Articles taggés avec ‘Gad Elmaleh’

Les Grands Moments des César

Mercredi 3 mars 2010

Afin d’offrir à la France une cérémonie digne des Oscar américains, Georges Cravenne créa en 1974 l’Académie des arts et techniques du cinéma.

Cet organisme a, depuis sa création, la vocation de récompenser ceux qui font le cinéma français. C’est en 1976 qu’est organisée la première Cérémonie des César, appelé à cette époque “Nuit des César”. Pour ceux qui l’ignorent encore, le nom César, qui représente aussi bien la cérémonie que la statuette remise aux vainqueurs, vient tout simplement du nom du célèbre sculpteur qui a dessiné ce trophée.

Cette année a eu lieu la 35ème Cérémonie des César. Il s’en est passé des choses en 35 ans. Tout d’abord, le nombre de catégories a augmenté, passant de 13 à 20 tout en faisant disparaître certains comme le César de la meilleure affiche par exemple.

De nos jours, on compte environ 3 500 votants, tous issus du milieu professionnel du cinéma auxquels viennent s’ajouter les vainqueurs des éditions précédentes.

Pour continuer à parler chiffre, sachez que Le Prophète, malgré ses 9 César obtenus samedi dernier, n’a pas battu le record de prix dans une même soirée. Toujours en tête ex-aequo, on trouve Le Dernier Métro et Cyrano de Bergerac avec 10 César chacun. Notons que ces deux films ont pour acteur principal masculin, Gérard Depardieu. Lire le reste de cet article »

Tintin au cinéma

Mercredi 6 mai 2009

Les aventures de Tintin ont bercé ma jeunesse et ça ne m’étonnerait pas qu’il en soit de même pour vous. Tout d’abord avec les bandes dessinées puis avec les dessins animés - j’adorais la musique du générique.

Ce que j’ignorais c’est que les aventures de notre reporter avaient déjà été porté à l’écran à deux reprises dans les années 60. Par contre, il se s’agissait pas de l’adaptation d’histoires écrites par Hergé. Quoi qu’il en soit, Tintin apparaissait enfin en 3D sous les traits de Jean-Pierre Talbot, un enseignant belge ayant une ressemblance avec Tintin. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on le présenta à son créateur. Ils sympathisèrent et c’est ainsi que le temps de deux films, Jean-Pierre Talbot incarna Tintin. C’est sa seule expérience au cinéma mais elle reste unique puisque depuis, aucune personne physique n’a eut le droit de devenir l’homme à la houpette. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de regarder cette interview en vidéo et de lire son autobiographie J’étais Tintin au cinéma. Lire le reste de cet article »