Articles taggés avec ‘Friends’

Les Séries TV de 1980

Lundi 7 juin 2010

Parce qu’il n’a pas fallu attendre des séries comme Lost ou Scrubs pour que soient écrites de bonnes séries, 1980 a vu naître une multitude de projets sur petit écran. Elles ne sont pas toutes restées dans les mémoires mais je vais au moins vous citer celles qui peuvent faire écho aux générations d’aujourd’hui.

Citons, tout d’abord, Galactica 1980. Ce projet est en fait la suite de Galactica, une série de science-fiction sortie en 1978 et mettant en scène le peuple des Douze Colonies. L’action de la série tournée en 1980 reprend l’histoire d’origine et la situe 30 ans plus tard. Cette seconde série ne comprend que dix épisodes.

25 ans après la série d’origine, une nouvelle adaptation a vu le jour sous le même nom : Battlestar Galactica. Forcément, depuis 1978, les effets spéciaux ont énormément évolués et cela n’a plus grand chose à voir. Cette “réinvention” a été couronnée de distinctions (Emmy Award des Effets Spéciaux remarquables dans une série, Television Critic Association Award du programme de l’année 2009…).

Voici le générique de début de Galactica 1980 : Lire le reste de cet article »

10 bêtisiers de séries TV

Lundi 17 mai 2010

Parce que même à Hollywood, les acteurs sont des hommes comme les autres, il leur arrive régulièrement d’oublier leur texte et de patauger dans la semoule durant une scène.

Puisque la caméra tourne relativement en continu, ces moments de rire et de gêne sont souvent imprimés sur pellicule. Auparavant, il fallait compter sur certaines émissions de télévision pour voir ressortir ces pépites dont raffole tous les sériophiles mais c’était sans compter sur l’avènement du DVD.

Grâce à cette (récente) évolution technologique, les téléspectateurs ont accès aux bonus du projet : scènes coupées au montage, commentaires du réalisateur, bande-annonce et bien sûr bêtisiers (blooper en anglais).

Malheureusement pour le public français, ces scènes n’ayant pas été retenues pour le montage final, le plus souvent elles ne sont ni doublées ni sous-titrées.

En même temps, si vous êtes fan, il n’est pas toujours utile de se préoccuper des dialogues puisque vous connaissez déjà les scènes et l’histoire.

Je vous propose aujourd’hui de regarder les bêtisiers de dix séries américaines. Lire le reste de cet article »

La décennie Friends

Lundi 10 mai 2010

Il y a une quinzaine d’années est arrivée sur nos écrans Friends, une nouvelle série qui allait marquer le petit écran.

Je vous avais parlé, il y a de cela quelques mois, d’une partie des dizaines et des dizaines de guest-star qui étaient apparues dans Friends.

Si vous êtes comme moi,  complètement fan, vous avez vu tous les épisodes - ou presque - de la série, soit 237 !

Il y a quelques mois, la Warner qui édite les DVD de la série, a célébré le quinzième anniversaire de la première diffusion de Friends en sortant un coffret rempli de surprises et de bonus. Celui-ci n’a pas été édité en France, il vous faudra donc vous contenter des sous-titres en anglais. Si vous n’avez pas encore tous les épisodes chez vous, sachez que l’intégrale des dix saisons est désormais à un prix abordable sur Amazon - 129,99€, soit moins de 13€ la saison.

Célébrons ce quinzième anniversaire comme il se doit. Entre exclusivités et souvenirs en tout genre, voici quinze informations en rapport avec la série Friends et ses acteurs.

1. Lors de l’écriture de la série, plusieurs titres ont été envisagés. Nous sommes passés à côté de Six of One, Across the Hall, Insomnia Cafe… Au moment du tournage du pilote, le titre gardé était Friends Like Us. Finalement, l’ensemble a été simplifié pour devenir Friends.

Lire le reste de cet article »

Disparition

Lundi 29 mars 2010

Pas besoin de croire aux petits hommes verts - ou gris, il existe plusieurs théories - pour apprécier les histoires de science-fiction. Aujourd’hui, je vais vous parler d’une des meilleures série télévisée du genre, Disparition (Taken en version originale).

Diffusée fin 2003 sur les écrans français, cette mini-série produite par Steven Spielberg se situe à mi-chemin entre X-Files et Les 4400. Pour ceux qui n’aiment pas trop les séries qui se déroulent sur plusieurs saisons, sachez que celle-ci a été développée dans un format un peu différent puisqu’elle n’est composée que de 10 épisodes de 88 minutes.

