Articles taggés avec ‘Japon’

Courrier International

Jeudi 15 juillet 2010

En terme d’information, ce que l’on sait concernant la politique extérieure et les évènements qui se déroulent en dehors de l’Hexagone, est relativement similaire quelque soit les rédactions françaises puisque justement, on a toujours la vision de nos concitoyens.

Afin de proposer aux français une autre vision des choses mais aussi pour parler d’évènements que les médias de notre pays ne traitent pas forcément en profondeur, quatre parisiens - Jean-Michel Boissier, Hervé Lavergne, Maurice Ronai et Jacques Rosselin - ont décidé, à la fin des années 80, de proposer un nouvel hebdomadaire axé sur le monde. Courrier International est un journal d’information proposant des articles issus de la presse du monde entier. Pour se faire, des articles de grands noms de la presse internationale sont traduits et proposés chaque semaine aux lecteurs francophones.

Puisque les lecteurs ne connaissent pas les 900 publications dont sont extraits, à tour de rôle, les articles, une présentation de quelques lignes est là pour en dire un peu plus sur la source. Parmi les plus connues Lire le reste de cet article »

Have a Break… Have a Kit Kat !

Vendredi 4 juin 2010

Un Kit Kat, ça n’est en réalité qu’une gaufrette recouverte de chocolat. Et pourtant, c’est super bon.

Il existe d’autres produits à base de gaufrette mais celui-ci est beaucoup plus compact et son packaging, composé de 4 barres, est parfait pour les pauses justement. Après, ça reste une gourmandise et les nutritionnistes ne vous inciteraient pas à en faire votre 4 heures, ou alors à condition de “bouger”.

Figurez-vous que le 1er Kit Kat a vu le jour en Angleterre il y a 75 ans, avant même la Seconde Guerre Mondiale. Créé par Rowntree, cette barre chocolatée est depuis 1988 produite par Nestlé, excepté aux États-Unis où c’est le géant du chocolat Hershey’s qui gère. D’ailleurs, le logo diffère (U.S.A. - Hors U.S.A.). La production internationale, gérée par Nestlé, a lieu à Perm, en Russie.

La fait que la composition du produit contienne de l’huile de palme a été dénoncé par Greenpeace. Pour produire davantage d’huile de palme, il faut faire de la déforestation de masse ce qui risque d’aboutir à l’extinction des orangs-outans qui vivent dans la forêt. Grâce à deux spots diffusés (spot 1- spot 2) par l’organisation de protection de l’environnement, Nestlé a finalement décidé de rompre son partenariat avec Smart, fournisseur d’huile de palme.

Et depuis janvier 2010, les Kit Kat Lire le reste de cet article »

Cannes, ses marches et ses films

Mercredi 19 mai 2010

Quel est le point commun entre le 7ème Art, la plage, Canal +, le rouge, l’Oréal, La Cité de la peur et les paillettes ? Le Festival de Cannes bien sûr.

Nous sommes en plein dedans justement puisqu’a lieu, au moment où j’écris ces mots, la 63ème édition du festival de cinéma le plus célèbre.

Nous sommes nombreux à nous rendre régulièrement dans les salles obscures afin de rire, pleurer, rêver ou encore sursauter devant les films de réalisateurs en tout genre. Pendant 12 jours, Cannes accueille réalisateurs, producteurs, journalistes et surtout acteurs afin de présenter au monde entier une sélection de longs-métrages.

Festival de cinéma le plus international et le plus médiatisé, Cannes semble, pour ceux qui ne s’intéressent pas vraiment au 7ème Art, être avant tout un défilé de stars sur les célèbres marches du Palais des Festivals.

Parce que c’est en partie vrai mais que ça n’est que la partie visible de l’iceberg, je vais tenter de vous décrire 12 jours à Cannes en 12 points. Ce ne sera pas totalement complet ni totalement objectif mais ce sera déjà une première approche ! Lire le reste de cet article »

La Vache Qui Rit

Vendredi 23 avril 2010

Tout le monde connait La Vache Qui Rit®, tout le monde en a mangé et pourtant, on se sait toujours pas pourquoi La Vache Qui Rit, rit ? Puisque ce problème n’a toujours pas été résolu en 87 ans, je ne vais pas tenter de répondre à cette question existentielle, non. Par contre, je peux vous raconter l’histoire de ce fromage un peu particulier, sans grand intérêt et pourtant apprécié partout dans le monde.

La France est connu pour être le pays du fromage et pourtant, tout ce que les étrangers connaissent de nos fromages, dans leur pays (hors Europe), ce sont le camembert et La Vache Qui Rit ! C’est assez limité mais bon, c’est déjà ça.

