Articles taggés avec ‘Fête foraine’

Enfin de se gaufrer ?

Vendredi 10 juillet 2009

Les fêtes foraines sont l’occasion idéales de s’amuser mais aussi de manger plein de bonnes choses sucrées. Crêpes ? Pomme d’amour ? Chichi ? Aujourd’hui intéressons nous aux gaufres !

Il faut espérer que les parents acceptent de remplacer le goûter équilibré banane / barre de céréale / compote à boire etc. par cette pâtisserie sucrée.

Mais d’où vient-elle ? Qui est-elle ?

Puisque l’on trouve un peu de tout sur Internet, j’ai trouvé cette source qui ne me semble absolument pas fiable mais qui a le mérite d’être rigolote : l’homme qui aurait inventé la première gaufre en Belgique, aurait été ensuite dans l’incapacité d’expliquer sa recette. Cela lui serait venu grâce à l’apparition de petits êtres bleus eux-mêmes guidés par un vieil individu portant un couvre chef rouge. Menacé par l’inquisition Belge, le pauvre homme se serait pendu à un élastique et serait mort des suites d’un traumatisme crânien.

Franchement, celui qui a pondu ça devait vraiment avoir trop bu. Comme si le grand Schtroumpf et ses schtroumpfs pouvaient être à l’origine de la gaufre ! Ce serait schtroumpfement fort puisque Peyo n’a créé ces personnages qu’en 1958 !

En réalité, il faut remonter au Moyen-Âge pour trouver les premières traces des ancêtres des gaufres telles qu’on les connait maintenant. Lire le reste de cet article »

La barbe à papa

Vendredi 22 mai 2009

Mais non, rassurez-vous, je ne vous parle pas de la pilosité de mon père mais bien de la confiserie qui colle aux doigts.

Je me souviens encore de ma première barbe à papa, c’était dans un parc d’attraction, on m’avait mis entre les mains ce drôle de coton géant. J’avoue que j’avais toujours été très curieuse de ce machin dont raffolait tous les enfants. Après avoir imité mes amies, j’ai attrapé un bout de cette substance bizarre et je l’ai flanqué dans ma bouche. Impression étrange… Mes doigts étaient collant et ce que je venais de poser sur ma langue avait fondu comme neige au soleil. Jusque là je ne comprenais pas trop pourquoi il y avait un tel engouement autour de ce truc.

Mais voilà, la première fois c’est toujours surprenant. Depuis, je sais apprécier une bonne barbe à papa. Peut être aussi parce que c’est une gourmandise extrêmement rare. Et puis c’est tellement magique de faire disparaître cette grosse boule de sucre en seulement quelques gouttes de salive. Le seul défaut ? Une fois terminée, nos mains sont comme recouvertes de glue et accrochent tout ce qui traine.

Mais qui a bien pu inventer cette sucrerie populaire devenue indissociable des fêtes foraines ? Lire le reste de cet article »