Articles taggés avec ‘Confession d’une accro au shopping’

Pets Model

Dimanche 31 janvier 2010

Beaucoup de vêtements et d’accessoires sont faits à partir de la peau d’animaux : chaussure, ceinture, sac à main, manteau… Mais bon, ça n’est pas une raison pour tuer les animaux. Est-ce que les animaux portent des vêtements en peau d’homme ? Non bien sûr. Je ne vais pas rentrer dans ce débat “pour ou contre la fourrure” parce qu’aujourd’hui, j’ai décidé de m’intéresser à ce que portent nos amis les bêtes. Enfin ce que sont obligés de subir nos amis les bêtes.

Chacun fait ce qu’il veut et on peut rigoler 2 minutes en déguisant son animal de compagnie genre on joue aux poupées mais je pense qu’il faut savoir poser quelques limites. En matière de déguisement, je vous avais proposé un bel éventail dans l’article Il a du chien ce chien.

Cette fois, intéressons-nous aux “vraies” tenues de la vie de tous les jours de trois de nos amis à quatre pattes : le chien, le chat et le lapin.

On ne compte plus le nombre de boutiques et de sites internet qui vendent tenues, chapeaux et autres accessoires en tout genre afin de faire de nos animaux de compagnie de véritables clones à notre image. Ne dit-on pas tel maître, tel chien ? C’est d’ailleurs l’argument qui avait été utilisé dans ces publicités pour les pâtés pour chiens César. Lire le reste de cet article »

Semaine mariage : “L’accro du shopping dit oui”

Jeudi 17 décembre 2009

Dans le monde de la Chick-Lit, il est une reine nommée Sophie Kinsella. L’une de ses héroïnes les plus prolifiques - parce que oui, il s’agit toujours d’une héroïne afin que la lectrice puisse tant que possible s’identifier à elle - se nomme Rebecca Bloomwood. Becky - son surnom officiel - se fait plus généralement appeler “l’accro du shopping”. Et ça n’est pas peu dire…

Incapable de résister face à un écriteau “promotion”, elle est prête à risquer le découvert dans le seul but de pouvoir ressentir ce frisson de joie lorsqu’elle sort d’une boutique avec un sac contenant l’objet qui lui a fait faire des économies. Bah oui, puisqu’il avait 10% de réduction pour 100$ d’achat minimum ! Bon d’accord une cuillère à confiture de l’époque victorienne n’est pas l’achat le plus utile actuellement mais il y a forcément un jour où l’on a besoin d’une cuillère à confiture victorienne, non ?

Quoi qu’il en soit, qu’importe l’objet ou le vêtement, ce qui compte c’est ce bonheur d’acheter et surtout d’avoir l’impression de faire une bonne affaire. Becky est comme ça, naïve et enflammée. Lire le reste de cet article »

Do You Speak French ?

Mercredi 12 août 2009

Les acteurs français rêvent, pour la plupart, de faire une carrière internationale. En ce moment, celle qui fait son trou outre-atlantique, c’est Marion Cotillard, bien sûr.

Mais lorsqu’on lit les interviews des acteurs anglophones, on remarque qu’ils sont nombreux à aimer les réalisateurs français et si ça ne tenait qu’à eux - que la barrière de la langue n’était pas un problème - il viendrait dans l’hexagone, tourner un film.

Il y a des comédiens qui s’amusent parfois à dire un ou deux mots en français. Mais en plus les journalistes, bien chauvins comme il faut, aiment que les acteurs disent une phrase en français afin de promouvoir leurs radios, leurs émissions, leurs magazines.

Les comédiens capables de travailler dans plusieurs pays grâce à leurs connaissances des langues étrangères sont de plus en plus nombreux. Diane Krüger est allemande, Monica Belluci est italienne, Victoria Abril est espagnole. Mais la comédienne anglophone qui travaille le plus en France est Kristin Scott-Thomas. Bien évidemment, elle a un accent lorsqu’elle joue mais cela ne l’empêche pas de très bien se débrouiller. Le plus drôle c’est lorsqu’elle est engagée, comme dans Confession d’une accro au shopping, pour jouer le rôle d’une française parlant anglais avec un accent terrible… comme une vraie française quoi ! Lire le reste de cet article »

La Chick Lit

Jeudi 26 mars 2009

La Chick Lit vous connaissez ??? Non ? Bon je vous donne un indice. Si je vous parle de Sophie Kinsella, Lauren Weisberger, Isabel Wollf, Helen Fielding ou encore Candace Bushnell est-ce que vous voyez le point commun ? Non, toujours pas ? Aaargh, allez, je vais éclairer votre lanterne. Toutes ces femmes sont des auteurs de littérature dite “féminine”. Attention, je vous arrête tout de suite, je ne parle pas des romans d’amour de la collection Harlequin mais bien de ces romans écrits PAR les femmes POUR le marché féminin.

C’est un genre littéraire tout récent, à peine plus de dix ans d’existence, qui suit certains codes, certaines thématiques : l’héroïne est une jeune femme de la classe moyenne, la vingtaine limite trentaine, souvent célibataire - tout du moins au début de l’histoire - ayant des amis mais un job pas vraiment passionnant lié au monde des médias, faisant toujours attention à son apparence et ayant parfois des problèmes avec ses parents. L’ensemble de l’histoire doit être teintée d’humour et de dérision. Dernière chose quasi indispensable, le happy end, car l’héroïne, aussi bien que les lectrices, a été bercée par les contes de fées. Lire le reste de cet article »

La Glamour Stiletto Run

Dimanche 22 mars 2009

Si vous êtes une fille, que vous avez des talons hauts et surtout que vous êtes prête à faire à peu près n’importe quoi pour gagner une jolie somme uniquement allouée au shopping, alors la Glamour Stiletto Run est faite pour vous !

Depuis plusieurs années on voit fleurir à droite à gauche ces compétitions hors du commun. Le principe, courir environ 100 mètres le plus vite possible - bah oui ça reste le principe d’une course classique - mais haut perché sur des talons aiguilles. Là, c’est une autre paire d’escarpins… euh de manches. Lire le reste de cet article »