Articles taggés avec ‘École’

Les Champs-Élysées se mettent au vert

Samedi 29 mai 2010

Il y a une semaine, s’est déroulé sur les Champs-Élysées un évènement exceptionnel et unique. La plus célèbre avenue de France s’est transformée en vitrine géante de l’agriculture française.

Je vous avais parlé, dans mon article sur les Champs-Élysées, de certaines manifestations hors du commun comme La Grande Moisson des Champs-Élysées en 1990, Les Champs de la Sculpture en 1996 ou encore Train Capitale en 2003.

Cette année, les Champs-Élysées se sont transformées en champs, à proprement parler, pour accueillir Nature Capitale. Débutant le jour de la Journée Internationale de la Biodiversité, l’avenue a été en partie bloquée à la circulation afin d’offrir aux visiteurs l’occasion de se balader au milieu des différentes cultures qui constituent l’agriculture française. Pendant ce week-end - très ensoleillé - de la Pentecôte, du 22 au 24 mai, près de 2 millions de curieux sont venus admirer cette création hors du commun.

À l’origine de ce projet, le syndicat des Jeunes Agriculteurs, accompagné de l’association France Bois Forêt, a fait appel à Gad Weil, le créateur d’art de rue à qui l’on doit déjà La Grande Moisson des Champs-Élysées. Ce dernier s’est entouré du talent de la plasticienne Laurence Médioni et ensemble, ils ont imaginé ce tapis végétal de 3 hectares. Pour se faire, 8 000 parcelles de 1,2 m2 qui ont été installées en une nuit par plus de 600 agriculteurs. Lire le reste de cet article »

En l’an 2000…

Samedi 24 avril 2010

Je vous rassure, ce titre n’illustre pas des signes précoces d’Alzheimer, non, je ne cherche pas à vous parler du passé mais bien du futur. Puisque nous sommes en 2010, vous allez me dire que j’ai quelques neurones grillés et qu’il serait temps de faire la révision des 10 000 kilomètres. Que nenni.

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’an 2000. Pas de ce qu’il s’est produit puisqu’il s’agirait de parler du passé. Mais bien de ce que l’on pensait qu’il allait arriver. Finalement, la Terre ne s’est pas arrêtée de tourner le 31 décembre 1999, à 23h59. Pas de vrai bug informatique non plus… Aaaah, déception ! Les seuls à avoir eu l’air idiot dans l’histoire, ce sont les boutiques Optic 2000 et autres du genre. Et certains, pensant avoir l’air moins bêtes, on fait pire en nommant leur magasin, par exemple, depann’ 3000.

Toujours est-il qu’au début du XXème siècle, la population imaginait ce que serait l’an 2000. Quand j’étais petite, dans les années 80, j’avais une vision tout droit sortie des films de science-fiction dans lesquels les gens portaient des habits argentés et vivaient sur d’autres planètes. On en est loin, quoi que… C’est sans compter sur les leggings argentés et les tenues extravagantes de Lady Gaga. Malgré ces exceptions, on se rend compte qu’une fois dans le futur - enfin le présent mais c’est ce qu’on considérait comme étant le futur pendant très longtemps - on est loin de nos fantasmes les plus fous. Lire le reste de cet article »

Les publicités Kinder Joy, Schoko-Bons et Délice

Lundi 1 mars 2010

Trio gourmand aujourd’hui avec les publicités de trois produits complètement différents.

Du nouveau, du bon et de la valeur sûre, il y en a pour tous les goûts avec ces produits aussi variés qu’appréciés.

Ce qui est bien avec les Kinder c’est qu’ils utilisent toujours la même base pour leurs recettes et malgré ça, ils arrivent tout de même à proposer des gourmandises assez variées.

Kinder Joy

Voici le dernier né de la famille Kinder. En réalité, ce produit existe depuis plusieurs années - 2001 en Italie - mais il n’est arrivé que très récemment en France. Cet œuf Kinder est le second qui propose une surprise mais cette fois, pas de chocolat pour entourer l’œuf plastique mais deux coques distinctes, l’une contenant un jouet et l’autre, offrant une nouvelle expérience culinaire. Il s’agit de deux boules croustillantes trempées dans le mélange onctueux du lait et du chocolat, propre à Kinder. Mais puisque ça n’est pas aussi solide qu’un Kinder Surprise, une petite cuillère est livrée pour simplifier la dégustation.

En matière de publicité, l’Inde a accès la promotion de ce Kinder Joy sur le thème cher à Kinder (et en particulier Kinder Surprise) : la mère allant acheter une friandise pour ses enfants. Lire le reste de cet article »

Les publicités Kinder Country

Lundi 22 février 2010

Je dois avouer, et vous l’avez compris depuis longtemps, que j’adore les produits Kinder. Bien sûr, certains plus que d’autres. Et si je devais faire une liste, je mettrais le Kinder Country tout en bas. Je m’excuse par avance pour les fans mais je n’ai jamais été vraiment emballé par ce mélange de céréales.

Comme dans tous les Kinder il y a le lait et le chocolat mais cette fois, on trouve au centre un mélange comprenant entre autre de l’orge, du riz, du froment, de l’épeautre et du sarrasin. Cette barre chocolatée donne presque bonne conscience puisqu’elle apporte plein de bonnes choses.

Dès 1988, les enfants pouvaient l’emmener dans leurs cartables pour la récréation de 10h.

Le produit s’adresse à tous mais dans un premier temps, à sa sortie il y a plus de 20 ans, ce sont les écoliers qui étaient visés. Bien sûr, la maman partage toujours les kinder, histoire de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour en manger? Lire le reste de cet article »

La belle lisse poire du prince de Motordu

Jeudi 16 avril 2009

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une belle histoire mais pas de n’importe laquelle, non, de la plus belle lisse poire que je connaisse : celle du prince de Motordu !

Euh, connais pas, ça se trouve où Motordu, dans le Rhône ? ” Pas tout à fait mais presque. Motordu existe dans les livres de Pef, originaire de cette région mais avant tout célèbre auteur et illustrateur de livres jeunesse.

Mais Pef je croyais que c’était le pseudo de Pierre-François Martin-Laval, comédien rigolo qui s’est illustré dans la troupe des Robins des Bois ? ” C’est vrai mais avant lui est apparu, dans le monde de la littérature, un autre Pef, diminutif de Pierre Elie Ferrier. Selon l’auteur, ça pourrait également signifier “Petit Écrivain Francophone, Parfait Enfant Fou ou encore Pélican Ému Fragile“. Mais qu’importe.

Né au sein d’une famille d’instituteurs en 1939, Pef a passé son enfance dans une école puisqu’ils habitaient le logement de fonction attenant (ouah, ça fait bizarre, j’ai l’impression de faire mon autobiographie…. sauf que je suis une fille et je ne suis pas née en 1939. Bref, fermons cette parenthèse nostalgique). Lire le reste de cet article »