Articles taggés avec ‘Gérard Depardieu’

10 scènes d’amour revues par Ludéal

Mercredi 12 mai 2010

Ludéal est un chanteur français. Ludéal, c’est aussi le nom d’une pilule contraceptive mais ça, c’est une autre histoire.

Je sais qu’on est mercredi et que je suis censée vous parler de cinéma mais je vais y venir, n’ayez crainte.

Commençons par parler de Ludéal. Né à Drancy dans les années 70, le jeune Vincent ne grandit pas dans un milieu de mélomane. C’est par hasard qu’il découvre un jour, dans la maigre discothèque de son père, l’album News Of The World de Queen. Dans une interview accordée aux Inrocks, il explique : ” J’avais 12 ou 13 ans, j’ai senti un souffle dans cet album, quelque chose que je n’avais jamais entendu. J’ai bloqué sur ce disque qui me faisait un bien fou. Ça a été mon premier contact avec ce que pouvait m’apporter la musique : le réconfort, le transport dans un monde imaginaire.”

Mais on ne débarque pas comme ça dans le monde merveilleux de l’industrie musicale. En parallèle de boulots qu’il juge “alimentaires” - il est tour à tour maçon, libraire, postier - il compose, tout seul avec sa guitare, chez lui. Il se crée une culture musicale en écoutant The Cure, John Coltrane, Elvis Costello, Robert Wyatt… Alors qu’il est vendeur dans une boutique de disques dans les années 90, il découvre l’album Fantaisie militaire d’Alain Bashung. ” Pour la première fois, j’entendais quelque chose en français qui me bottait (…) j’ai appris à chanter avec Fantaisie militaire, cet album a été ma méthode Assimil. “. C’est à ce moment qu’il se dit qu’il veut vraiment devenir chanteur. Lire le reste de cet article »

Razzie Awards

Mercredi 10 mars 2010

En cette saison de remises de prix cinématographiques, il est important de parler d’une des cérémonies, moins connue du grand public et pourtant incontournable, les Razzie Awards. Version raccourcie pour Golden Raspberry Awards, cette manifestation a pour but premier de parodier la cérémonie des Oscar. Peu de stars mais beaucoup de catégories pour ce trophée un peu à part. En effet, aux Razzie Awards, on célèbre le “pire” du cinéma.

Depuis 1980, grâce à l’initiative de John Wilson, le cinéma américain est célébré pour le meilleur mais aussi pour le pire. Le choix du nom de la cérémonie fait référence à l’expression anglaise « blowing a raspberry », ce qui signifie faire un bruit de dérision proche de celui d’un pet.

Traditionnellement, les nominations, ainsi que les remises de prix, se font la veille de celles des Oscar. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les célébrités sont loin d’être épargnées de cette distinction.

Certains jugent comme peu objectives les nominations puisque des comédiens ou des films sont parfois nommés dans plusieurs catégories. En 2004, Ben Stiller était nommé comme Pire Acteur pour pas moins de cinq longs-métrages ! Finalement, le prix lui a échappé au profit de George W. Bush dans Fahrenheit 9/11.

Cet évènement est surtout à prendre au 37ème degré. Lire le reste de cet article »

Les Grands Moments des César

Mercredi 3 mars 2010

Afin d’offrir à la France une cérémonie digne des Oscar américains, Georges Cravenne créa en 1974 l’Académie des arts et techniques du cinéma.

Cet organisme a, depuis sa création, la vocation de récompenser ceux qui font le cinéma français. C’est en 1976 qu’est organisée la première Cérémonie des César, appelé à cette époque “Nuit des César”. Pour ceux qui l’ignorent encore, le nom César, qui représente aussi bien la cérémonie que la statuette remise aux vainqueurs, vient tout simplement du nom du célèbre sculpteur qui a dessiné ce trophée.

Cette année a eu lieu la 35ème Cérémonie des César. Il s’en est passé des choses en 35 ans. Tout d’abord, le nombre de catégories a augmenté, passant de 13 à 20 tout en faisant disparaître certains comme le César de la meilleure affiche par exemple.

De nos jours, on compte environ 3 500 votants, tous issus du milieu professionnel du cinéma auxquels viennent s’ajouter les vainqueurs des éditions précédentes.

Pour continuer à parler chiffre, sachez que Le Prophète, malgré ses 9 César obtenus samedi dernier, n’a pas battu le record de prix dans une même soirée. Toujours en tête ex-aequo, on trouve Le Dernier Métro et Cyrano de Bergerac avec 10 César chacun. Notons que ces deux films ont pour acteur principal masculin, Gérard Depardieu. Lire le reste de cet article »

Les sorbets de Mr Berthillon

Vendredi 14 août 2009

Quiconque aime les glaces adore l’été. Bien évidemment il n’y a pas de saison pour en manger mais disons qu’avec le soleil et les jupes, on a davantage envie de faire la queue chez le glacier. Si vous passez par Paris, escale obligatoire sur l’île Saint-Louis, celle à côté de l’île de la Cité où se trouve Notre-Dame de Paris, en plein cœur de la ville.

L’île Saint-Louis est faite de petites ruelles fraîches, idéales pour abriter la boutique de l’un des meilleurs glaciers du pays. Non, je n’ai pas peur des mots, mes papilles ne me trahissent pas. Et vu la queue à l’extérieur… J’admets qu’à certains endroits où il y a foule il s’agit parfois plus d’un phénomène que des qualités réelles du lieu mais en ce qui concerne Berthillon, pas de doute possible. Si les gens viennent et surtout reviennent c’est bien qu’il y a une raison.

Selon les jours et surtout les saisons, Mr Berthillon vous propose toutes sortes d’arômes. Aujourd’hui je ne m’intéresse qu’aux sorbets, plus légers et moins caloriques. Bien sûr le sorbet contient des fruits, c’est ce qui lui donne ce goût si présent mais surtout, il n’est composé en plus que d’un mélange 50% eau et 50% sucre. Ni lait, ni crème, ni œuf comme on trouve dans les crèmes glacées. Pour faire une moyenne simple d’un point de vue calorifique, vous pouvez ingurgiter deux boules de sorbet contre une de crème glacée. Une fois le mélange obtenu, il est placé dans une sorbetière qui effectue des mouvements continus afin d’éviter la formation de gros cristaux de glace. Lire le reste de cet article »