Articles taggés avec ‘Eva Green’

Semaine 30 ans

Lundi 7 juin 2010

Bonjour chers lecteurs,

Cette semaine, à l’occasion du 30ème anniversaire de mon cher et tendre, j’ai décidé de me replonger dans ce les évènements qui ont marqué 1980.

Tout d’abord, 1980 a vu naître une multitude de célébrités : les chanteurs Olivia Ruiz, Diam’s, Renan Luce et Christina Aguilera, les comédiens Géraldine Nakache, Eva Green, Kristen Bell, Christina Ricci, Jake Gyllenhaal et Macaulay Culkin, les sportifs Martina Hingis, Venus Williams, Marat Safin et Ronaldinho. Sans oublier Ève Angeli qui aura elle aussi 30 ans cette année (mais je ne sais vraiment pas dans quelle catégorie la placer !).

1980, pour ceux qui ont connu, c’était l’année où pour la première fois, une femme, Marguerite Yourcenar, était élue à l’Académie française, sans oublier le lancement de CNN aux États-Unis, le boycott des jeux olympiques de Moscou (à la suite de l’occupation soviétique de l’Afghanistan), la candidature de Coluche lors de la campagne présidentielle, le suicide de Ian Curtis, leader du groupe de Post-punk Joy Division… et forcément, la naissance de mon homme.

Alors toute cette semaine, je vous emmène faire le tour des séries tv, chansons, films, livres… qui ont été créés en 1980.

© sécurité routière

Les Fleming Girls

Mercredi 29 avril 2009

Connaissez-vous le point commun entre Claudine Auger, Corinne Cléry, Carole Bouquet, Sophie Marceau et Eva Green…? Oui, elles sont toutes actrices et françaises qui plus est. Ok, je vous accorde la moyenne. Mais ce qu’il faut préciser c’est que ces cinq femmes ont incarné des James Bond Girls !

Évidemment ça ne signifie pas qu’elles ont joué le rôle de James Bond, no way, ça ne peut être qu’un homme d’une quarantaine d’année, au charme indéniable et qui plus est, originaire de Grande-Bretagne - exception faite de George Lazenby, acteur australien qui n’interprète l’agent 007 que le temps de Au service secret de Sa Majesté.

Dans la majorité des romans de Ian Flemning il est question de personnages féminins : parfois dans le rôle de la demoiselle en détresse, de la femme fatale ou à l’inverse en tant qu’espionne.

Dans son roman, Les diamants sont éternels, l’auteur décrit la partenaire parfaite « La femme idéale doit savoir faire la sauce béarnaise aussi bien que l’amour. Il faut aussi qu’elle soit douée de tous les petits talents de société habituels. Des cheveux d’or. Des yeux gris. Une bouche à damner un saint. Un corps parfait. Et naturellement un grand sens de l’humour, de l’élégance, et une dextérité convenable aux cartes. Il attend d’elle, encore, qu’elle ne commette pas d’erreur de parfums comme la plupart des Anglaises. Qu’elle sache s’habiller : il adore les robes noires surtout sur une peau bronzée, pas trop de bijoux et des ongles exempts de vernis ». Lire le reste de cet article »