Articles taggés avec ‘clermont-ferrand’

Cocoon

Mardi 2 mars 2010

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon coup de cœur, de ces chansons que j’écoute en boucle depuis quelques jours. Le groupe Cocoon n’est pas si récent, je ne vais pas jouer à la pseudo découvreuse de talent, non, non. Mais même si je connaissais quelques chansons auparavant, entre autre via leurs utilisations dans des spots de publicités, je n’avais jamais pris le temps d’écouter tous leurs titres.

C’est désormais chose faite et je n’ai qu’une chose à dire : vivement le prochain album !

Bon ok, un nom de groupe c’est bien gentil mais si tu pouvais développer ce serait sympa. Alors tout d’abord, Cocoon n’a rien à voir avec le film éponyme de Ron Howard. Pas d’extraterrestre à l’horizon mais une musique qui va vous emporter, loin, très loin au-delà de la stratosphère.

Et pas besoin d’être une fille à tendance romantique comme moi pour fondre. Exclusivement en anglais, les chansons de Cocoon vont vous entraîner dans un univers doux et subtil à la fois. Même pas besoin de comprendre les paroles pour être touché par ces mélodies pop-folk qui font du bien à l’âme. La composition est de qualité et les arrangements, généralement clavier/guitare avec une pointe de ukulélé, sont justes et efficaces. Mais la vraie force de Cocoon, c’est l’alchimie des voix qui composent ce duo. Lire le reste de cet article »

Free Time

Dimanche 14 juin 2009

Pour ceux qui sont nés au plus tard au tout début des années 80, peut-être vous rappelez-vous de Free Time. Cette enseigne de fast-food était assez populaire dans les années 80. Enfin jusqu’à ce qu’elle se fasse dévorer par un ogre.

Parce que dans le milieu des hamburgers, pas de pitié pour les croissants !

Remontons quelques décennies en arrière…

Nous sommes le 30 juin 1972 et le premier Mc Donald’s ouvre ses portes en France. Face au succès de ce géant américain, plusieurs entreprises décident de tenter leurs chances pour concurrencer ce leader mondial. Jusqu’en 1997, Burger King, l’autre géant américain, était présent sur l’hexagone. Alors les français se sont dis qu’il n’y avait pas de raisons de ne pas tenter de s’imposer chez soi : O’ Kitch, Pic Pain, Free Time… nombreux sont ceux qui ont pensé, un temps, pouvoir concurrencer les “grands”. Parce que celui que personne n’avait vu venir, c’est le fast-food belge, Quick. Créé en 1971 et présent en France dès le début des années 80, Quick se faisait appeler ” l’autre grand du hamburger “. Très vite, celui-ci grappille des parts de marché et c’est sans surprise qu’il entend éliminer les adversaires qui risqueraient de se mettre dans son chemin. Au début des années 90, Quick rachète les 20 restaurants de la chaîne O’Kitch ainsi que les 45 Free Time - qui étaient initialement la propriété du groupe Accor.

Voilà comment un jour de 1992, Free Time a disparu du pays… Lire le reste de cet article »