Articles taggés avec ‘Dracula’

De Dracula à Twilight

Jeudi 14 janvier 2010

S’il est un genre à la mode en ce moment, c’est bien les romans sur le vampirisme. Il suffit de regarder la liste des meilleures ventes de livres de la Fnac pour remarquer que parmi les cinquante titres en tête de peloton, pas moins de treize romans parlent des vampires. Mais qui dit mode ne dit pas forcément nouveauté. En effet, la mode est faite pour revenir, encore et encore, comme un cercle sans fin.

Les premiers écrits faisant référence à ces êtres sanguinaires remontent au XVIIIème siècle. En 1748, le poète allemand Heinrich Augustin von Ossenfelder a écrit un poème resté célèbre depuis, Der Vampir. Un demi-siècle plus tard, Goethe fait référence à un être ni tout à fait vivant, ni tout à fait mort et qui boit du sang dans La fiancée de Corinthe. En 1819, ce thème est un peu plus présent grâce aux ouvrages des français Charles Nodier et Théophile Gautier.

Mais le premier ouvrage à proprement parler, celui qui a marqué tous les esprits en décrivant précisément les vampires, est Dracula de Bram Stocker. Ce livre sort un siècle après l’écrit de Goethe, à la toute fin du XIXème siècle. En pleine période de déclin de l’époque victorienne, la Grande-Bretagne est sujet à la terreur - Jack l’Éventreur ayant fait trembler dans les chaumières quelques années auparavant. Le récit du Comte Dracula trouve facilement sa place dans ce contexte. Lire le reste de cet article »

Manneken-Pis

Samedi 11 juillet 2009

Que serait Paris sans sa Tour Eiffel, New-York sans sa Statue de la Liberté et Rio sans son Corcovado ? Alors si je vous dis Bruxelles vous me dites… gaufre ? Mais non, ça c’était l’article d’hier ! Et puis je ne parle pas des spécialités culinaires. Alors Bruxelles ne serait pas Bruxelles sans son p’tit bonhomme exhibitionniste qui passe son temps à uriner devant des touristes amusés.

Si vous arrivez pour la première fois dans le centre de Bruxelles, c’est assez simple : suivez les groupes de gens, majoritairement touristes. Soit vous arriverez sur la Grand-Place, sublime symbole architecturale de la ville, soit vous irez un tout petit peu plus loin, à l’angle des rues de l’Étuve et du Chêne, devant la plus célèbre fontaine du pays. Bien évidemment, l’un n’empêche pas l’autre. Et puis il y a encore plein d’autres choses à voir mais ça c’est une autre histoire.

Une fois devant vous vous direz tous la même chose : ” mais c’est comme La Joconde, c’est beaucoup plus petit que ce que l’on imagine ! “.

Afin d’égayer cet article, je vous invite tout d’abord à écouter cette chanson de Maurice Chevalier qui rend hommage au Manneken-Pis.

- Il était une fois, un petit garçon qui urina sur la mèche d’une bombe que des ennemis avaient déposés afin de brûler la cité. Grâce à ce besoin naturel, il sauva les habitants d’un terrible ravage. Lire le reste de cet article »