Il était une fois, dans un petit village du Jura, un certain Jules Bel, jeune homme plein d’ambition voulant devenir affineur et négociant en Comté. Nous sommes en 1865, à Orgelet. Avec le temps, l’entreprise familiale rencontrant pas mal de succès, Jules Bel décida de déménager à une vingtaine de kilomètres, à Lons-Le-Saunier. Après une quarantaine d’années de bons et loyaux services, il rendit son tablier et transmit son patrimoine gastronomique à ses deux fils, Henri et Léon. Suite à sa mobilisation durant la Première Guerre Mondiale, Léon rentra dans le Jura avec la ferme intention de créer un nouveau produit. Parce qu’à cette époque, une grande campagne incitait la population à manger des produits laitiers pour éviter les carences en calcium, il chercha à proposer un produit qui puisse plaire à tous, qui soit économique, simple à transporter et à manger. Ainsi germa dans son esprit l’idée de fabriquer un fromage fondu, vendu en portions. Lire le reste de cet article »

Jusqu’au bout des ongles

Dimanche 11 avril 2010

Être belle jusqu’au bout des ongles c’est se faire belle, entièrement, mais c’est aussi, et surtout de nos jours, avoir une belle manucure.

J’avoue ne pas du tout être spécialiste en la matière mais j’aimerais, un jour, être capable de bien poser du vernis. Déjà que ça n’est pas facile avec la main que l’on maîtrise le mieux mais avec l’autre, je ne vous raconte pas. Heureuses sont les ambidextres !

Question manucure, il existe plusieurs options : ongles naturels ou faux ongles. Je ne me mange pas les ongles et je n’ai pas de problème du style ongles cassants, qui se dédoublent. Je n’utilise donc jamais de faux ongles. Mais ça pourrait être amusant, pour une occasion particulière.

Pour les faux ongles, plusieurs options s’offrent à vous, selon vos envies, votre budget et l’effet souhaité. Il y a les faux ongles en plastique souple, facile à trouver (supermarché), pas trop onéreux et assez facile à poser tout seul. Il sont neutre, façon “french manucure” avec le rose bien rose et le blanc, bien blanc. Il suffit de les couper selon nos envies (longueur et formes). Ils peuvent aussi être déjà décorés. Lire le reste de cet article »

Les poissons d’Avril de la Presse

Jeudi 1 avril 2010

Le poisson d’avril, pour les grands, ça n’inclut pas souvent des poissons en papier collés dans le dos. C’est généralement plus subtil comme canular.

Pour une fois, ça n’est pas une fête commerciale, contrairement à la Saint-Valentin qui n’est pas toujours bien perçue. Après, tout le monde n’a pas le talent suffisant pour réussir à berner l’auditoire en inventant une histoire assez crédible pour qu’on y croit.

Selon la légende, l’origine de cette journée un peu particulière remonte à la seconde moitié du XVIème siècle, à l’époque où Charles IX, alors Roi de France, aurait tenté de chambouler le calendrier. Rien de tout cela n’est vrai bien sûr, ah ah poisson d’avril ! Enfin il y a forcément un fond de vérité mais disons que les véritables raisons sont un peu obscures. De même que l’utilisation du poisson comme symbole de cette journée consacrée aux farces.

Pour certains, son utilisation est liée au fait qu’en astrologie, le signe zodiacal qui précède le 1er Avril est le signe du poisson (19 février-20 mars). D’autres se seraient amusés à mettre des faux poissons dans l’eau à cette époque de l’année - période de frai - où la pêche est interdite afin de laisser les poissons se reproduire. Enfin, ce qui paraît le plus véridique, c’est l’idée que les gens s’offrant principalement des cadeaux alimentaires, ne pouvaient décemment pas offrir de la viande alors que les chrétiens célébraient la fin du carême.

Ce jour des “fous”, des “dupes”, comme on l’appelle dans les pays anglophones (April Fool’s Day), n’est pas une exception française. Lire le reste de cet article »

Une petite crêpe Suzette ?

Vendredi 26 février 2010

Mardi gras ne t’en va pas ! Je ferai des crêpes et t’en mangera

Il y a 10 jours, certains d’entre vous ont fêté Mardi-Gras en préparant ou en mangeant des crêpes. À mon avis, vous êtes plus nombreux à avoir hoché la tête en lisant la seconde option. Du point de vue d’un gourmand, Mardi-Gras c’est comme la Chandeleur, on mange des crêpes sauf qu’en plus, on se déguise !

“Chandeleur sans chaleur, crêpes sans odeur “

Aujourd’hui, intéressons-nous aux crêpes sucrées. Je sais qu’il y a plusieurs façon de procéder et que l’on peut mettre des ingrédients salés dans une crêpe mais je préfère associer ça à la galette de sarrasin (au blé noir). Mais soyez-rassurés chers lecteurs, la galette fera également l’objet d’un article.

Chacun a sa recette préférée pour faire des crêpes mais ça n’est pas suffisant. Encore faut-il savoir la faire sauter correctement. Lire le reste de cet article »