Articles taggés avec ‘Hold Your Horses !’

OK Go

Mardi 16 mars 2010

Il y a des groupes qui marquent les esprits pour leur musique. D’autres qui réussissent des coups de buzz via leurs clips. Je vous ai parlé l’autre jour du clip 70 million par Hold Your Horses ! et bien aujourd’hui, intéressons-nous au groupe OK Go, en passe de réussir un énième buzz avec la sortie de leur nouveau clip, This Too Shall Pass.

Revenons aux origines d’OK Go afin de comprendre d’où sortent ces énergumènes.

Nous sommes en 1998, il y a un peu plus de dix ans, lorsque le groupe OK Go pousse son premier cri. Un peu comme les Beatles qui étaient en partie des copains d’école, Damian Kulash (chanteur et guitariste) et Tim Nordwind (basse), à la base du groupe, sont amis depuis une colonie de vacances, l’été de leurs 11 ans. Même le choix du nom trouve sa source à cette époque. L’un des adultes qui encadrait le camp passait son temps à crier « Ok, ok, ok,…go ! ». Parfois, il ne faut pas chercher plus loin que le bout de son nez !

Andy Duncan (guitare et clavier) et Dan Konopka (batterie), des amis de lycée, sont venus compléter la formation. Lire le reste de cet article »

Histoire de l’Art avec “Hold Your Horses !”

Samedi 13 mars 2010

Pour se faire remarquer, outre le talent, un groupe de musique a parfois besoin d’un petit coup de pouce, d’une idée de génie, d’un concept afin qu’on s’intéresse quelques instants, sans zapper.

La vidéo qui fait le buzz en ce moment est celle du nouveau clip d’Hold Your Horses !. Ce groupe franco-anglophones, composé de sept musiciens, est né à Londres et grandit actuellement à Paris. Mélange de pop polyphonique, agrémentée de trompette, violon et violoncelle, ils sont en train de faire leur trou et vous entendrez encore plus parler d’eux dans les mois à venir.

Pour l’heure, intéressons-nous au petit court d’histoire de l’art que les Hold Your Horses ! nous offrent via le clip de leur nouveau titre 70 million.

Afin d’illustrer cette chanson, les membres du groupe, aidé par la société L’ogre Productions, ont pris ciseaux, colle et perruques afin de reproduire en tableaux vivants les plus grandes toiles des maîtres. Pas d’époque précise mais un voyage à travers le temps. Lire le reste de cet article »