Articles taggés avec ‘Jake Gyllenhaal’

Semaine 30 ans

Lundi 7 juin 2010

Bonjour chers lecteurs,

Cette semaine, à l’occasion du 30ème anniversaire de mon cher et tendre, j’ai décidé de me replonger dans ce les évènements qui ont marqué 1980.

Tout d’abord, 1980 a vu naître une multitude de célébrités : les chanteurs Olivia Ruiz, Diam’s, Renan Luce et Christina Aguilera, les comédiens Géraldine Nakache, Eva Green, Kristen Bell, Christina Ricci, Jake Gyllenhaal et Macaulay Culkin, les sportifs Martina Hingis, Venus Williams, Marat Safin et Ronaldinho. Sans oublier Ève Angeli qui aura elle aussi 30 ans cette année (mais je ne sais vraiment pas dans quelle catégorie la placer !).

1980, pour ceux qui ont connu, c’était l’année où pour la première fois, une femme, Marguerite Yourcenar, était élue à l’Académie française, sans oublier le lancement de CNN aux États-Unis, le boycott des jeux olympiques de Moscou (à la suite de l’occupation soviétique de l’Afghanistan), la candidature de Coluche lors de la campagne présidentielle, le suicide de Ian Curtis, leader du groupe de Post-punk Joy Division… et forcément, la naissance de mon homme.

Alors toute cette semaine, je vous emmène faire le tour des séries tv, chansons, films, livres… qui ont été créés en 1980.

© sécurité routière

10 scènes d’amour revues par Ludéal

Mercredi 12 mai 2010

Ludéal est un chanteur français. Ludéal, c’est aussi le nom d’une pilule contraceptive mais ça, c’est une autre histoire.

Je sais qu’on est mercredi et que je suis censée vous parler de cinéma mais je vais y venir, n’ayez crainte.

Commençons par parler de Ludéal. Né à Drancy dans les années 70, le jeune Vincent ne grandit pas dans un milieu de mélomane. C’est par hasard qu’il découvre un jour, dans la maigre discothèque de son père, l’album News Of The World de Queen. Dans une interview accordée aux Inrocks, il explique : ” J’avais 12 ou 13 ans, j’ai senti un souffle dans cet album, quelque chose que je n’avais jamais entendu. J’ai bloqué sur ce disque qui me faisait un bien fou. Ça a été mon premier contact avec ce que pouvait m’apporter la musique : le réconfort, le transport dans un monde imaginaire.”

Mais on ne débarque pas comme ça dans le monde merveilleux de l’industrie musicale. En parallèle de boulots qu’il juge “alimentaires” - il est tour à tour maçon, libraire, postier - il compose, tout seul avec sa guitare, chez lui. Il se crée une culture musicale en écoutant The Cure, John Coltrane, Elvis Costello, Robert Wyatt… Alors qu’il est vendeur dans une boutique de disques dans les années 90, il découvre l’album Fantaisie militaire d’Alain Bashung. ” Pour la première fois, j’entendais quelque chose en français qui me bottait (…) j’ai appris à chanter avec Fantaisie militaire, cet album a été ma méthode Assimil. “. C’est à ce moment qu’il se dit qu’il veut vraiment devenir chanteur. Lire le reste de cet article »