monde parallèle au 9ème art et c’est sur la toile qu’on y a accès. Je veux bien sûr parler des blogs BD. Je sais qu’il n’y a pas longtemps je vous ai parlé de la bande pas dessinée mais cette fois je m’intéresse à la BD plus “classique”, avec dessins, bulles et tout ce qui va avec.

Les américains ont des webcomics mais ce sont en réalité des bandes dessinées en ligne qui font parties d’une série, un peu comme les comic strip dans les journaux papiers. En France, lorsqu’on va faire un tour sur les blogs BD, on a surtout à faire à des planches ou juste des dessins qui reprennent l’actualité ou parlent d’anecdotes personnelles de l’auteur. C’est plus proche de l’idée du blog en général, simplement, ici, les mots sont accompagnés d’illustrations. Après, il s’agit là de définitions et par définition, une définition se définie aussi par ses exceptions. Bref, j’en ai fini de la théorie.

Les blogs BD qui sont les plus fréquentés, selon Wikio, sont L’actu en patate de Martin Vindberg, le blog collectif 30 jours de BD et Ma vie est tout à fait fascinante de Pénélope Bagieu, qui perd deux places faute de temps pour faire de nouveaux posts. Mais bon, le classement importe peu, ce qui compte c’est de vous parler de celui que j’adore en ce moment : Boulet. Lire le reste de cet article »

De Dracula à Twilight

Jeudi 14 janvier 2010

S’il est un genre à la mode en ce moment, c’est bien les romans sur le vampirisme. Il suffit de regarder la liste des meilleures ventes de livres de la Fnac pour remarquer que parmi les cinquante titres en tête de peloton, pas moins de treize romans parlent des vampires. Mais qui dit mode ne dit pas forcément nouveauté. En effet, la mode est faite pour revenir, encore et encore, comme un cercle sans fin.

Les premiers écrits faisant référence à ces êtres sanguinaires remontent au XVIIIème siècle. En 1748, le poète allemand Heinrich Augustin von Ossenfelder a écrit un poème resté célèbre depuis, Der Vampir. Un demi-siècle plus tard, Goethe fait référence à un être ni tout à fait vivant, ni tout à fait mort et qui boit du sang dans La fiancée de Corinthe. En 1819, ce thème est un peu plus présent grâce aux ouvrages des français Charles Nodier et Théophile Gautier.

Mais le premier ouvrage à proprement parler, celui qui a marqué tous les esprits en décrivant précisément les vampires, est Dracula de Bram Stocker. Ce livre sort un siècle après l’écrit de Goethe, à la toute fin du XIXème siècle. En pleine période de déclin de l’époque victorienne, la Grande-Bretagne est sujet à la terreur - Jack l’Éventreur ayant fait trembler dans les chaumières quelques années auparavant. Le récit du Comte Dracula trouve facilement sa place dans ce contexte. Lire le reste de cet article »