Articles taggés avec ‘donut’

26 ans

Dimanche 16 mai 2010

Ça y est, j’ai 26 ans, c’est la fin… je n’ai plus droit aux tarifs réduits ! Je ne suis plus “jeune”.

C’est marrant parce qu’au fur et à mesure qu’on grandit, on obtient des avantages :

- à 12 ans, on ouvre un livret jeune à la banque. Même qu’on a droit à un taux intéressant (enfin ça c’était à l’époque de mes douze ans, en 1996 !)

- à 16 ans, on a le droit de voir les films d’horreur et pour ceux qui ont des parents courageux, on peut apprendre à conduire une voiture.

- à 18 ans, on est en âge de voter, plus aucun film n’est interdit, on a théoriquement le droit de dire merde aux gens (mais si c’est à un agent de police, ce ne sont plus les parents les responsables, attention !), on a “officiellement” le droit de boire un verre et puis on peut enfin passer son permis - mais boire ou conduire, il faut choisir.

- À 20 ans, on n’obtient pas de réels droits en plus. On croit juste qu’on vit le plus bel âge et on a surtout le sentiment de faire enfin partie des “grands”.

- À 25 ans, on fait VRAIMENT partie des grands, on a des relations plus stables, plus constructives tout en assumant d’être encore un enfant au fond de soi.

Et là, c’est le drame, arrive notre anniversaire. En théorie, c’est la plus belle journée de l’année avec Noël mais dans la pratique, on sait bien que c’est la fin. Lire le reste de cet article »

Huuuum… Donuts !

Vendredi 19 février 2010

S’il est une gourmandise qui symbolise bien les États-Unis, c’est le donut (ou doughnut, c’est selon). En Amérique du Nord, on peut en acheter à tous les coins de rue. Cette pâtisserie est tellement populaire que les américains en ingurgiteraient quelques 10 milliards chaque année !

Avec 450kcal les 100g, il y a de quoi expliquer en partie le problème de surpoids dans le pays. Mais ça n’est pas parce que c’est cuit dans l’huile et roulé dans du sucre qu’il ne faut pas y goûter. Il ne faut pas non plus se priver de tout sous prétexte que c’est gras. Il suffit de rester raisonnable.

Cette pâtisserie est, en réalité, d’origine néerlandaise. Là-bas, ce qui s’en rapproche le plus s’appelle oliebol (boule dans l’huile) et on la trouve un peu partout au moment de la Saint-Sylvestre. Elle débarqua dans le nouveau monde en même temps que les immigrés issus de la Nouvelle-Amsterdam. Assez proche de l’aspect du beignet que l’on trouve en France, le donut n’en reste pas moins différent. Au Canada ils les nomment joliment “beignes”. J’en connais qui seraient contents, pour une fois, de s’en prendre une ! Mais ce qu’ils appellent “beignes à l’ancienne” diffère légèrement des donuts industriels vendus en masse. Pas de glaçage fondant mais un donut simplement roulé chaud dans le sucre et dégusté ensuite avec du thé ou un verre de lait.

Lire le reste de cet article »