Impossible cependant de ne pas voir les épisodes dans l’ordre puisque Disparition est un récit qui s’étale chronologiquement sur une cinquantaine d’années. Ce serait un peu comme envisager de regarder 24 heures chrono dans le désordre.

Le récit est captivant, bien écrit et contrairement à certaines séries, il n’y a pas d’épisodes moins bons que d’autres. Je n’ai d’ailleurs pas vraiment eu le sentiment de regarder une série mais plutôt un très long film qui a été découpé en tronçon pour être plus digeste (et permettre les pauses pipi).

Pour résumer, l’histoire s’intéresse à trois familles ayant été en contact, d’une manière ou d’une autre, avec les extraterrestres. Dit comme ça, on peut s’attendre à un air de déjà-vu mais pas du tout. La force du scénario est de s’intéresser aux familles, sur plusieurs générations. Lire le reste de cet article »

Friends’ guests

Lundi 14 septembre 2009

Les histoires de Monica, Chandler, Rachel, Ross, Phoebe et Joey ont marqué toute la génération des années 90 ! Pendant 10 ans nous avons suivi la vie de cette bande d’amis vivant à New-York.

En France, tourner pour la télévision est moins bien considéré et les comédiens ont tendance à viser le grand écran.

Aux États-Unis, la question ne se pose pas, non. De grand acteurs sont issus de séries télé mais surtout, ils n’hésitent pas à alterner d’un média à un autre, jonglant en fonction des projets.

Rien de plus glorieux pour un acteur ayant déjà fait ses preuves, que d’apparaître dans une série à succès, le temps d’une scène ou de quelques épisodes. Les guest stars affluent dès qu’un projet fonctionne auprès du public et Friends en est l’exemple parfait. Plus de 75 acteurs sont venus tourner avec notre bande de potes.

Je vous propose aujourd’hui de revenir sur certains d’entre eux.

- Sean Penn (photo en haut de l’article) : joue le petit ami de Phoebe après avoir été celui d’Ursula, sa sœur jumelle. Lire le reste de cet article »

Les acteurs de séries US et la pub

Lundi 11 mai 2009

Pas facile, lorsqu’on veut être acteur, de trouver du travail. Surtout dans l’univers impitoyable d’Hollywood. Alors forcément, il faut bien gagner sa vie et donc accepter les jobs dits “alimentaires”. Cela concerne plus généralement la publicité. Sauf qu’une fois célèbre, les acteurs essaient d’oublier les casseroles qu’ils se traînent aux pieds en priant pour qu’on ne leur ressorte pas ces vieilles pubs dans lesquelles ils ont joués, plus jeune.

Forcément, lorsqu’ils ont du succès, ce sont les marques qui viennent directement  vers eux mais dans ce cas, la pub n’est pas dégradante ou stupide. Et le cachet qui va avec pourrait carrément sauver l’usine Continental de la fermeture.

Bref, la liste des pubs avec des célébrités serait beaucoup trop longue à établir alors concentrons nous aujourd’hui sur:

- les acteurs anglo-saxons

- uniquement les acteurs de série

- les publicités d’avant la gloire

Lire le reste de cet article »

Les séries télé les plus longues de l’histoire

Lundi 4 mai 2009

Rien que le titre est super long. En même temps, il faut bien puisqu’il s’agit ici de citer les séries télé qui comptent le plus grand nombre d’épisodes.

En ces temps de crises, plusieurs séries ne vont pas être reconduites à la rentrée, besoin d’audimat et de rentabilité oblige. Parfois j’ai envie de crier au scandale quand de supers séries sont stoppées, comme ça, en pleine “gloire” et qu’au final les spectateurs sont privés d’une “vraie” fin. C’est extrêmement frustrant cette sensation d’inachevé !  Prenons pour exemple la série à l’humour noire Dead like Me. Après la diffusion du 29ème épisode (fin de la saison 2), les dirigeants de la chaîne américaine Showtime ont décidé de ne pas recommander une troisième saison. Lorsque l’arrêt d’une série est prévu durant la saison, les scénaristes peuvent construire les épisodes en fonction de la conclusion à venir. Mais dans le cas de Dead Like Me, il était trop tard pour répondre aux questions que la série soulevait depuis le début.

À l’inverse, certaines séries connaissent un succès phénoménal, du fait de l’intrigue, des acteurs présents, du public visé ou tout simplement de sa diffusion. Tout le monde a déjà vu une fois dans sa vie un épisode de La petite maison dans la prairie. Lire le reste de cet article »