Articles taggés avec ‘Hippopotame’

Les Publicités des Kinder de fêtes et inédits

Lundi 8 mars 2010

Selon les pays, il existe une dizaine voir une vingtaine de Kinder différents. Je vous ai déjà parlé des Kinder classiques (Kinder Chocolat, Kinder Maxi, Kinder Surprise) ainsi que des dérivés, plus gros (Kinder Bueno, Kinder Délice, Kinder Country), les Kinder du rayon frais (Kinder Pingui, Kinder Maxi King, Kinder Choco Fresh…) ou encore les Kinder plus récents (Kinder Schoko-Bons, Kinder Joy). Aujourd’hui concluons ce chapitre gourmandise avec les produits saisonniers ainsi qu’avec ceux que nous n’avons pas (encore) en France.

En France, la plupart des fêtes catholiques sont accompagnées de chocolat. Ainsi Noël et Pâques sont les moments clés de l’année pour en vendre. Raison de plus pour que Kinder (Ferrero) propose une offre différente au moment de ces célébrations.

Depuis quelques années on trouve des Kinder Softy, sorte de mélange entre des Kinder Schoko-Bons et des Ferrero Rocher, un délice. Malheureusement, on n’en trouve pas tout le temps et il s’avère que je n’en ai pas vu à Noël dernier, espérons que le produit n’ait pas disparu. Réponse à Pâques.

C’est de cette façon qu’étaient apparus les Kinder Schokos-Bons. Le succès était tel qu’ils sont, depuis plusieurs années, commercialisés en continu.

Autre produit saisonnier, en toute logique, le calendrier de l’avent Kinder. Lire le reste de cet article »

La Cène, d’hier à aujourd’hui

Samedi 16 janvier 2010

Quelque soit votre position en ce qui concerne la religion, vous êtes forcément amenés à croiser des références au judaïsme, au bouddhisme, au christianisme, à l’islam,… dans votre vie de tout les jours, que ce soit dans un musée, dans la presse ou à la télévision. Pas besoin de croire ou d’être religieux pour comprendre certains codes propres à telles ou telles religions. Ce blog ne se rapporte à aucune foi religieuse mais ça n’est pas une raison pour ne pas parler de certaines œuvres d’arts qui se rapportent à Jésus. On ne compte plus les représentations de la vie du Christ mais s’il est une scène récurrente c’est bien celle de la Cène justement.

En latin, cena signifie le repas du soir. Le repas le plus important pour les chrétiens est le dernier prit par Jésus Christ, la veille de sa crucifixion. C’est le soir du Jeudi Saint, peu avant la Pâque juive et Jésus est entouré de douze apôtres. C’est à cette occasion que Jésus institue l’Eucharistie en disant : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang ».

Maintenant que tout le monde voit ce dont je veux parler, intéressons-nous à la représentation de cette scène. S’il est bien un tableau vu et revu c’est celui de La Cène. Pour certain, il n’existe qu’une version, c’est celle peinte par Léonard de Vinci et que voici. Lire le reste de cet article »

Les animaux aussi ont chaud !

Dimanche 16 août 2009

En écho à l’article sur les sorbets de Mr Berthillon et en ce temps ensoleillé, limite caniculaire selon où vous vous trouvez, il s’agit de ne pas oublier les animaux, petits et gros.

Qui dit période de vacances dit animaux abandonnés mais pour ceux qui assument le fait d’avoir un animal et de l’élever, n’oubliez pas de bien les hydrater et surtout de les rafraîchir.

Bien évidemment, les animaux qui vivent dans leurs habitats naturels n’ont pas besoin qu’on les aide. Pour les autres (domestiques et en zoo), il s’agit de leur faire profiter d’une des choses dont on se délecte le plus l’été, les glaces !

Pas besoin de vous ruiner avec des Magnums au chocolat, surtout que ce parfum est déconseillé pour plein d’animaux. Non, non, procurez-vous juste un grand bac dans lequel vous mettrez de l’eau et quelques fruits ou quelques arômes, au choix. Et après quelques heures, votre animal se régalera d’une bonne glace à l’eau pendant que vous hésiterez entre un cône chocolat et un sorbet fraise.

Bien évidemment, les fruits juteux et les jets d’eau sont également conseillés. Lire le reste de cet article »

Les Moomins

Jeudi 11 juin 2009

Connaissez-vous ce drôle de troll blanc, sorte d’hippopotame sans bouche et vivant debout ? Ce personnage de fiction est l’un des plus célèbres en Finlande, son pays d’origine.

Les membre de la famille des Moomins sont fabuleux et surtout très gentils. Très réconfortants, ils sont toujours prêts à aider les gens, amis ou voyageurs de passages venant des quatre coins de la planète.

Leurs aventures ont d’abord été racontées dans des romans avant de s’adapter au format BD pour finir par apparaître en série sur le petit écran et en film pour le cinéma. Pour mieux comprendre qui il sont et surtout d’où il viennent, intéressons-nous à sa créatrice, Tove (Marika) Jansson.

Née en Finlande en 1914 dans une famille suédophone, Tove grandit  dans une famille d’artistes, entourée de son père sculpteur et de sa mère, illustratrice. Dès l’âge de 16 ans, elle part étudier l’art à la faculté de Stockholm. Pendant les années 30 elle va étudier tour à tour à Helsinki et à Paris (École des Beaux-Arts et École Adrien Holy). Elle en profitera pour voyager en Allemagne et en Italie. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle est engagée pour écrire et dessiner dans le magazine GARM, une des rares publications antifascistes de l’époque.

C’est en 1941 qu’apparaît pour la première fois le personnage de Moomin. Lire le reste de cet article »