Articles taggés avec ‘jambon’

La Vache Qui Rit

Vendredi 23 avril 2010

Tout le monde connait La Vache Qui Rit®, tout le monde en a mangé et pourtant, on se sait toujours pas pourquoi La Vache Qui Rit, rit ? Puisque ce problème n’a toujours pas été résolu en 87 ans, je ne vais pas tenter de répondre à cette question existentielle, non. Par contre, je peux vous raconter l’histoire de ce fromage un peu particulier, sans grand intérêt et pourtant apprécié partout dans le monde.

La France est connu pour être le pays du fromage et pourtant, tout ce que les étrangers connaissent de nos fromages, dans leur pays (hors Europe), ce sont le camembert et La Vache Qui Rit ! C’est assez limité mais bon, c’est déjà ça.

Il était une fois, dans un petit village du Jura, un certain Jules Bel, jeune homme plein d’ambition voulant devenir affineur et négociant en Comté. Nous sommes en 1865, à Orgelet. Avec le temps, l’entreprise familiale rencontrant pas mal de succès, Jules Bel décida de déménager à une vingtaine de kilomètres, à Lons-Le-Saunier. Après une quarantaine d’années de bons et loyaux services, il rendit son tablier et transmit son patrimoine gastronomique à ses deux fils, Henri et Léon. Suite à sa mobilisation durant la Première Guerre Mondiale, Léon rentra dans le Jura avec la ferme intention de créer un nouveau produit. Parce qu’à cette époque, une grande campagne incitait la population à manger des produits laitiers pour éviter les carences en calcium, il chercha à proposer un produit qui puisse plaire à tous, qui soit économique, simple à transporter et à manger. Ainsi germa dans son esprit l’idée de fabriquer un fromage fondu, vendu en portions. Lire le reste de cet article »

Miam-Miam

Samedi 23 janvier 2010

Aujourd’hui, jour des sorties culturelles, je ne vais pas vous cuisiner trop longtemps, autant mettre directement les pieds dans le plat en vous proposant au menu la nouvelle pièce de théâtre d’Édouard Bear, Miam-Miam. Le comédien remet le couvert avec cette pièce qu’il a écrite et mise en scène et dans laquelle il reprend son personnage de Luigi.

Après La Folle et Véritable Vie de Luigi Prizzoti et Looking for Mister Castang, Édouard Bear revient avec non pas un autre spectacle de music hall mais une pièce de théâtre tout ce qu’il y a de plus classique. Enfin au niveau de la structure je veux dire, parce qu’en ce qui concerne le texte c’est du Édouard Bear à 100%. Et heureusement, parce que c’est aussi pour ça qu’on l’aime.

Le chef vous propose en entrée, un velouté de boulevard, suivi en plat principal du jambon à l’os mariné au jus d’humour et pour le dessert, une chorale de douceurs. Lire le reste de cet article »